Ferhat: «Merci à tous pour vos messages, ça me va droit au cœur»    Motion de soutien du Conseil de la Nation au plan d'action du gouvernement    Crise libyenne: la position de l'Algérie privilégiant une solution politique réitérée    Montage automobile: le nouveau cahier des charges promulgué dans 2 mois    Le Gouvernement examine de nouvelles mesures en faveur de la gestion décentralisée    L'instruction de l'affaire ETRHB Haddad bouclée    CONSEIL DE SECURITE DE L'ONU : L'Algérie réclame deux sièges permanents pour l'Afrique    Kherrata, une convergence et des messages    TAMANRASSET : Plus de 500 affaires de contrebande traitées en 2019    Tebboune : "Aucune restriction hormis ce qui a trait à l'unité et à l'identité nationales"    TIARET : Des citoyens observent un sit-in devant la mairie d'Ain Dehab    AIN EL-TURCK : Des taxis demandent le double de la course    Le Président Tebboune: les responsables locaux tenus de briser le cloisonnement entre les citoyens et l'Etat    La pièce "Tmenfla" du theatre d'Oum-el-Bouaghi ouvre le festival international du théâtre de Bejaia    Yémen : entrée de 138 000 migrants et réfugiés en 2019    Des TV-offshores et des pollutions millénaires !    Il était une fois, le plus grand pays d'Afrique    Les pièges de l'assistanat    Slimani en sauveur !    Zelfani prépare le Paradou    L'ESS nouveau leader    Le Targui    À tout jamais…    Le coq d'El-Biar et la diplomate italienne !    FFS : menace sur la cohésion du parti    5 personnes retrouvées mortes après leur enlèvement    Enseignants du primaire : marche nationale demain à Alger    Encore un manifestant assassiné à la place Tahrir    ACTUCULT    Emouvant hommage à la militante Nabila Djahnine    Le répertoire andalou dans toute sa splendeur    Ciné-houma rend hommage aux femmes victimes de violences    La Cinémathèque algérienne célèbre les films sur la guerre de Libération    La quête de la connaissance et de la vérité    Mali: le bilan de l'attaque contre le village d'Ogossagou passe à 31 morts    Coupe arabe des nations (U20) : Les Algériens s'installent en Arabie Saoudite    USM Alger : Dziri reste    Epidémie du ncoronavirus : L'économie mondiale fortement impactée    Prime du service civil pour les spécialistes: Les décrets en voie de finalisation    Sidi El-Houari, Sidi El-Bachir, El Badr, El Emir et Es Seddikia: Lancement du bitumage d'une trentaine d'axes routiers    Les spécialistes plaident pour le dépistage précoce: 236 nouveaux cas de cancer de la prostate enregistrés au CHUO en 2019    Commerce extérieur: Plus de 6 milliards de dollars de déficit en 2019    Information officielle: La Présidence revient à la charge    LA RESONNANCE D'UN ATTENTISME    Le double jeu de Makri et de ses députés    Vers un nouveau choc pétrolier ?    Google développe un économiseur de batterie    Le MWC 2020 sera-t-il déserté, des annulations à cause du Coronavirus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Algérie digitale : mieux vaut s'y préparer que de se laisser surprendre !
Publié dans Le Soir d'Algérie le 17 - 01 - 2019

La stratégie de la politique numérique de l'Algérie a besoin d'atouts supplémentaires et surtout de partenariat international. La construction d'une économie des services dans le domaine des technologies du digital nécessite un soutien massif des compagnies internationales. Ce soutien doit débuter obligatoirement par une présence réelle en Algérie des compagnies d'internet les plus connues comme Google, Apple et Amazon. Une question se pose donc : pourquoi ces entreprises ne veulent toujours pas introduire leurs activités sur le marché algérien ? A notre avis, les raisons sont multiples… Le pays n'a toujours pas fait l'effort financier nécessaire pour bien promouvoir les nouvelles technologies et dispenser ainsi ce secteur des restrictions budgétaires drastiques. Il est temps de promouvoir l'impact des technologies sur les organisations en tenant compte des enjeux environnementaux, de renforcer la pénétration du digital au sein des PME/PMI, des administrations et collectivités locales et contribuer à l'accessibilité des technologies au plan de la santé, de l'éducation et de la formation. L'accès facile et multicanal au «vrai» internet haut débit devra être généralisé à tous les foyers résidentiels, et les efforts utiles à la facilitation de la mise en œuvre d'une authentique société de l'information doivent être élargis aux plans administratif, financier, juridique et universitaire.
Le débat sur l'Algérie numérique demeure absent. Le secteur des finances en général et des banques en particulier a besoin d'un nouveau plan et d'une réglementation souple afin qu'au moins 50 % de la population puissent acheter en ligne d'ici à 2020. Côté régulation, l'absence d'une législation stricte sur l'usage des données des internautes par les représentants du Web algérien plane toujours. La régulation ne concerne pas les éditeurs de contenus électroniques. La question de l'adéquation du contenu au support mobile se pose encore et les règles de sa mise en exécution ne sont pas rédigées. La régulation devra aussi s'accompagner d'une batterie de réformes en faveur des consommateurs dont la possibilité de se faire indemniser en cas de dysfonctionnements continus des services offerts par les opérateurs de la chaîne digitale. Les acteurs algériens du digital, banques et administrations y compris, sont donc appelés à jouer un rôle de plus en plus important dans le développement d'infrastructures flexibles, basées sur le Cloud qui s'appuient sur l'interopérabilité, la souplesse et l'optimisation des coûts.
F. F.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.