Le FLN sauve les meubles    La Chine veut contrer la remontée des prix    Hanoï, la capitale confinée    Les matchs de la JSK face au CRB et à l'USMA fixés    Carapaz et Szilagyi au sommet pour la première journée    Vaste programme de sensibilisation contre les incendies    Soin douceur et anti-âge pour les mains    À l'origine d'une crise !    La Cantera, il était une fois Bab-El-Oued, nouvel ouvrage de Mahdi Boukhalfa    Le clan de Oujda, Saadani ou Cheb Khaled, qui a donné les numéros de téléphone aux Marocains ?    La FIJ et le SNPM interpellent le Maroc    Nourine suspendu par la FIJ    Na Hussein Dey : Les Nahdistes s'enlisent    Sensibilisation sur la rationalisation de la consommation de l'énergie électrique    Une passerelle numérique vers les services d'assistance sociale    Sûreté nationale: Intelligence et lutte contre cybercriminalité    MC Oran: Encore une saison ratée !    Des tests techniques pour un meilleur débit d'Internet    Mystérieuse tentative d'assassinat du président malgache    Une autre forme de normalisation ?    Chlef: La tomate industrielle veut éviter les «invendus»    Les langues maternelles au chevet de l'Education : les conseils de la Banque mondiale !    Les grandes sociétés américaines sont-elles au-dessus des lois ?    Naïveté et réalité du monde    Belazri retenu comme juge de ligne    Melih et Sahnoune officiellement engagés    Benchabla passe en 8es de finale    208 migrants secourus en 48 heures    Affrontements avec la police à Sydney    L'Exécutif sur les chapeaux de roue    Une délégation chinoise arrive en Algérie    Le retour au confinement de nouveau abordé    Rym Feroukhi sur le podium    Quand la joie se transforme en deuil    Où est l'Etat?    Le paiement en ligne est opérationnel    Tebboune installera officiellement le nouveau gouvernement    L'ambassade d'Algérie en France porte plainte contre RSF pour diffamation    Ce que veulent les Américains au Mali et en Libye    Des endroits féeriques à visiter    L'Unesco n'inscrit finalement pas Venise sur cette liste    Abdelmalek Boussahel n'est plus    Des bourses attribuées à des chercheurs algériens    TRÊVE SANITAIRE À TIZI OUZOU ET À BEJAIA    LE SNAPO PLAIDE POUR UNE VACCINATION DANS LES OFFICINES    Il a rencontré jeudi le responsable de l'ANIE : Tebboune met le cap sur les locales    Il avait repris hier à 73,80 dollars : Le pétrole fait du surplace après avoir recouvré ses pertes    Quelle cyberstratégie pour l'Algérie?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le GS Pétroliers remporte sa 20e Coupe d'Algérie
Basket-ball
Publié dans Le Soir d'Algérie le 15 - 06 - 2019

Le GS Pétroliers a remporté, jeudi après-midi, la Coupe d'Algérie de basket-ball (messieurs), en battant l'USM Blida (90- 59), mi-temps (43-26), en finale de l'édition 2018-2019 disputée à Staoueli (Alger). Il s'agit du 20e trophée du GSP et le neuvième de rang, qui s'adjuge également le doublé coupe-championnat pour la sixième saison consécutive. Cette 50e finale de la Coupe d'Algérie avait été, rappelle-t-on, arrêtée le 2 juin dernier à la Coupole (Alger) après six minutes de jeu, alors que l'USMB menait par (15-11), suite à une violente bagarre dans les tribunes entre les supporters des deux équipes. Après l'intervention tardive du service d'ordre, les arbitres ont décidé de mettre un terme à la rencontre pour des rasions sécuritaires. C'est la deuxième fois en l'espace d'un mois qu'un match de basket-ball n'est pas allé à son terme à cause de violences dans les tribunes. La demi-finale du Championnat d'Algérie, Nationale 1 messieurs, entre le WO Boufarik et le NB Staouéli avait été arrêtée pour les mêmes raisons.
Ils ont dit
Sofiane Boulahya (Entraîneur du GS Pétroliers) : «Tout d'abord je tiens à féliciter mes joueurs qui n'ont pas douté de leurs capacités à réaliser le doublé coupe-championnat, malgré un début de saison compliqué. Nous avons travaillé toute la semaine sur les petits détails qui ont fait la différence aujourd'hui. Nous avons atteint nos objectifs en conservant nos titres nationaux, espérant que la saison prochaine sera plus étoffée avec des participations aux compétitions régionales et continentales et pourquoi pas décrocher un trophée international.»
Fayçal Belkhodja (Joueur du GS Pétroliers) : «C'était un doublé difficile à aller chercher par rapport aux dernières années. Nous avons mal débuté la saison, mais nous sommes restés solidaires et motivés dans notre quête d'un nouveau doublé. C'est avant tout une victoire collective qui vient récompenser les efforts de toute une saison.»
Nesreddine Zedam (Entraîneur de l'USM Blida) : «Nous avons commis beaucoup d'erreurs pour prétendre à gagner le trophée. Nous avons commis beaucoup trop de perte de balles durant la première mi-temps, ce qui a permis au GSP de se détacher au score. Nous avons essayé de revenir dans le match en début de deuxième mi-temps, mais la maladresse aux tirs et la précipitation de mes joueurs ont permis au GSP de maintenir l'écart et s'adjuger le trophée. Nous avons largement atteint nos objectifs cette saison en nous maintenant en Nationale 1 et en atteignant la finale de la coupe.»

NBA
Toronto fait chuter Golden State et s'offre son premier titre

Toronto a fait une entrée remarquée dans l'histoire de la NBA jeudi : les Raptors sont devenus la première équipe non-américaine à remporter le titre le plus convoité du basket, en faisant tomber dans sa salle l'ogre Golden State. Le trophée Larry O'Brien va rejoindre pour la première fois le Canada, le pays où est né l'inventeur du basket, James Naismith. Ce retour aux sources est le résultat d'une incroyable et improbable saison de Toronto qui, 24 ans après son apparition en NBA, s'est offert son premier titre. Les Raptors ne faisaient pas partie des favoris, ou même des outsiders, en début de saison après avoir décidé de limoger Dwane Casey, élu pourtant quelques semaines plus tôt meilleur entraîneur de NBA, et de le remplacer par un débutant à ce niveau, Nick Nurse. Mais ce pari, celui aussi de recruter Kawhi Leonard qui sortait d'une saison quasi-blanche, ont été payants. Leonard et ses coéquipiers n'ont, à l'image de ce match N.6 remporté 114 à 110, jamais fait de complexe face à Golden State qui disputait sa cinquième finale de suite et qui visait un troisième titre consécutif, un quatrième depuis cinq ans. Ils se sont imposé quatre victoires à deux, dès leur première finale, avec une sérénité déconcertante. «Je voulais marquer l'histoire», s'est justifié Leonard, principal artisan de ce sacre, même s'il n'a marqué «que» 22 points jeudi.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.