Ali Laskri pointé du doigt: Le siège du FFS à Alger attaqué    Appel à une rencontre avec des personnalités nationales: L'opposition dit non à Bensalah    Les marches se poursuivent: Les Algériens exigent des comptes    Ils revendiquent le droit au recrutement: Les chômeurs de Bethioua entament leur troisième semaine de protestation    Un milliard d'euros pour Notre-Dame de Paris, combien pour les enfants du Yemen?    Affaire NCM-MCS: Le président Bennacer accuse Medouar de vengeance    LFP - Ligue 1: Les quatre dernières journées en plein mois de Ramadhan    Football - Ligue 2: Une journée explosive    Oum El Bouaghi : 5 morts dans un accident de la route    Préparatifs de la saison estivale: Lancement prochain de la formation des administrateurs des plages    Lutte contre le commerce des stupéfiants: Quatre dealers arrêtés et saisie de psychotropes et d'armes blanches    Fin de mission pour Mouad Bouchareb    Lutte à couteaux tirés pour l'accession    Asma Ben Messaoud désignée DTN de la FASM    Manifestations devant le QG de l'armée    Les tentatives ciblant la stabilité de l'Algérie ont néchoué et vont encore échouer    La date sera fixée dimanche    Sonatrach augmente la production de carburants    Un film algérien sélectionné au Festival de Cannes 2019    Exposition « L'Afrique à la mode » jusqu'au 25 juillet à Alger    Chlef : Le départ de Belaiz ne suffit pas    Bab El Oued(Alger).. Cinq marchés de proximité seront ouverts    Sidi Bel Abbés.. Légère baisse des accidents de la route    Fédération des sports mécaniques.. Asma Ben Messaoud désignée DTN    Sport scolaire.. Cinq accords de coopération avec des fédérations sportives    Libye.. Les combats continuent    Boumerdès.. De nouveaux projets pour relancer l'artisanat    Poutine rencontrera le président nord-coréen    Les Soudanais exigent un pouvoir civil    Gaïd Salah à partir de la 4e région militaire : «Les tentatives de déstabilisation ont échoué et vont échouer»    UGTA : Sidi Saïd dément sa démission    «La précédente Constituante n'a empêché ni les abus ni l'instabilité constitutionnelle»    Pour éviter la déstabilisation, pour une sortie rapide de la crise politique en Algérie : sept (07) propositions    1,033 milliard m3 lâchés du barrage de Béni Haroun    Plus de 6.600 qx d'agrumes transformés en conserves    MARCHE DE L'EMPLOI : Plus de 8000 nouveaux postes créés à Oran    Collision entre un camion et un véhicule à fait 5 morts    L'Afrique du Sud réitère son soutien constant aux peuples sahraoui et palestinien    Trump a donné l'ordre de limoger Robert Mueller    Papicha de Mounir Meddour en lice    Souidani Boudjemaâ, toujours un modèle pour les jeunes    Cœur de lumière    L'AUTRE FACE SI MERVEILLEUSE DU ‘'HIRAK'' : Mostaganem s'offre une superbe ‘'toilette''    On pourrait dire presque spontanément que le prix Nobel de la paix revient de droit au peuple algérien    Handi-basket : Les trois premières journées reprogrammées    Avril 1980, catalyseur des luttes pacifiques    Pour une authentique «République» «algérienne» «démocratique» et «populaire»    Forum Russie-Monde arabe: La sécurité et la stabilité en tête des priorités    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nouvelles destinations
Publié dans Le Soir d'Algérie le 15 - 01 - 2019

«La Chine sera la première destination touristique d'ici 2030», projette Kate Whiting, du World Economic Forum (*). Elle passera devant la France. Parallèlement, les citoyens chinois voyageront à l'étranger plus que ceux de toute autre nationalité, stimulés par l'avènement de grosses couches moyennes et par une augmentation des revenus des ménages.
On évalue à 127 millions le nombre d'arrivées en Chine chaque année d'ici la fin de la prochaine décennie, contre 126 millions en France et 116 millions aux Etats-Unis. Suivent dans ce classement, les autres destinations en vogue aujourd'hui (l'Espagne, la Thaïlande, l'Italie).
«Les voyages en Asie décollent particulièrement, avec l'augmentation des voyages aller et retour grâce aux événements sportifs à venir (les Jeux olympiques de Tokyo et les Jeux d'hiver de Beijing) qui renforcent l'attrait de la région, ainsi que «les économies à croissance rapide et la classe moyenne en expansion» cherchant à dépenser son revenu disponible croissant dans des voyages.
L'attrait pour le tourisme repose sur une large infrastructure d'appel : «Les intermédiaires de voyage en ligne tels que Ctrip et Fliggy sont les catalyseurs du voyage en Chine, tandis que les intermédiaires traditionnels du voyage au Japon et en Corée du Sud tels que JTB et Hanatour investissent activement dans leurs canaux en ligne, répondant à la demande de consommateurs constamment connectés.»
En 2023, les réservations en ligne approcheront les 1 000 milliards de dollars en Asie.
Dans ce processus, l'Asie est de plus en plus repliée sur elle-même : «L'assouplissement progressif des restrictions en matière de visas a facilité les déplacements dans la région, 80% des arrivants en Asie venant de cette région.»
Dans cette région du monde, la Chine enregistre la plus forte croissance, les voyages à l'étranger devant atteindre 260 millions de personnes d'ici 2030. En plus de devenir la première destination touristique en 2030, ce pays connaîtra un décollage fulgurant du tourisme intérieur (6,7 milliards de voyages intérieurs d'ici 2023, contre 4,7 milliards en 2018).
«Le tourisme est un pilier essentiel de l'économie chinoise et de nombreux investissements ont été réalisés pour améliorer les infrastructures et les normes, en plus de politiques et d'initiatives favorables au tourisme.»
Dans l'indice 2017 du Forum économique mondial, la Chine avait progressé de deux places pour se classer au 15e rang, avec des ressources naturelles et culturelles exceptionnelles et une ouverture accrue à l'international.
Ces ressources requièrent toutefois un effort particulier pour leur préservation, le pays devant impérativement améliorer sa compétitivité en faisant plus pour «traiter la durabilité environnementale» (pour laquelle la Chine est reléguée au 132e rang).
Le «tourisme durable», voilà en effet le maître mot du moment – il est à la base de la nouvelle approche de l'industrie du voyage de l'Association nationale du tourisme de Chine qui, en 2017, avait arrêté les lignes directrices de l'activité de loisirs, sous le mot d'ordre de «tous pour un» en vue «d'encourager les gouvernements locaux à améliorer la compétitivité du tourisme et la qualité de service afin de stimuler les économies régionales».
«Le pays change de cap et considère la conservation, la diversité des cultures et l'environnement naturel comme des aspects importants d'une offre touristique cohérente», est-il reconnu aux autorités chinoises.
Ces derniers mettent l'accent sur l'intégration du tourisme et la culture, l'un étant inséparable de l'autre : «Nous nous appliquons à intégrer étroitement d'autres branches avec le tourisme pour que la gastronomie, l'hôtellerie, la logistique et le commerce soient impliqués dans l'industrie touristique. […] Aussi, dans ces conditions, a-t-on tout lieu de supposer que la Chine devancera finalement la France, les Etats-Unis et l'Espagne et deviendra première destination touristique mondiale»(**).
A. B.
(*) Kate Whiting, «China will be the world's top tourist destination by 2030», World economic forum, 13 novembre 2018
https://www.weforum.org/agenda/2018/11/china-will-be-the-world-s-top-tourist-destination-by-2030/
(**) Sputnik, 20 mai 2018, https://fr.sputniknews.com/societe/201811081038818125-chine-tourisme-france-usa-espagne/


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.