Covid-19: 571 nouveaux cas, 436 guérisons et 12 décès    Procès du journaliste Khaled Drareni : L'absurde devient ordinaire par lassitude    Ligue 1-ES Sétif: l'entraîneur Kouki OK pour prolonger son contrat de 2 saisons    La confrérie Tidjanie joue un rôle important dans la propagation des valeurs de l'Islam et de la paix    Feux de forêts : la Protection civile déploie un important dispositif    Les enjeux hydrauliques et leur impact sur l'agriculture    Des messages de soutien et propositions d'aides au Liban    L'Italie prêtera main-forte à la France avec 200 soldats    Trump envisage un discours depuis la Maison Blanche pour officialiser sa candidature    Explosions au Liban: 137 morts et 5.000 blessés    Presse indépendante : 30 ans de combat et de sacrifice    Le prêt de Benchaâ au CCS prolongé    Huit ambitieux et seulement quatre billets pour Lisbonne    La défense exige la présence du secrétaire particulier de Bouteflika    La bataille du siège entre au tribunal    Fin de l'été 2017 : la fausse victoire de l'oligarchie    L'Alliance des designers algériens professionnels voit le jour    Gilles Lapouge, l'amoureux du Brésil    L'Unesco va réhabiliter le patrimoine de Bandiagara, victime du conflit    Le désert agraire    Attar plaide pour une "Opep du gaz"    Tizi Ouzou, Drâa Ben Khedda et El-Tarf reconfinées    Le féminicide, un crime silencieux    Deux Algériens légèrement blessés    Pertamina lorgne les actifs d'OXY en Algérie    Le général-major Meftah Souab en soins à l'étranger    La défense compte saisir le chef de l'Etat    Nacer Boudiaf demande la réouverture du dossier    JS Kabylie : Relance de la webradio du club    Opéré de nouveau à Lille : Benzia espère un retour en janvier    CRB : Djerrar opéré avec succès    Nedjma TV, l'environnement comme priorité    Un enfant de 4 ans se noie dans une retenue d'eau    Tiaret: Livraison de plus de 1.000 véhicules Mercedes-Benz    FAUSSES SAINTETES    Prophéties de chaos    Le harrag anonyme ou le marigot des caïmans    Les grands axes du protocole du MESRS    Des travaux pour améliorer l'AEP et l'assainissement    L'apocalypse à Beyrouth    Le message de condoléances et de compassion du président Tebboune    Washington condamne la présence militaire étrangère en Libye    Un néonazi avoue le meurtre d'un élu régional    La fille des Aurès    Le phénomène prend de l'ampleur à Relizane    L'infrangible lien...    "L'Euthanasie, entre légalisation et incrimination", nouvel ouvrage du chercheur Djamel Eddine Anane    Le parcours du pianiste Nassim Kahoul, un exemple de détermination    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





LA DIGNITE ET LA FIERTE D'UN PEUPLE
Publié dans Le Quotidien d'Algérie le 19 - 07 - 2019


Abdallah CHEBBAH Juil. 2019
Depuis le 22 février, le peuple Algérien s'est métamorphosé. Il a retrouvé sa voix, sa dignité, sa fierté, son espace, son histoire, ses valeurs, ses origines, son humeur, ses joies, son appartenance, son authenticité. Il vient de se réapproprier son corps et sa raison. Il sait enfin qui il est. Longtemps ignoré, il veut renaître à nouveau sous son vrai visage, celui d'être fier et digne de sa citoyenneté.
De jours en jours, il découvre ses capacités, ses compétences et son intelligence et surtout ses frères et sa mère patrie. Il sait, maintenant qu'il a été trompé, fourré pendant longtemps par des politiciens véreux et une mafia occulte en tenue militaire. Il vient de transcender l'imaginaire du monde entier. On l'envie de partout. C'est ce qu'il est réellement, libre, fier, digne, sympathique et empathique pour les causes justes. Il n'aime pas se faire leurrer ni se faire beurrer.
Le chemin est peut être encore long, mais il arrivera, Inch Allah, à arracher ses indépendances, ses droits et ses libertés. Il est déterminé à aller jusqu'au bout, quoiqu'il arrive. Jusqu'à présent toutes les étapes ont été franchies avec succès. Sa jeunesse rayonne de partout même en Egypte ou leurs héros vont ramener le trophée qui symbolisera la fin d'une époque.
Cette fin d'été sera euphorique pour le peuple Algérien.
Restons unis, solidaires, déterminés et pacifiques. Il ne faudrait surtout pas lâcher le Hirak pour aucune raison, fut-elle euphorique et hilarante. Ne succombant pas à la joie et abandonnée notre cause. Il faut rester lucides et clairvoyants. Notre cause est maintenant connue et reconnue par le monde entier. Actuellement, les puissances étrangères se penchent sur notre situation. Ils étudient de près le dossier. Les Ambassades accréditées à Alger ont remis des rapports détaillés à leurs gouvernements respectifs. Leurs intérêts sont remis sur la table. La donne va être revue entre eux.
La mafia qui a dirigé notre pays depuis 60 ans aura des comptes à rendre à son peuple et au monde entier. Elle est condamnée à répondre de ses crimes, de ses dilapidations et de ses forfaitures auprès d'instances internationales. Ainsi prendra fin cette saga qui a durée plus d'un demi-siècle. La justice prévaudra, notre pays changera et nos martyrs reposeront en paix, définitivement.
Vive l'Algérie Algérienne.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.