Habitat : distribution de dizaines de milliers de logements à l'occasion du 1er Novembre    L'Algérie prend acte de la désignation de Bah N'daw comme président de la transition au Mali    Le Premier ministre palestinien salue la position du Président Tebboune contre la politique de normalisation avec l'entité sioniste    Convention entre le ministère de la santé et le ministère de l'enseignement supérieur pour lutter contre la Covid 19    PENSIONS DE RETRAITE : Mise en place d'un nouveau calendrier de versement    LUTTE CONTRE L'ARGENT SALE : L'impératif de garantir la transparence    MESURES DE REPRISE DES COURS : Les représentants des étudiants satisfaits    CONSTANTINE : Attribution "prochaine" de 100 aides à l'habitat rural    LUTTE CONTRE LES GANGS DE RUES A BLIDA : Arrestation de 59 personnes depuis le début de l'année    Exportations: l'ANCA plaide pour des conventions avec les pays africains limitrophes    Journée internationale de la paix: l'impératif de décoloniser la Palestine et le Sahara occidental    Tottenham : Alli serait disponible en prêt    Coronavirus: 191 nouveaux cas, 127 guérisons et 10 décès    Oran: l'opération d'installation des coordinateurs communaux de la délégation de l'ANIE touche à sa fin    Mostaganem: mise en échec de quatre tentatives d'émigration clandestine et arrestation de 51 personnes    Championnat d'Italie : Débuts flamboyants pour la Juve    Championnat d'Espagne : Le Real Madrid manque sa rentrée    Le paiement électronique "sécurisé et gratuit"    Naceri à la Cour constitutionnelle    Quelle chance pour la paix ?    Mise en échec de trois tentatives de migration irrégulière à Mahdia    Ça urge !    Le drabki, Abou Fadhel et tamazight    Les articles de la discorde    Un autre décès par strangulation    Hommage à Abdelmadjid Merdaci    Avec Mustapha Toumi dites toujours «Sobhan Allah ya Ltif» !    Merci M6 ! Merci pour mes zygomatiques !    Benkhelifa signe pour trois ans    Enfin un gouverneur !    Deux réseaux de passeurs démantelés à Aïn Turck    Les journalistes n'abandonnent pas leur confrère    L'opposition appelle à la désobéissance civile en Côte d'Ivoire    Un suspect arrêté aux Etats-Unis    L'ange blanc s'envole    Hommage au journaliste Salem Hammoum à Bouzeguène    Premier film en variante amazighe ouarglie    Renouvellement des associations sportives : Le MJS fixe les modalités des AG    Flagrant délit !    Retrouver la grandeur américaine    El-Bayadh: Un nouveau complexe sportif bientôt en chantier    US Biskra: Une instabilité chronique    Les importateurs face à leur destin    COLERES ET ENTORSES    Tlemcen: Trois SG de daïra et un ex-médiateur de wilaya promus    «Khayrek sbaq»    Tebboune annonce des législatives anticipées    Un ramassis de clichés et de mensonges    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les 4 samedis
Publié dans Le Soir d'Algérie le 17 - 08 - 2019

La semaine a été pénible. Il y a quelques années, une vive polémique a opposé en France les « partisans » de l'ours et les « opposants » à l'ours. Plus simplement, il y avait dans un camp les éleveurs inquiets pour leur bétail menacé par la bête et veulent donc en finir et les défenseurs de l'espèce qui voulaient sa protection. Maintenant, nous avons notre histoire avec ce tigre abattu par l'armée à Touggourt. Chez nous, il n'y a pas eu de « débat contradictoire » sur la question. Mais polémique quand même entre ceux qui, légitimement, préféraient la perte d'un animal à la menace sur les vies humaines et ceux qui ont, à juste titre, relevé le manque de savoir-faire en la matière, puisque le tigre aurait pu être neutralisé sans être tué. Dans l'affaire, on aura aussi retenu quelques trouvailles de dérision. Parfois géniales, souvent faciles, on ne va pas… polémiquer là-dessus.
La semaine a été pénible. On fermait les routes, maintenant on ferme carrément… l'autoroute. Les habitants de Lakhdaria savent aussi faire dans le facile. Oui, des robinets secs de longs jours durant et en plein mois d'août, surtout quand elle abrite l'un des plus grands barrages du pays sur ses terres, c'est difficile à supporter. Polémique toujours : quand on n'a pas d'eau, de dispensaire ou de route, est-ce qu'on a le droit de… barrer l'autoroute ? Le secrétaire général de la wilaya de Bouira et wali par intérim n'a pas été loin pour la solution : il a limogé le chef de daïra… par intérim de Lakhdaria. On ne sait pas si les habitants de la localité ont eu de l'eau mais ça a l'air de marcher. Tant mieux ou tant pis ?
Quand la guerre faisait rage au Liban, les habitants de Beyrouth profitaient de la moindre accalmie pour descendre sur la plage, organiser des concerts de musique ou aller s'éclater dans les boîtes qui ouvraient à l'occasion. Depuis le début du soulèvement populaire chez nous, des voix se sont élevées pour s'en prendre à « ceux qui font la fête alors que le pays est en plein Hirak ». On est en révolution ou on est en deuil ? La polémique revient avec le Festival de la chanson amazighe de Béjaïa que certains veulent annuler parce que ce ne serait pas « le moment des déhanchements ». L'année passée, la manifestation a été annulée parce que le maire de la ville a trouvé qu'il valait mieux transférer l'enveloppe allouée au festival au… nettoyage de Béjaïa ! sans polémique, C'est « plus » ou « moins »… pire ?
La semaine a été pénible. Farouk Ksentini, l'avocat d'Ould Abbès, nous apprend des choses sur la détention de son « client ». Ils serait donc en prison parce qu'il n'a pas pris le soin de prendre avec lui les documents nécessaires à sa défense au moment de sa convocation par la justice, qu'il reçoit quotidiennement son couffin, ses médicaments et sa… littérature, qu'il partagerait la cellule avec d'autres personnes dont il ne veut pas révéler les noms, qu'il est un homme fatigué de 85 ans, que parmi les griefs retenus contre lui, il y a le détournement de… 500 tentes de plage et surtout qu'il n'a aucun lien avec les… affaires pour lesquelles ses deux enfants et son neveu sont poursuivis ! On ne polémique pas sur une affaire de justice, n'est-ce pas ?
S. L.
P. S. : merci aux lecteurs qui se sont inquiétés de l'absence de « Constances » dans l'édition de jeudi. Juste un petit souci physique de votre serviteur.
S. L.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.