DEPASSEMENTS DANS LA SOUSCRIPTION DES SIGNATURES : Les coordinateurs des Délégations instruits d'enquêter    SIDI BEL ABBES : Un mort et 7 blessés dans une collision    Une douzaine d'églises fermées à Tizi Ouzou    Zetchi : «Il y aura un France-Algérie dans un futur proche»    Foot/Algérie - Colombie : les Verts séduisent avant les choses sérieuses en novembre    Convention entre le ministère de l'Agriculture et celui de l'Enseignement professionnels    Le Conseil de sécurité se réunit aujourd'hui    "La véritable révolution qui reste encore à faire est économique"    Le RAV4 se métamorphose    La nouvelle Golf 8 se précise    Saïd Boudour sous mandat de dépôt    Bouregâa : "Je refuse ma libération sans celle des autres détenus"    L'affaire MCA-USMA divise le BF    Mellal : "La JSK va se ressaisir"    Les Verts à la croisée des chemins !    Petite défaite face aux Pharaons    Un nul sépare les deux Corées, le choc historique    Gaïd Salah maintient le cap du 12 décembre    La rue gronde toujours    Les syndicats en renfort à Béjaïa    4 aliments à mettre dans votre assiette    Masque de gingembre pour accélérer la pousse des cheveux    L'espagnol Cepsa se retire de Medgaz    11e Fcims: La Suède, la Russie et le Japon sur la scène de l'Opéra d'Alger    La Canadienne Margaret Atwood et l'Anglo-Nigériane Bernardine Evaristo lauréates du Booker Prize    Joker va-t-il battre Batman ?    ...Sortir... Sortir ...Sortir    Micro-crédit : 67 % des bénéficiaires âgés de moins de 40 ans    Dahmoun souligne la nécessité de la politique de prospective dans les secteurs vitaux    Alors que 435 cas de méningite ont été diagnostiqués à l'est : Les services sanitaires rassurent    Quadruple crime à Sidi Lahcen (Sidi Bel Abbès) : Le présumé meurtrier se suicide    Des logements alimentés en énergie solaire    S'adressant aux tenants du pouvoir: Des personnalités appellent à «satisfaire les revendications du Hirak»    34ème marche du mardi: Les étudiants toujours au rendez-vous    Université Sétif 2 : L'écrivain Mouna Srifak décroche le prix Katara Prize for Arabic Novel    Bordj-Bou-Arreridj (Irrigation): Une filiale du group IMETAL lance ses produits innovants    RUSSIE-ARABIE SAOUDITE: La Russie et l'Arabie Saoudite scellent leur rapprochement    L'OMC laisse Trump taxer les produits européens    Euro-2020: L'Angleterre demande une "enquête urgente" sur les cris racistes à Sofia    ROYAUME-UNI : La Reine Elizabeth II s'exprime sur le Brexit    Gestion d'actifs: L'investissement ESG s'épanouit dans les fonds infrastructures    Noureddine Bedoui au Conseil des ministres: Un remodelage de la sphère publique    L'heure de mettre en valeur la solidarité nationale et le partage du patriotisme    Accord de Trump avec la Chine et les "avancées" sur le Brexit: Les Bourses européennes pas convaincues    Ghardaïa: Des étudiants en architecture de Stuttgart achèvent une visite d'étude    5 gendarmes tués dans une attaque à Abarey    Le ministère de la Santé rassure    Martin Eden, une éducation amoureuse et politique sous le soleil noir de l'Italie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Benflis maintient le suspense sur sa candidature
Il tranchera définitivement sa décision, dimanche prochain
Publié dans Le Soir d'Algérie le 28 - 02 - 2019

L'ancien chef de gouvernement, Ali Benflis, maintient le suspense jusqu'au bout, concernant sa candidature à la présidentielle du 18 avril prochain. Ce sera, ainsi, le dimanche 3 mars prochain, soit au dernier jour des délais fixés pour le dépôt des dossiers de candidature au niveau du Conseil constitutionnel, que la décision finale sera tranchée au cours d'une réunion extraordinaire du bureau politique du parti présidée par Benflis, Talaie El Hourriyet.
Kamel Amarni - Alger (Le Soir) - C'est ce qu'a annoncé le parti, dans un communiqué rendu public, hier mercredi, à l'issue d'une réunion de son bureau politique. «Le comité central du parti ayant été empêché de se réunir suite au refus d'autorisation de la Wilaya d'Alger, le président du parti a engagé des consultations avec des membres de cette instance. Le bureau politique se réunira en session extraordinaire, le 3 mars prochain, pour prendre une décision sur la position du parti vis-à-vis de l'élection présidentielle, sur la base des résultats de ces consultations», y lit-on en substance.
Pour rappel, Talaie El Hourriyet devait réunir son comité central, aujourd'hui même, jeudi, à la mutualité de l'UGTA à Zeralda pour trancher cette même question de la présidentielle. Or, et contre toute attente, cette réunion a été interdite — c'est le mot — par le ministère de l'Intérieur. Ce que le parti dénonce. «Talaie El Hourriyet a été empêché de tenir la réunion du comité central alors que des membres résidents à l'étranger et dans le Grand Sud étaient déjà à Alger», affirme le parti qui accuse clairement Nourredine Bédoui d'en être l'instigateur.
«Le parti rend responsable le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales du préjudice causé à un parti politique agréé. Il considère que le ministre s'est départi de sa qualité de ministre de la République qui lui impose la neutralité pour se mettre au service d'un candidat et des seuls partis politiques de l'Alliance présidentielle.»
Ceci étant, le parti de Benflis n'a pas manqué de revenir, longuement dans son communiqué d'hier, sur l'événement qui a marqué l'actualité ces derniers jours, «à savoir, précise le parti, les marches de protestation populaires contre le régime politique en place et, plus particulièrement, contre le 5e mandat, qui se déroulent aux quatre coins du pays, et dans plusieurs capitales à travers le monde, pratiquement deux semaines, particulièrement celles qui ont eu lieu le vendredi 22 février et le dimanche 24 février».
Le parti de Benflis affirme qu'il a «salué ces marches, éminemment politiques (…) ainsi que le degré élevé de discipline, de civisme, de maturité et de conscience politique des citoyens qui ne marchent pas pour dénoncer des pénuries d'eau ou d'électricité, ou pour protester contre le coût de la vie, mais bien pour dire leur ras-le-bol d'un pouvoir autoritaire illégitime qui les a longtemps méprisés».
Le parti dit également soutenir, «sans réserve, le droit constitutionnel des citoyens à manifester publiquement et pacifiquement leur opposition à une décision qu'ils ont ressentie comme une humiliation et une provocation, et dénonce ceux qui sont derrière cette décision irresponsable, plaçant leurs intérêts et privilèges au-dessus de l'intérêt supérieur de la Nation, qui n'ont eu de respect ni pour la personne du Président malade lui-même, ni pour la Constitution et les lois de la République».
Dans le même sillage, le parti rend hommage à la communauté nationale à l'étranger. De même qu'il dit saluer «le rassemblement des avocats et celui des étudiants sortis en masse pour dénoncer le 5e mandat, et l'attitude courageuse des journalistes de la Radio nationale (…) Les revendications des journalistes de la Radio nationale et de l'ENTV sont porteuses d'un espoir de changement dans les médias publics».
Enfin, Talaie El Hourriyet met en garde «contre la tentation de réprimer les manifestations prévues pour les prochains jours à travers tout le pays». A rappeler, par ailleurs, que, s'agissant d'une éventuelle candidature de Ali Benflis, le parti a, bien évidemment, pris les devants en procédant à la collecte des signatures, une simple formalité pour l'ancien chef de gouvernement qui, en 2004 et en 2014, était véritablement un sérieux rival pour le candidat du pouvoir.
K. A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.