Mouvement citoyen : quelle forme de structuration ?    Ici et maintenant    Gare aux activistes revanchards    Partenariat algéro-italien: Des hélicoptères seront fabriqués à Sétif    Gaz gratuit pour la France et rupture des relations avec Exxonmobil: Les réponses de Sonatrach    Eco-construction: Groupe Hasnaoui, une longueur d'avance    UNAF - Tournoi international U-15: Le Maroc sacré, l'Algérie deuxième    En amical : Algérie-Tunisie, ce soir à Blida - Une revue d'effectif décisive    CAN-2019 (U23) : Algérie - Guinée équatoriale, aujourd'hui à 17h00: Le match de la confirmation pour les Verts    Des terrains désaffectés après les relogements transformés en décharges: Des habitants de Ras El Aïn réclament l'installation de clôtures    Vol et trafic de drogue, trois personnes arrêtées    Arzew: 77 millions de dinars pour l'aménagement du front de mer    De l'Etat profond de Saadani    Rehausser le débat    Mesrati remporte le grand prix 3 étoiles    Le FLN et le RND se prononcent    Zetchi satisfait de ses deux premières années de règne    Les déterminants du cours du pétrole et son impact sur l'économie algérienne    Plus de 310 exposants de plus de 20 pays attendus au prochain SIMEM    L'Afrique du Sud, dernier qualifié à la phase finale    Réunion ministérielle préparatoire à la Conférence internationale de solidarité avec le peuple sahraoui    Jaafari appelle l'ONU «à prendre une position officielle claire»    Rassemblement à la Grande-Poste    Plus de 560 jeunes au championnat national de calcul mental    Extension du siège de l'APC de Sidi Khettab (Relizane)    Saisie de un million d'euros en fausses coupures    L'UFDS de Nourredine Bahbouh s'oppose à l'intervention de l'Armée    2e édition du séminaire sur la cyber-sécurité et la cyber-défense    Les films de 1999 impressionnent toujours    Ouverture à Boufarik de la 5e session de qualification    Sovac / Skoda : Simulation du crédit 0 % sur l'Octavia    Nissan teste la technologie invisible-to-visible en conditions réelles    Algérie Télécom s'explique    Louisa Hanoune dit "non" à Zeroual    Gaïd Salah en visite de travail    Ressources halieutiques : Hausse de la production nationale en 2017 mais recul des quantités exportées    422 morts en janvier et février    Nissan Le groupe abaisse ses prévisions, passe une charge liée à Ghosn    Carburants en France : Macron projette de moduler les taxes en fonction du cours du pétrole    Chine : Xi Jinping, allié et rival, en visite d'Etat en France    3 kamikazes de l'EI tués dans le Nord proche de la Syrie    Festival lire en fête : Affluence considérable des enfants à Chlef    L'économiste Ferhat AÎT Ali : " Une grève générale constituerait un danger pour le pays "    Tewfik Khelladi limogé    Equipe nationale de football.. Boudaoui libéré au profit des U23    JSMT-OMA : plusieurs policiers blessés à l'issue du match    Des mesures à prendre en extrême urgence    Ouverture du festival du printemps    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'auto-satisfecit algérien
Mise en œuvre des objectifs de développement durable
Publié dans Le Soir d'Algérie le 13 - 12 - 2018

L'Algérie a contribué «très efficacement» au lancement de la première version de l'Agenda 2030 pour la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD), a affirmé, hier à Alger, le représentant du ministère des Affaires étrangères (MAE), Boumédienne Mahi, rappelant les avancées réalisées dans ce sens.
Le sous-directeur des programmes et institutions internationales spécialisées au MAE s'exprimait à l'ouverture des travaux de l'atelier de «Sensibilisation de la société civile aux ODD», co-organisé par le Système des Nations-Unies (SNU) et le gouvernement algérien, à destination de représentants d'associations algériennes, le but étant de les faire mieux imprégner du contenu et des objectifs de cette démarche universelle.
Le même responsable a ajouté que le pays a opté, depuis 2015, pour «une démarche de continuité et de consolidation des avancées réalisées dans le cadre des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), dont elle a, a-t-il assuré, atteint un certain nombre avant terme».
Pour ces résultats, a-t-il poursuivi, l'Algérie a été «félicitée» par des instances internationales, rappelant qu'il s'agit, entre autres, de l'éradication de la pauvreté sous le seuil international de 0.8%, la scolarisation primaire de tous les enfants, la représentation féminine au Parlement (+31%) ainsi que la réduction de la mortalité mère/enfant.
Dans le cadre de la concrétisation des ODD, une «feuille de route» a été élaborée par l'Algérie, consistant notamment à «sensibiliser» les parties prenantes à ces objectifs, à les intégrer aux politiques nationales de développement et à dégager les moyens financiers pour y aboutir, a ajouté M. Mahi, soulignant, en outre, la mise en place d'une commission intersectorielle, coordonnée par le MAE et siégeant au Conseil national économique et social (Cnes).
Ce dernier et en sa qualité d'«enceinte de concertation privilégiée, est appelé à sensibiliser la société civile et le secteur privé aux ODD», a-t-il recommandé, avant de relever la «coopération» liant l'Algérie au SNU dans le sens de la mise en œuvre des ODD, faisant savoir qu'une rencontre d'évaluation se tient chaque année sur les différents aspects de la question. Allant dans ce sens, le coordonnateur résident du SNU, Eric Overvest, a rappelé le projet d'appui conjoint liant les Nations-Unies au gouvernement algérien pour l'application des ODD, considérant que cet objectif passe «avant tout par l'information et la sensibilisation» autour de l'Agenda 2030 afin de «créer une dynamique citoyenne, une vision partagée et un travail en partenariats et coalitions».
Il a, par ailleurs, qualifié de «stratégique» le rôle endossé par la société civile dans ce sens, arguant «de son action de plaidoyer et de travail de proximité sur le terrain qui en font le relais le plus indiqué pour traduire le premier objectif des ODD», à savoir, a-t-il noté, «ne laisser personne pour compte».
Le responsable de la section des études économiques au Cnes, Mohamed Belkalem, a indiqué, quant à lui, que «les obligations liées à l'Agenda 2030 ainsi que l'impératif de diversification de l'économie nationale constituent une opportunité exceptionnelle pour l'Algérie afin de changer de modèle de croissance dans le cadre d'un nouveau plan d'émergence, à l'horizon 2035».
«La préservation du caractère et de l'orientation sociaux, ainsi que les principes d'équité édictés par les textes fondateurs de la Nation algérienne constituent une exigence en parfaite symbiose avec la portée et les finalités de l'Agenda 2030, qui veille dans sa substance à garantir et à préserver la dignité à chacun», a-t-il poursuivi, avant d'affirmer «l'implication effective et agissante» de la société civile algérienne dans la durabilité, et ce, bien avant l'adoption de cet agenda.
Il est à préciser, enfin, que les travaux de cet atelier, ouverts en séance plénière, se poursuivront en sous-ateliers thématiques, durant lesquels les représentants des associations conviées exprimeront leurs besoins et attentes, dans le cadre de la vision des ODD.
Nommés également «Objectifs mondiaux», les ODD sont «un appel universel» lancé en 2000 autour de 17 grands objectifs déclinés en 169 cibles afin, globalement, d'«éradiquer la pauvreté, protéger la planète et faire en sorte que les êtres humains vivent dans la paix et la prospérité». Pour la mise en œuvre de ces ambitieux objectifs pour l'humanité, un programme de développement durable, appelé Agenda 2030, a été adopté en septembre 2015 par les 193 membres de l'ONU.
APS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.