Les assemblées locales appelées à s'affranchir de la bureaucratie    7e réunion de haut niveau des Parlements du groupe de dialogue 5+5, demain à Alger    Les syndicalistes de l'UGTA montent au créneau    Pièce de rechange auto : il n'a jamais été question de suspendre l'importation    Evaluation des politiques publiques : Une pratique en quête d'institutionnalisation    Le désenchantement s'est installé. Il faut réformer l'appareil de l'Etat    Tunisie : Un 7e anniversaire de la révolution au goût amer    Catalogne : Les indépendantistes récupèrent la présidence du Parlement    Ligue 1 : Derby de la peur au 20 Août 1955    Mondiaux de la médecine : Préparation perturbée pour les Algériens    ASMO : Qui veut pousser Laoufi à partir ?    Les usagers ont accepté ces augmentations symboliques puisque leur impact sur leur pouvoir d'achat est minime    «Je suis spécialiste... je galère»    Le front social ne décolère pas    La société algérienne est défaite et l'ordre institutionnel a reculé    Dans les coulisses de... : Spectacle de Nawell Madani    Cherif Kheddam de A à Z    Claude Puel : «Je ne pense pas que Slimani restera avec nous»    Jumia Travel organise l'African Travel Awards dans huit pays    Maroc : la réforme du régime de change est une décision "souveraine" (Banque centrale)    Algérie : Les militants du FFS à Ghardaia ont été tous acquittés    Projet de réalisation d'un parking de voitures de 5 étages à Sétif    Pétrole : L'EIA prévoit un nouveau record de production en 2018    MCO / Mekkaoui : «Cette fois, on battra le Paradou !»    NAHD / Khiat : «On fera plaisir à nos supporters ce samedi»    L'ex-ministre de la Défense de Gbagbo condamnés à 15 ans de prison    Un virus mutant créé dans l'espoir d'un vaccin plus efficace    La CEDEAO surveille le processus politique en Gambie    Etats-Unis : Première victoire pour un défenseur des sans-papiers    HSBC écope d'une amende de plus de 100 millions de dollars    Algérie : Ouyahia n a pas encore dit son dernier mot au sujet des privatisations    CN du RND : Ouyahia élude la question de l'ouverture du capital des entreprises publiques    RENCONTRE NATIONALE DES P/APC ET DES P/APW    Ã‰NERGIES RENOUVELABLES    Constantine - Tirage au sort des 1.550 logements sociaux: Des manifestants dénoncent leur exclusion de la liste    A travers l'UNRWA c'est le peuple palestinien qui est visé    Ouyahia: Premier ministre ou coordonnateur de l'action gouvernementale ?    Revendications des médecins résidents: Un comité de suivi installé ce dimanche    CRB-USMH, derby algérois à grand enjeu    Habitations précaires : Les programmes de logements se poursuivront jusqu'à leur éradication    Zidane face à une campagne médiatique    "L'instruction du Président n'est pas un redressement"    Le chef de l'ONU inquiet des conditions du retour    Récital de la cantatrice algérienne Faïrouz Oudjida    Education Ouyahia reçoit le DG de l'ALESCO    L'inscription du raï en bonne voie    Des illusions algéroises    Exposition chez Bouffées d'Art    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les regrets du parti de Benflis
REMISE EN CAUSE DES GRANDES ORIENTATIONS ECONOMIQUES
Publié dans L'Expression le 13 - 08 - 2017

Les dernières évolutions qu' a connues le pays sur les plans politique, économique et social interpellent au plus haut point le parti de Ali Benflis, Talaie El Houriyet.
Les hautes instances de cette formation politique d'opposition annoncent d'ailleurs la quatrième session de son comité central pour le 26 août 2017. Session qui verra le parti tabler sur plusieurs dossiers, notamment le rapport sur l'évolution de la situation politique, économique et sociale depuis la troisième session du comité central, ainsi que celui sur les conditions politiques, institutionnelles et juridiques dans lesquelles se tiendront les prochaines échéances électorales. L'on retiendra également le rapport du bureau politique au comité central et le rapport sur la situation organique du parti. Dans un long communiqué adressé à notre rédaction, les rédacteurs du bureau politique de Talaie El Houriyet font part de la préoccupation de leur composante sur l'ascendant que prend le pouvoir de l'argent dans la décision politique.
Un phénomène qui a d'ailleurs obligé l'Etat, suggèrent les rédacteurs, à entreprendre des actions pour lutter contre la corruption et séparer l'argent et la politique. Selon le document, le parti est convaincu que «seule une justice indépendante et une volonté politique affirmée mettront fin à l'impunité». Tout en appelant à mieux définir les moyens mis à contribution pour financer l'économie, Talaie El Houriyet regrette une certaine remise en cause des choix économiques stratégiques, particulièrement dans les domaines du tourisme, de l'industrie et de l'agriculture. Le texte renvoie, on ne peut plus explicitement, à l'épisode qui a vu l'actuel gouvernement tirer à boulets rouges sur le précédent au sujet des grandes orientations économiques du pays, dont celle relative à l'industrie. Au volet des libertés, le bureau politique du parti ne manque pas de faire part de ses craintes quant au sort de ces dernières par rapport aux dispositions de la Constitution et des conventions internationales. Il évoque des atteintes à la liberté d'association, de manifestation et d'expression... «Le Bureau politique, réitère à cet égard, sa solidarité avec tous ceux qui luttent pour leurs droits légitimes par des moyens pacifiques», est-il noté.
Le phénomène de la transhumance et de l'immigration clandestine interpelle également Talaie El Houriyet. Ce dernier regrette que les autorités n'aient pas su anticiper le phénomène de la migration des subsahariens pourtant prévisible «pour offrir aux demandeurs d'asile et aux migrants, l'accueil, la protection et la sécurité et condamne l'exploitation politicienne du drame humain que vivent ces populations».
Le bureau politique invite par ailleurs, à davantage d'efficacité de l'action publique dans des domaines comme l'éducation, le logement, la santé, l'approvisionnement en eau et la gestion des catastrophes naturelles tels les feux de forêts. Selon le même communiqué, le bureau politique du parti a été informé des résultats de la consultation des secrétaires et coordonnateurs territoriaux du parti, conduite par le président du parti, au sujet de la position de Talaie El Houriyet quant aux échéances électorales à venir, position qui sera adoptée démocratiquement lors de la quatrième session du comité central. Le bureau politique a exprimé sa profonde satisfaction quant au bon déroulement de ces consultations. Il s'est félicité de l'enracinement de la pratique de la consultation des différents échelons du parti avant la prise de décision sur les questions importantes pour la vie du parti et les grandes problématiques nationales, est-il mentionné.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.