Corruption: la Cour d'Alger retient des charges contre d'anciens responsables    Président Tebboune: l'Algérie peut jouer le rôle d'un arbitre "impartial" dans la crise libyenne    Le Président Tebboune assure que le Hirak est un phénomène salutaire et met en garde contre toute tentative d'infiltration    Arkab reçoit une délégation du Club des entrepreneurs et industriels de la Mitidja    Abderrahmane Hadj-Nacer : « Le hirak finira par gagner »    Sidi Bel-Abbès : Lamine Osmani salue la décision du président de la République    Syrie: la vie reprend son cours normal à Alep et Idleb à l'aune des victoires de l'armée    Polisario: "le Maroc n'est qu'une puissance militaire occupante" du Sahara occidental    FC Barcelone: Guardiola répond sèchement au Barça !    FC Barcelone: Braithwaite, c'est signé (officiel)    Décès de Jean Daniel: le Président Tebboune rend hommage à un "ami de la révolution algérienne"    Cour suprême: l'ex-wali de Sidi Bel Abbes auditionné    Foot/ L2 (boycott des clubs): le Bureau fédéral refuse le report de la 20e journée    USMA : Ardji ou Yaïche pour remplacer Zouari    Tribunal de Bir Mourad Raïs : le Directeur général du groupe Ennahar placé en détention provisoire    Plaidoyer pour un cadre juridique en faveur des start-up    "Le centre de décision ne se trouve pas chez le pouvoir formel"    «Par quelle main retenir le vent»    Karim Younès au rang de ministre d'Etat    Le cynisme met fin au sauvetage humanitaire en Méditerranée    L'UA encourage le Mali à dialoguer avec les chefs terroristes    Khalifa Haftar reçu par le ministre russe de la Défense    Libye : retour à la case départ    Le PAD engagera de larges consultations avec les anti-pouvoir    Une usine qui couvre les besoins nationaux pour les cancéreux    13,4 milliards DA d'investissement en 2019    Le Galaxy Z Flip, le premier écran en verre pliable de Samsung    «Le foot ne se gère pas avec un casse-croûte»    Serport annoncera aujourd'hui le rachat du club    Erling Haaland, naissance d'un géant    Le virus de l'argent en quarantaine !    Être radieuse, c'est possible !    Nouveau sit-in des enseignants de l'université de Tizi Ouzou    Les corps communs en grève les 23 et 24 février    Une expulsion et des interrogations    Décès du poète et chercheur Ayache Yahiaoui    Les chemins vers l'art    Le message poignant De nos frères blessés    …sortir ...sortir ...sortir ...    La femme, une icône du pacifisme de la révolution    "Et si je les tuais tous, Madame", le monologue des silences bavards    Aïn témouchent : deux morts et 13 blessés dans un accident de la route    Es Sénia: Plus de 158 tonnes de tabac à chiquer saisies    Travaux de maintenance du réseau électrique: Des perturbations dans l'alimentation électrique dans trois communes    Que serait le 7e art sans les artistes ?!    Polémique autour de la délimitation des frontières maritimes    Berraf dénonce un 'montage'    Près de 700 "gülenistes" arrêtés ou recherchés en Turquie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Yemma Gouraya, dix ans plus tard !
La JSM Béjaïa met un pied en finale de la coupe d'Algérie
Publié dans Le Soir d'Algérie le 18 - 04 - 2019

Battre le grand spécialiste chez lui, face à sa galerie, à un stade si avancé de la compétition est de ces exploits qui ne peuvent passer sous silence. La JSM Béjaïa, moribonde en championnat de Ligue 2 où elle n'a aucune velléité de montée, a réalisé cet exploit en allant disposer de l'Entente sétifienne dans son jardin du 8-Mai-45.
Les Vert et Rouge qui avaient sorti au tour précédent le Paradou AC, dauphin de la Ligue 1, se voient déjà en finale de la prestigieuse épreuve populaire. Le succès ô combien précieux remporté mardi à Sétif ouvre grande la porte de la finale aux hommes de Moez Bouakaz qui semblent prendre du plaisir à concourir dans une compétition qui leur a déjà souri en 2008 face au WA Tlemcen. Un trophée qui venait consacrer la renaissance de ce club remis à flots par les frères Tiab, auteur à deux reprises (2007 et 2009) d'une mémorable 3e place de la Division nationale 1 puis encore deux places de dauphin lors de la deuxième (2011) puis la troisième (2012) du lancement du championnat professionnel. Une épopée qui a vu également les camarades de Brahim Zafour atteindre la finale de la coupe de l'UNAF des clubs perdue face à l'ES Tunis à l'issue d'une double finale inoubliable (0-0 à Béjaïa et défaite 2-1 à Radès). Mais comme les belles histoires doivent observer une halte, celle de la JSMB s'est estompée à la fin de l'exercice 2013- 2014 avec une triste rétrogradation en Ligue 2, division que la JSMB n'a plus quittée depuis, malgré deux tentatives avortées (l'équipe a terminé deux fois 4e durant les deux dernières saisons) et a même failli subir une autre humiliation en 2015-2016 (13e à un point des deux premiers relégués, l'US Chaouia et l'OM Arzew) laquelle pouvait signer la mort définitive du second larron des équipes phares de la capitale des Hammadites. Cette saison, le club bougiote a complètement manqué son objectif, l'accession, en raison surtout d'une phase «aller» désastreuse avec une 11e place,18 points obtenue grâce à un bilan mitigé (4 victoires toutes obtenues à domicile, 6 nuls dont 4 concédés au stade de l'UMA et 5 défaites). L'arrivée de l'entraîneur tunisien Moez Bouakaz en novembre dernier (l'équipe occupait la 10e place avec 17 points après 13 journées) en remplacement de Mustapha Biskri qui avait rompu avec la direction de Houassi Belkacem deux mois plus tôt (c'est le coach adjoint Boussekine Samy qui assumait l'intérim) a remis un peu d'ordre au sein de l'équipe mais l'objectif premier fixé ne pouvait être atteint. D'ailleurs, le jour de son installation l'ex-driver de l'USMBA et du RCR avait relativisé à propos des objectifs à atteindre. «Je pense que les objectifs des dirigeants répondent à mes ambitions et nous tâcherons d'être à la hauteur» reflétait la pensée de quelqu'un qui arrive avec de belles intentions mais qui se rend compte que «la matière première n'est pas disponible» pour façonner le groupe en mesure de surmonter le gros retard (7 points sur les deux 3es, WAT et USB, 10 sur le second du MCEE et 12 sur le champion de l'aller, l'ASO Chlef).
La coupe pour se «distraire»
Désormais, et à trois journées du terme du championnat de la Ligue 2 Mobilis, la JSMB (8e avec 37 unités) a toujours du retard sur le groupe de tête (l'US Biskra, 3e, compte 9 points d'avance) et ne nourrit, par conséquent, aucune ambition de prendre un des trois sésames pour la Ligue 1. Elle a reporté tous ses espoirs sur l'épreuve populaire où désormais les Vert et Rouge sont à quelques bornes de la grande finale. Le succès arraché à Sétif ne garantit certes pas la qualification étant donné que l'adversaire, l'ESS, a la réputation de remonter les pires situations mais, tout compte fait, la JSMB semble bien placée à animer une nouvelle finale de Coupe d'Algérie. Le match retour, jeudi prochain au stade de l'UMA, promet d'être chaud pour l'équipe bougiote. «On n'est pas encore qualifiés» a insisté le coach béjaoui au sortir de cette première manche marquée par le but assassin de Baitèche. Un propos qui confirme le degré de conscience des Béjaouis avant de recevoir le spécialiste de la coupe. Une épreuve durant laquelle les camarades de Meddour ont franchi de nombreux obstacles avec brio. La belle aventure de l'équipe bougiote avait commencé lors du dernier tour régional joué à Bouira contre le club de la JS Haï Djabal (ex-La Montagne, Alger) que les coéquipiers de Niati ont sorti petitement (1-0), puis s'est poursuivie devant les formations de la JSM Skikda (2-1 à Béjaïa), AS Aïn M'lila (1-2 à Batna) , le CRM Bouguirat (4-1 à Béjaïa) et enfin le Paradou AC (0-0 à Béjaïa puis 1-1 à Alger). Grâce à sa victoire mardi contre l'ESS, la JSMB a mis un pied en finale. Jeudi prochain, elle devra confirmer son billet en résistant à la furia attendue de Djabou et Cie.
M. B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.