L'IRB Kheneg accède en Interrégions    Les Algériens pour une bonne moisson et des points olympiques    Les frères Kouninef sous mandat de dépôt    "Il faut le protéger ainsi que tous les innocents"    La communauté internationale face à ses «responsabilités»    L'opposition dénonce l'immixtion de l'armée dans la politique    "Il faut commencer par juger les véritables criminels"    Avantage aux Béjaouis, mais…    Le Chabab passe en finale    Le tournant    La JSK appelle à une marche de soutien à Issad Rebrab    Trois nouvelles plages proposées à l'ouverture    L'exécutif planche sur la saison estivale    Recul du taux d'analphabétisme    Protestation contre le directeur des transports    Parkours de Fatma-Zohra Zamoum présenté en avant-première à Alger    Le long-métrage Abou Leila en compétition à la «Semaine de la critique»    Benhadid : «La solution est politique»    L'Association des professionnels accentue la pression sur l'armée : Les Soudanais menacent de paralyser le pays    Affaire Rebrab: L'ambassade de France dément toute demande de renseignements    Nouvelle aérogare: Les travaux du parking à étages et la tour de contrôle achevés    Chlef: Plus de 58.000 candidats aux examens de fin d'année    Les locaux commerciaux pour les jeunes au menu    Sûreté de wilaya: Plus de 3.000 permis de conduire retirés en trois mois    Le porte-parole du gouvernement: «La justice est au-dessus de tous»    Le FFS dénonce une «démarche autoritaire»    KABYLIE 2001 : «HIRAK», SAISON I    Le pouvoir, ses manipulations et ses échecs catastrophiques (pour l'Algérie)    Abdelaziz Rahabi à la Radio chaîne III: "La transition porte tous les risques de ne pas aboutir"    L'entraîneur du Kenya compte sur son collectif    Van de Beek, ça coûte cher    Relations russo/nord-coréennes: De nouveaux détails sur la prochaine rencontre Poutine-Kim    Libye: Al-Sarraj dénonce le soutien "non proportionné" de la France à Haftar    Comment l'URSS a construit un "tueur de sous-marins"    Ali Baba et les 40 voleurs    Un terroriste abattu dans la région du Kef    La guerre de l'espace a-t-elle commencé?    Le prix du baril pourrait flamber    Tipasa : La commune de Tipasa maintient le nouveau plan de circulation "modifié" jusqu'à la fin l'été    Le temps des décomptes    Des pays africains exportateurs de pétrole et de gaz en 2022    Bourses : Les actions européennes se sont dégagées par le haut d'une séance terne    Décès : L'ancien fondateur du FIS Abassi Madani tire sa révérence    Comment sécuriser nos musées!    Houston rend hommage au cinéma palestinien    De Ala Eddine Slim à Robert Rodriguez, via... Zahra!    "Laissez la justice faire son travail"    Festival d'Annaba du film méditerranéen : de la 4e édition au mois d'octobre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





DE LA GUERRE ET DE LA PAIX
Publié dans Le Quotidien d'Algérie le 14 - 04 - 2017

Plus de 1450 télé-déchargements en un seul jour, celui de sa mise en ligne en accès libre, le 18 mars 2017, sur un site internet, du livre intitulé : LA GUERRE, POURQUOI ? LA PAIX, COMMENT ? Eléments de discussion aux gens de bonne volonté.
Le livre n'est pas d'un expert pour experts, ni de vulgarisation simpliste pour lecteurs superficiels, ni une somme systématique pour doctrinaires. Le sous-titre précise l'esprit ayant présidé à la rédaction, ainsi que les destinataires.
Ces derniers sont prioritairement les personnes qui, bien que "de bonne volonté", comme on dit, n'ont pas le temps de recueillir les informations nécessaires pour, d'une part, comprendre les causes et les conséquences réelles des conflits (guerre, résistance armée et terrorisme), et, d'autre part, mener des actions en faveur d'un monde équitable et pacifique. Ce temps leur manque, soit à cause d'un travail exténuant, soit d'une attraction par le "spectacle" factice offert par ceux qui manipulent leur naïveté pour en tirer profit.
L'essai a requis des années de recherches, puis de réflexions pour sa rédaction. En format pdf, il comprend environ… 900 pages, pas moins. Que le lecteur ne s'effraie pas ! Ces pages peuvent être lues comme une série d'articles de journal ou de revue, progressivement, selon le temps disponible.
Ce dernier est nécessaire pour celui qui veut connaître convenablement, comprendre correctement, réfléchir suffisamment sur ces thèmes fondamentaux, apparemment éternels : la guerre et la paix.
A ces deux problèmes, l'auteur s'est vu obligé de se confronter, vue la multiplication des conflits où personne, désormais, n'est à l'abri, dans n'importe quel pays. L'auteur a trouvé le temps de s'y consacrer pour sortir du désarroi de son ignorance. Il juge utile de livrer ses conclusions à celles et ceux qui vivent plus ou moins la même situation.
Bien entendu, l'Algérie est comprise dans l'analyse. Ses contradictions internes intéressent hautement des puissances étrangères ; elles attendent le moment propice pour intervenir par une action, camouflée en "révolution de couleur" à l'ukrainienne, pour changer le système social au profit de leurs intérêts, avec les habituels complices internes.
On connaît l'adage : à question mal posée, problème mal résolue. Aussi, l'ouvrage tente de présenter les vraies questions, et de les poser correctement ; il laisse au lecteur le soin de trouver par lui-même les réponses adéquates. Bien entendu, les interrogations contiennent souvent, de manière induite, les solutions. Cependant, le but n'est pas de "laver le cerveau" ou de persuader, mais de susciter la réflexion personnelle, libre, autonome, en dehors de tout préjugé.
L'ouvrage tente de comprendre non pas telle guerre et telle paix, mais ces phénomènes en tant que tels, sous leurs divers aspects, quelque soit l'époque historique et la la nation. Ne pas rester à la superficie, trompeuse, mais tenter de déceler l'essence, la racine, tel est le défi affronté.
Le livre est divisé en trois sections :
III. QUEL ORDRE ou qui tire profit du désordre ? (PAYS ET TYPE D'ORDRE – CIVILISATION – POUVOIR – LOIS ET INSTITUTIONS – QUEL ORDRE ?)
Le désir fondamental ayant motivé le temps consacré à cette recherche est celui-ci : le souhait que le lecteur ayant la patience d'en prendre connaissance ne serait plus victime de la manipulation exercée par les mass-medias dominants ; qu'iil ne serait plus désorienté par une avalanche quotidienne d'informations fausses et tendancieuses ; enfin, qu'il pourrait réellement s'affranchir de son aliénation, cause de son humiliante impuissance. Alors, il saurait déterminer, de manière autonome, sans « maître penseur », comment agir pour concrétiser une vie plus digne, lui et les autres.
Non pas que dans l'ouvrage il trouvera des recettes, mais, mieux, une manière de réfléchir, des éléments concrets à partir desquelles utiliser sa propre raison, quelque soit le niveau de formation reçue. L'intelligence n'est pas le privilège des seuls instruits ; la preuve en est le monde qu'ils nous imposent ou nous conditionnent à accepter.
Un autre but de cet ouvrage est de se proposer comme un outil susceptible d'encourager des discussions éclairantes entre citoyens libres, désirant changer en mieux le monde où ils vivent et celui qu'ils laissent à leurs enfants.
L'auteur de cette proposition de réflexion est Kadour Naïmi.
Le livre est télé-déchargeable ici :
http://classiques.uqac.ca/contemporains/NAIMI_Kadour/La_guerre_pourquoi/La_guerre_pourquoi.html
Qui voudrait en confectionner un livre papier peut connaître la procédure ici :
http://www.fichier-pdf.fr/2015/06/01/imprimeretrelier5/imprimeretrelier5.pdf
Fatma Bénaïssa,
chercheuse en sciences sociales.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.