Le Front Polisario déplore l'"inaction" et "le silence" du Conseil de sécurité    Conférence Opep+ : une véritable opportunité pour réaliser la stabilité du marché pétrolier    Revue El Djeïch: une cohérence totale entre le Président de la République et l'ANP    Yémen: cessez-le-feu unilatéral pour prévenir une propagation du Covid-19    Real Madrid: le rétropédalage de Kroos sur la baisse des salaires    94 nouveaux cas confirmés et 30 nouveaux décès en Algérie    Report du jugement et proposition de procès à distance    M.Belhimer adresse ses condoléances "les plus attristées" à la famille du défunt Mohamed Baghdadi    Real : Zidane et Benzema ont poussé pour la baisse de salaire    Coronavirus: mise en oeuvre de mesures exceptionnelles de sauvegarde des entreprises    Foot / Covid-19 : les joueurs de l'Académie de Khemis Miliana passent au E-learning    Le Général Rachedi nommé directeur général adjoint de la Sécurité intérieure    Serie A : Le président de la Sampdoria demande la fin de saison    Le journaliste Mohamed Baghdadi n'est plus    L'Adra lance une cagnotte    Lourd impact financier pour Air Algérie    L'Apoce dénonce le chantage des commerçants    Ali Mecili ou l'initiateur de l'organisation de l'opposition    La FIFA contre les championnats à blanc    "Avec le Ramadhan, la reprise de la compétition devient de plus en plus difficile"    Belaïdi : "Je m'entraîne le matin en forêt"    Renouvellement à distance des contrats d'assurance    2 morts dans le crash d'un hélicoptère de l'armée    Suspension de la rotation des Casques bleus    Ben Mohamed, poète "Mes seules angoisses sont alimentées par la situation politique du pays"    Lancement d'un concours national de scénario    Le vécu d'une femme à l'écriture miraculeuse    «Nous sommes tous dans le même bateau»    Test de dépistage du Covid-19 : L'hôpital Mustapha se lance dans le diagnostic    Covid-19, chauve-souris ou pangolin ?    Nassira Benharrats. Ministre de l'Environnement et des Energies renouvelables : Nous assistons les entreprises agréées pour accélérer la collecte»    Covid-19 en Europe : Le confinement commence à payer mais gare au relâchement    L'ONU condamne les bombardements d'un hôpital à Tripoli    Le permafrost, un milieu peu connu    Malgré des débits supplémentaires : Facebook tourne au ralenti    Confinement culturel et solidaire sur les réseaux sociaux : Un artiste par jour avec la galerie Le Paon    Lutte contre le coronavirus: L'Armée prête à toute éventualité    Mila: Plus de 3 quintaux de viande blanche saisis et détruits    Bouira: Collecte de sang aux malades    LA TERRE TOURNE EN ROND    Le temps qui passe: Le temps relatif    Sa composition, son organisation et sa mission définis au JO    JOURNEE MONDIALE DE LA SANTE : Le Président Tebboune rend hommage au secteur de la santé    Covid19-Foot: le payement des frais d'engagement et amendes ajourné    Coronavirus ou pas, le régime algérien réprime    Mohamed Kaïdi remplace Mohamed Bachar    Youcef Gamouh ou le reflet dans l'art de siffler    Théâtre régional de Tizi Ouzou : Diffusion de spectacles en ligne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Huawei veut devenir le principal fournisseur des solutions "all cloud" en Algérie
Transformation numérique
Publié dans Liberté le 21 - 05 - 2016

Huawei, le fournisseur chinois des solutions IT, veut se positionner sur le futur marché algérien de la transformation numérique des modèles économiques des entreprises où le cloud est l'accélérateur digital de ce nouveau type de business.
Huawei Algérie a organisé la semaine dernière son premier congrès, durant deux jours, consacré au Cloud Computing. Le "Huawei Cloud Congress Algeria 2016" a réuni plus de 300 analystes et cadres des administrations, finances et entreprises des télécommunications. En se concentrant sur le thème "make IT simple, make business agile" (faire de l'IT simple, faire du business agile), Huawei Algérie veut créer sa révolution du cloud qui vise à mettre "en réseau" l'Algérie et occuper ainsi les esprits des acteurs actifs de l'IT du pays. C'est dans ce contexte que le fournisseur chinois des solutions IT veut se positionner sur le futur marché algérien de la transformation numérique des modèles économiques des entreprises où le cloud est l'accélérateur digital de ce nouveau type de business.
"Aujourd'hui, la transformation numérique concerne pratiquement tous les secteurs de l'industrie. En tant que fournisseur mondial de l'infrastructure IT, Huawei a adhéré à un tel business qui se base sur la stratégie, l'innovation et la collaboration ouverte avec les clients et partenaires industriels. Nous cherchons à épauler tout client dans sa démarche de transformation numérique centrée sur le cloud en proposant nos solutions axées principalement sur l'infrastructure informatique, les plateformes logicielles et les services du cloud", a déclaré Ding Zhaoyi, président de Huawei Algérie, lors de son allocution d'ouverture. Sous le mot d'ordre "all cloud" (le tout-cloud), la plupart des conférenciers ont choisi comme sujet central "modernisation du datacenter traditionnel et migration vers le tout-cloud". Deux problématiques qui concernent les administrations, opérateurs des télécommunications, entreprises et établissements stratégiques. Ont été abordées au gré des conférences et démonstrations, les solutions de reconstruction complète de la plateforme réseau, mais aussi la confiance dans une infrastructure basée sur le cloud. Sans oublier les questions du big data, de l'internet des objets, des nouvelles technologies réseau SDN (Software Defined Network) et NFV (Network Function Virtualisation), de la vidéosurveillance, des solutions d'hébergement et des services IaaS (infrastructure as a service), SaaS (software as a service) et PaaS (platform as a service) et des aspects techniques liés à la migration vers le cloud.
La nécessaire "maturité des entreprises"
Au cours des dernières années, Huawei est devenu un acteur important sur le marché international de la "mise en réseau". Lors de ce congrès des 11 et 12 mai, l'entreprise chinoise a exposé ses derniers produits et solutions orientés cloud, largement commercialisés en Chine, en Europe et dans plusieurs pays émergents. Parmi ces produits, on recense les systèmes OceanStor, les solutions de stockage orientées flash et cloud, et le système d'exploitation Fusion Sphere qui intègre la plate-forme de virtualisation Fusion Manager. Il a été également question de la plateforme distribuée PaaS Fusion Stage et du logiciel de gestion de cloud Fusion Compute pour faciliter l'interfonctionnement des ressources physiques avec les fonctions virtuelles dans les centres de données. Pour les conférenciers de Huawei, la stratégie "all cloud" débute par un travail d'analyse de la maturité des entreprises pour opter pour la transformation numérique, et ce, dans le cadre d'un plan organisationnel et technologique. Cette analyse concerne l'étude des différentes architectures réseaux possibles et le choix des fournisseurs des services. Son objectif primordial est de définir les méthodes de migration vers un environnement cloud, de la stratégie de gestion et de la supervision afin de concevoir le modèle économique le plus adéquat.
Selon les différents intervenants, la digitalisation mondiale avance à un rythme rapide. Ce qui améliore l'expérience utilisateur dans de nombreux domaines comme les services publics, les industries, et tous les aspects liés à la vie numérique des individus. Dans ce contexte, Huawei a récemment publié une analyse sur l'indice mondial de la connectivité GCI (Global Connectivity Index). Cette enquête révèle que les principaux facteurs de développement des TIC sont le cloud, le big data, l'internet des objets et la technologie réseau SDN. Les rédacteurs de ce rapport alertent les gouvernements et acteurs des industries de l'urgence de rendre leurs systèmes d'information productifs à travers la transformation digitale. Désireuse de garantir la réussite du projet de la transformation numérique, l'entreprise Huawei a annoncé la création de l'écosystème open cloud à travers lequel elle vise à créer des partenariats avec d'autres acteurs IT et construire un monde de plus en plus connecté. La stratégie open cloud de Huawei est à l'origine du progrès remarquable des TIC dans le monde, notamment dans les pays du Maghreb. Les produits et solutions IT de Huawei sont utilisés par plus de 100 000 entreprises dans plus de 150 pays.
F. F.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.