Assassinat de Ali Tounsi: Chouaïb Oultache condamné à la prison à perpétuité    Boukadoum: nécessité de renforcer le dialogue et la concertation avec l'UE    Affaires religieuses: la question de la prière des Tarawih "en cours d'examen"    Un journaliste marocain appelle à un procès contre le régime marocain pour grave violation des droits de l'Homme    Référendum d'autodétermination: la cause sahraouie s'appuie à une base "juridique solide"    Zones d'ombre: les programmes de développement dénotent d'une approche visionnaire    La pensée de Feraoun victime de la censure des autorités coloniales    Annaba: une délégation sahraouie pour évoquer l'évolution de la situation au Sahara occidental    Manchester City: les effets de la folie Mahrez en Algérie !    Bayern Munich: une offre de 45 M€ pour Koulibaly ?    OPEP+: maintien des volumes, l'Arabie saoudite prolonge ses coupes, la Russie et le Kazakhstan épargnés    RND: nécessité de renforcer le front interne pour l'édification de l'Algérie nouvelle    Saadi: l'organisation d'élections locales et législatives le même jour difficile sur le plan pratique    Festival du court-métrage d'Imedghassen: les meilleures œuvres primées    Liverpool: Klopp ne veut pas d'excuses    Terrorisme et déchéance de la nationalité    Levées d'alertes au tsunami après des évacuations massives à travers le Pacifique    Les Etats-Unis ne retrouveront pas le plein emploi en 2021    Les Etats-Unis déterminés à résoudre la crise au Yémen    L'accident d'hélicoptère est survenu à cause du « mauvais temps »    Spectacle théâtral « Nedjma » à Ain Fouara    Covid-19: six nouveaux cas du variant britannique découverts en Algérie    L'Opep+ décide de maintenir son niveau de production actuel jusqu'à fin avril    MES PREALABLES AU RAPPORT DE BENJAMIN STORA.    Le théâtre d'Oran reprend ses activités après une année d'arrêt    Coronavirus: 168 nouveaux cas, 148 guérisons et 6 décès    Mouassa s'en va déjà    Cristiano Ronaldo rejoint Pelé avec 767 buts... ou pas    Mahrez, étincelant    Démantèlement d'un réseau activant à Tipasa    Le Front Polisario invite la Minurso à l'impartialité    L'ambassade de France s'explique    Le corps d'un des deux pêcheurs disparus retrouvé    "Les élections ne sont pas une priorité"    Tebboune reçoit les présidents de trois partis politiques    Huiles de table - Communiqué de Cevital    Améliorer d'abord les conditions de vie    La victoire ou l'élimination    Lancement de la 1re édition du Festival international du court métrage d'Imedghassen    Des experts se penchent sur la restauration du mausolée d'Imedghassen    Skikda… Bariq 21 lance Green Farm    Salon national du livre d'Alger : Un livre, une vie    Beldjoud insiste sur le principe de l'égalité    1.020 DA pour le bidon de 5 litres    L'Algérie tend la main à sa diaspora    La mafia du foncier dénoncée    Education: Le ministre renoue le dialogue avec les syndicats    Ras El Aïn et Haï Sanawber: Relogement prochain de 3.000 familles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le spectre d'un championnat à blanc se profile !
La LFP se plie aux mesures préventives des services de sécurité
Publié dans Le Soir d'Algérie le 27 - 02 - 2019

A moins de décréter le huis clos pour l'ensemble des journées de championnat de football à venir, la ligue de football professionnel, mais aussi les autres ligues qui gèrent la compétition à différents paliers, devrait se résoudre à déclarer une saison 2018-2019 à blanc.
Medaouar et ses «programmeurs» n'y arrivent pas. Malgré un plan spécial pour boucler la saison footballistique plus ou moins dans les temps, leurs initiatives tombent à l'eau. Hier encore, alors qu'elle avait annoncé le report des matchs Usmba-JSS (match avancé de la 24e journée de la ligue 1 Mobilis) et JSMB-ASO Chlef, comptant pour la mise à jour de la 23e levée disputée le week-end, non sans annoncer le décalage des matchs de ce vendredi 1er mars pour le samedi 2 mars, la LFP a fini par reporter (à nouveau) le derby de la capitale en ligue 2 opposait l'USMH au RCK, deux équipes qui luttent âprement pour leur maintien. Un report décidé pratiquement quatre heures avant l'heure prévue pour le coup d'envoi qui s'ajoute aux nombreuses rencontres remises à programmer ultérieurement du fait d'un élément nouveau, les manifestations populaires contre les tenants du 5e mandat, qui mobilisent tous les effectifs des services de sécurité. La LFP qui a certainement omis de déclarer ledit derby «injouable» pour la journée d'hier à l'instar des matchs programmés (USMBA-JSS et JSMB-ASO) semble acculée. Elle qui, avant même d'annoncer sur son site le report de la rencontre USMH-RCK, prévoit de décaler les joutes des deux paliers professionnels programmées ce vendredi (USMA-PAC en ligue 1, USB-JSMS et ASMO-RCR en ligue 2) pour l'après-midi du samedi. Une perspective irréalisable au rythme où vont les mouvements de contestation en cours et ceux prévus les jours à venir qui, à la limite, vont pousser les instances du football (mais aussi d'autres disciplines sportives qui captivent les masses) à envisager des mesures drastiques. En l'occurrence décréter le huis clos pour le reste des journées du calendrier de fin de saison sinon à arrêter les frais en mettant fin aux différentes compétitions et manifestations sportives nationales prévues durant les prochaines semaines.
Une possibilité que le président de la LFP Abdelkrim Medaouar n'écarte pas, à en croire des sources proches de l'instance de gestion des deux ligues professionnelles.
Il n'est pas exclu, par ailleurs, que les rencontres de coupe d'Algérie à l'exemple de celle devant mettre aux prises, cet après-midi l'ES Sétif à l'USM Annaba (retour des quarts de finale) subissent le même sort. A l'heure où nous mettons sous presse, aucune décision n'avait été prise à ce propos. La FAF ayant juste confirmé la tenue prochaine de la double confrontation JSMB-PAC attendue pour les 9 et 29 mars prochains. Pour autant, les rencontres internationales de nos trois représentants en coupes africaines (JSS, CSC et NAHD) ne devront pas connaître de changement de dates.
Au pire, les autorités chargées de l'ordre public peuvent décider de solliciter le huis clos pour les rencontres programmées à Béchar, Constantine et Alger. C'est la seule alternative qui se présente à moins d'empêcher les clubs suscités de poursuivre leur aventure africaine.
M. B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.