La réunion du GST-Mali, une opportunité pour faire le point sur le processus d'Alger    8 mars: le Président Tebboune honore des femmes algériennes    USMA: Zeghdoud nouvel entraineur    Des expériences féminines en matière "d'entrepreneuriat culturel" présentées à Alger    Sonelgaz: un indicateur de veille pour recenser les cas de discrimination hommes/femmes au travail    Lutte contre la Covid-19 : Une plateforme pour assurer la «vaccinovigilance» à l'EHU d'Oran    Crue de l'Oued Meknassa: le corps sans vie d'une huitième victime, retrouvé    Cyberciminalité: l'Algérie candidate à la présidence du Comité internationale    Sahara Occidental: Berlin exhorté à ne pas céder aux pressions de Rabat    Les modifications et les instructions de Tebboune    Vote de confiance sur fond d'optimisme modéré    Sultana Khaya victime d'une tentative d'élimination physique    L'historien Maati Monjib, en grève de la faim    "L'économie ne peut se suffire d'ordres administratifs"    "Nous reprenons confiance"    La FIFA officialise l'accord de Rabat    La commission interministérielle tranchera le cas de la FAF    La sélection algérienne à la 2e place    Les Algériennes Ouallal et Asselah précocement éliminées    Tendances instables    Les think tanks et l'universitaire dans la sphère de l'économie de la connaissance    7 personnes brûlées dans un incendie de véhicule    Au cinquième jour de fermeture de la RN 24, l'arbitrage de l'administration persiste    Des citoyens en attente d'un logement depuis 40 ans !    Petits beignets    "Pour endiguer le féminicide, il faut en finir avec le patriarcat"    Les attributaires du périmètre «Maâder» se plaignent du manque d'électricité    Un texte d'un «autre temps»    La statue de Mohand Oulhadj inaugurée    Le Festival national du théâtre professionnel revient    La nation du quart de page    Ils se sont rassemblés à Constantine: Retraités et radiés de l'ANP reviennent à la charge    Environnement hostile    Les partis politiques s'y préparent    C'était un certain 08 mars 2007    Une campagne prématurée    Le vieux rêve prend forme    Les armes de la cyberguerre    La fabrique des mensonges!    Le président Tebboune présente ses condoléances    Le MCO rejoint l'ESS en tête    Benlamri buteur et Slimani passeur    Cinq personnes tuées dans une embuscade au nord du pays    L'Iran appelle les Européens à éviter «toute menace ou pression» sur le nucléaire    La Dgsn célèbre la Journée internationale de la femme    «Les femmes ont joué un rôle décisif dans l'histoire de l'Algérie»    Le double combat de la femme algérienne    Ces audacieuses qui façonnent la République    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Abdelkrim Medaouar n'a plus d'alternatives
Calendrier de fin de saison incertain pour les «programmeurs» de la LFP
Publié dans Le Soir d'Algérie le 24 - 02 - 2019

La Ligue de football professionnel a, de nouveau, cédé à l'impératif sécuritaire pour décider du report de quelques matchs de football des deux paliers professionnels.
Hier matin, l'instance dirigée par Abdelkrim Medaouar a annoncé, forcée, le report de deux des trois rencontres programmée dans la journée. A savoir le quart de finale «aller» prévu à Béjaïa entre la JSMB et le Paradou AC et celui du championnat de Ligue 1 Mobilis devant opposer pour le compte de la mise à jour de la 22e journée le MCA et le MCO. Seule la rencontre RCR-WAT entrant dans le cadre de la 23e levée de la Ligue 2 était maintenue jusqu'à l'heure où nous mettions sous presse. Si l'impératif sécuritaire est officieusement invoqué pour justifier le report, la ligue n'ayant donné aucune raison au report de ces deux rencontres, l'on se demande, désormais, comment la LFP de Medaouar va pouvoir boucler cette fin de saison sportive en respectant les règles et engagements des uns et des autres.
Outre, en effet, les huit journées à caser avant la fin du mois de mai qui verra l'arrivée du mois sacré de Ramadhan, suivi de la phase finale de la CAN-2019, trois clubs algériens, la JSS, le CSS et le NAHD sont encore en lice jusque, au moins la fin de la fin de la phase de poules de leur compétition respective (LDC et coupe de la CAF). Les deux épreuves devront boucler ladite étape le 16 mars et 17 mars respectivement. Avant de disserter sur les chances de qualifications réelles de ce trio pour le quart de finale prévu au début du mois d'avril, il faut juste noter que chacune de ses formations «traîne» déjà quelques matchs de retard à purger. Le CSC doit se déplacer à Béchar pour affronter la JS Saoura qui purgera à l'occasion son unique match de retard (les gars de la Saoura ont disputé vendredi à Bordj Bou-Arréridj leur avant-dernier match de retard) alors que le NAHD a encore deux rencontres à disputer (MOB et USMBA) pour être à jour du calendrier.
Deux des trois représentants algériens en coupes africaines, le CSC et le NAHD en l'occurrence, sont encore en lice en quart de finale de la coupe d'Algérie. Le NAHD a déjà honoré une partie du chemin en disputant l'aller face au CRB, alors que le CSC a vu ses deux duels face au MCO reportés respectivement pour les 12 et 29 mars. D'autres clubs de la Ligue 1 Mobilis sont concernés par la mise à jour. Il s'agit du MCA qui jouera l'ESS (9 mars) et le MCO (à une date ultérieure) et le CRB qui doit se déplacer le 26 février à Tadjenant. Ce qui fait désordre sachant par ailleurs qu'à l'entame du dernier tiers du mois prochain, les Verts seront sur le pont pour se préparer à affronter le Gambie (qualifications de la CAN-2019) et la Tunisie (préparation de la phase finale de la CAN-2019). Sans oublier deux rencontres (aller et retour) de l'avant-dernier tour (demi-finale) de la coupe d'Algérie et les 8 dernières journées du championnat à dispatcher sur un peu moins de dix semaines à venir. La finale de la coupe d'Algérie devant se tenir le 1er mai et le championnat national a intérêt à être bouclé avant le 21 mai, soit en plein milieu du mois de Ramadhan. Sachant aussi que nos clubs engagés en Coupes africaines peuvent atteindre des tours avancés des deux épreuves continentales dont le terme est programmé fin mai (LDC) et une semaine avant la fin dudit mois pour ce qui est de la Coupe de la CAF. A moins que les instances de notre football demandent à ces équipes, le CSC, la JSS et le NAHD de lever le pied ou bien que l'élection présidentielle d'avril prochain soit reportée aux calendes grecques. En toute circonstance, la fin de saison 2018-2019 ne sera pas de tout repos pour Medaouar et ses «programmeurs».
M. B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.