Syndicat national des magistrats: Des élections régulières, garantes de la légitimité populaire    Présidentielle du 12 décembre : Révision exceptionnelle des listes électorales dès ce dimanche    USA: La Fed baisse son taux directeur, la suite reste incertaine    Y a-t-il une vie en dehors des GAFAM? Episode I : les réseaux sociaux    Lutte contre le changement climatique: L'ONU salue les efforts de l'Algérie    Présidentielle en Tunisie … La logique arithmétique plaide pour Kaïs Saïed    Brexit : Le Royaume-Uni quittera l'Union européenne le 31 octobre    L'impasse iranienne met en lumière un fossé croissant entre l'UE et les Etats-Unis    Match amical Algérie - Colombie : La FAF officialise la rencontre contre la Colombie    Supercoupe d'Algérie de hand : Le CRBBA (messieurs) et le GSP (dames) vainqueurs    Incident de Oued Rhiou: Le parquet de la République ouvre une enquête    Côte d'Ivoire : La profanation de la tombe de DJ Arafat ne restera pas impunie    Le chef de la Minurso visite les camps de réfugiés sahraouis    Apple dévoile 3 nouveaux iPhones et un nouvel iPad    14 postulants ont retiré les formulaires de souscription    Un rapport de l'IGF pointe un risque de faillite    Les nouveaux walis délégués installés    Horreur à Oum El-Bouaghi    Des contrats gaziers à long terme prochainement renouvelés    7e Festival du melhoun du 25 au 27 septembre à Mostaganem    Créances de plus de 2,9 milliards DA à recouvrer par la Sonelgaz    La FAF officialise la rencontre contre la Colombie    Un jeune homme trouve la mort par électrocution à Ouled Ayaiche    Une vingtaine de projets hydrauliques proposés au plan de développement de 2020    Arrestation de 6 personnes impliquées dans une affaire de détournement de deniers publics    Agacé, Mourinho éteint les rumeurs et réclame du respect pour Zidane !    Les premiers pas vers l'élection présidentielle du 12 décembre    Ouverture de la 5e édition aujourd'hui    La police retire le permis de port d'arme à Tliba    AIN BEIDA (ORAN) : Saisie de 1242 unités de boissons alcoolisées    MOSTAGANEM : 207.621 élèves inscrits pour l'année scolaire 2019-2020    7EME EDITION DU FESTIVAL NATIONAL DU MELHOUN : 34 artistes au rendez-vous    Forte mobilisation à Alger et dans les autres villes du pays : Plus déterminés que jamais    Ligue 2: Le programme des rencontres de la 5ème journée    L'Algérie 4e en Afrique et 38e au niveau mondial    Amnesty fustige l'usage excessif de la force par la police    "Makanch l'vote, diroulna les menottes"    Plus de 3 200 demandeurs d'emploi placés depuis janvier    Le centre et le nord du Mali sombrent dans la violence    Vent de révolte contre le pouvoir militaire d'al-Sissi    Les problèmes et les enjeux du 6e art en débat    Les luttes citoyennes racontées autrement    Des ONG progressistes soutiennent le "hirak"    En France : quand un anti-raciste noir est accusé de racisme    CRB : Plus qu'une rencontre, un classique    MCO : Suite à la suspension de CEO... Les Hamraoua en colère !    Tizi-Ouzou, Béjaïa: Protesta des avocats    Amnesty International dénonce le «blocage de l'accès à Alger»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nouvelles destinations
Publié dans Le Soir d'Algérie le 15 - 01 - 2019

«La Chine sera la première destination touristique d'ici 2030», projette Kate Whiting, du World Economic Forum (*). Elle passera devant la France. Parallèlement, les citoyens chinois voyageront à l'étranger plus que ceux de toute autre nationalité, stimulés par l'avènement de grosses couches moyennes et par une augmentation des revenus des ménages.
On évalue à 127 millions le nombre d'arrivées en Chine chaque année d'ici la fin de la prochaine décennie, contre 126 millions en France et 116 millions aux Etats-Unis. Suivent dans ce classement, les autres destinations en vogue aujourd'hui (l'Espagne, la Thaïlande, l'Italie).
«Les voyages en Asie décollent particulièrement, avec l'augmentation des voyages aller et retour grâce aux événements sportifs à venir (les Jeux olympiques de Tokyo et les Jeux d'hiver de Beijing) qui renforcent l'attrait de la région, ainsi que «les économies à croissance rapide et la classe moyenne en expansion» cherchant à dépenser son revenu disponible croissant dans des voyages.
L'attrait pour le tourisme repose sur une large infrastructure d'appel : «Les intermédiaires de voyage en ligne tels que Ctrip et Fliggy sont les catalyseurs du voyage en Chine, tandis que les intermédiaires traditionnels du voyage au Japon et en Corée du Sud tels que JTB et Hanatour investissent activement dans leurs canaux en ligne, répondant à la demande de consommateurs constamment connectés.»
En 2023, les réservations en ligne approcheront les 1 000 milliards de dollars en Asie.
Dans ce processus, l'Asie est de plus en plus repliée sur elle-même : «L'assouplissement progressif des restrictions en matière de visas a facilité les déplacements dans la région, 80% des arrivants en Asie venant de cette région.»
Dans cette région du monde, la Chine enregistre la plus forte croissance, les voyages à l'étranger devant atteindre 260 millions de personnes d'ici 2030. En plus de devenir la première destination touristique en 2030, ce pays connaîtra un décollage fulgurant du tourisme intérieur (6,7 milliards de voyages intérieurs d'ici 2023, contre 4,7 milliards en 2018).
«Le tourisme est un pilier essentiel de l'économie chinoise et de nombreux investissements ont été réalisés pour améliorer les infrastructures et les normes, en plus de politiques et d'initiatives favorables au tourisme.»
Dans l'indice 2017 du Forum économique mondial, la Chine avait progressé de deux places pour se classer au 15e rang, avec des ressources naturelles et culturelles exceptionnelles et une ouverture accrue à l'international.
Ces ressources requièrent toutefois un effort particulier pour leur préservation, le pays devant impérativement améliorer sa compétitivité en faisant plus pour «traiter la durabilité environnementale» (pour laquelle la Chine est reléguée au 132e rang).
Le «tourisme durable», voilà en effet le maître mot du moment – il est à la base de la nouvelle approche de l'industrie du voyage de l'Association nationale du tourisme de Chine qui, en 2017, avait arrêté les lignes directrices de l'activité de loisirs, sous le mot d'ordre de «tous pour un» en vue «d'encourager les gouvernements locaux à améliorer la compétitivité du tourisme et la qualité de service afin de stimuler les économies régionales».
«Le pays change de cap et considère la conservation, la diversité des cultures et l'environnement naturel comme des aspects importants d'une offre touristique cohérente», est-il reconnu aux autorités chinoises.
Ces derniers mettent l'accent sur l'intégration du tourisme et la culture, l'un étant inséparable de l'autre : «Nous nous appliquons à intégrer étroitement d'autres branches avec le tourisme pour que la gastronomie, l'hôtellerie, la logistique et le commerce soient impliqués dans l'industrie touristique. […] Aussi, dans ces conditions, a-t-on tout lieu de supposer que la Chine devancera finalement la France, les Etats-Unis et l'Espagne et deviendra première destination touristique mondiale»(**).
A. B.
(*) Kate Whiting, «China will be the world's top tourist destination by 2030», World economic forum, 13 novembre 2018
https://www.weforum.org/agenda/2018/11/china-will-be-the-world-s-top-tourist-destination-by-2030/
(**) Sputnik, 20 mai 2018, https://fr.sputniknews.com/societe/201811081038818125-chine-tourisme-france-usa-espagne/


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.