Oran: plus de 90 exposants à la 16e édition du salon Batiwest    La liste des 23 joueurs locaux pour le match face au Maroc    Syrie: la Turquie accuse les milices kurdes d'avoir "délibérément relâché" des terroristes    LUTTE CONTRE LA CORRUPTION : Assouplissement du Code de procédures pénales    COUPURE D'INTERNET AU NIVEAU DU VFS GLOBAL : L'Autorité de régulation réagit    Le projet de loi sur les hydrocarbures: un cadre juridique en faveur de l'investissement    Appel à doubler d'efforts pour promouvoir la coopération parlementaire entre les pays de l'OCI    Un ancien ministre marocain recadré à cause de l'Algérie    Tribunal de Sidi M'hamed : Prolongation de la détention provisoire de six porteurs du drapeau amazigh    GHARDAIA : Des étudiants en architecture de Stuttgart achèvent une visite d'étude    Oran: accostage d'un navire de croisière avec à son bord 641 touristes    Gaid Salah en visite de travail mardi au Commandement des Forces Navales    Judo/Mondiaux 2019 des vétérans: l'Algérienne Houria Hammour en or    Lutte contre les infections nosocomiales à Tizi-Ouzou: manque d'information et disparité entre les secteurs public et privé    Prise d'otages en cours à Tabia (Sidi Bel Abbès)    Présidentielle en Tunisie : l'universitaire Kais Saied large vainqueur devant Nabil Karoui    Pour un moratoire sur les lois relatives aux secteurs sensibles    Trois manifestants relaxés à Sidi Bel-Abbès    Que décidera la CD/LFP ?    Les joueurs, en grève, décident de boycotter toutes les compétitions    Algérie-France discuté mardi à Lille    L'Algérie ne s'est pas encore prononcée    Retrait de 1 000 soldats américains du nord de la Syrie    «Une détection précoce pour soigner et surtout limiter les séquelles liées aux traitements»    Des citoyens du village socialiste Guelta Zerga ferment la RN8    Réalisation et équipement en urgence des structures dans le Sud    Merkel somme Erdogan d'arrêter son agression    Des civils exécutés par des milices à la solde d'Ankara    Soirée cinéma avec le film "Ici, on noie les Algériens"    "Visages d'Algérie", exposée à Chambéry    La DG de la radio exige des résumés des émissions    Musique symphonique-festival: Belles prestations des ensembles de Tchéquie, d'Egypte et de France    ACTUCULT    Election présidentielle : Sortie de crise ou confirmation de l'impasse ?    Pas d'activités politiques pour les militaires à la retraite    CR Belouizdad : Le Chabab s'empare du fauteuil de leader    MC Oran : Montagnes russes pour El Hamri    CA Bordj Bou Arréridj : Le contrat de Chaouchi résilié    Deux morts sur les routes en 48 heures    Visas Schengen: Le centre VFS Global d'Alger privé d'Internet    Rassemblement près de l'APN: Mobilisation contre la loi sur les hydrocarbures    Alger: Le wali suspend les maires de Beni Messous et de Gué de Constantine    Ebola en RDC: Le deuxième vaccin testé dans certains quartiers de Goma    Investissement : Le FCE soutient fortement la révision de la règle 51/49    Situation en Syrie: L'Algérie réitère son refus "catégorique" de l'atteinte à la souveraineté des Etats    Algérie/Nigeria : Le président nigérian appelle à une coopération énergétique accrue avec l'Algérie    34e Festival du cinéma " Entrevues de Belfort " : Les films "Abou Leila" et "143 rue du désert" en compétition    Le quitus du Conseil des ministres    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bull, portrait d'une Amérique à l'abandon, couvert de récompenses
45e Festival du cinéma américain de Deauville
Publié dans Le Soir d'Algérie le 16 - 09 - 2019

Le 45e Festival du cinéma américain de Deauville a décerné trois prix à Bull (taureau) d'Annie Silverstein, portrait d'une Amérique de Trump abandonnée par ses politiques, a annoncé samedi Catherine Deneuve, présidente d'un des jurys.
Ce premier film «dresse un tableau extrêmement juste et troublant de l'Amérique de Donald Trump, cette Amérique abandonnée par ses politiques que ce soit dans l'école ou dans la santé», a estimé la comédienne Anna Mouglalis, présidente du jury de la révélation qui a, comme le jury de Catherine Deneuve, et celui de la critique, couronné Bull.
Le film raconte la rédemption de Kris, une adolescente de 14 ans vivant dans la banlieue pauvre de Houston. La jeune fille donne l'impression de suivre le chemin de sa mère, qui purge une peine de prison.
Après avoir saccagé la maison de son voisin dans un acte purement gratuit, elle doit faire amende honorable, et prêter main forte au propriétaire de la maison vandalisée qui est une ancienne gloire du rodéo. Elle se découvre alors une passion pour l'art de monter les taureaux à cru.
Gérard Lefort, président du jury de la critique, a salué de son côté «une histoire captivante, une actrice sidérante de maturité (Amber Havard, ndlr) malgré son jeune âge, des situations dérangeantes et imprévisibles». Pour le journaliste, ce film «invente un territoire tant par son cadrage, son montage, son scénario, sa façon d'entremêler le documentaire à la fiction».
«Actrice sidérante»
«C'est un film politique sans jamais être dogmatique», a ajouté Anna Mouglalis. «La réalisatrice réinvente le récit d'apprentissage sur fond de désastre social. Elle renverse tous les codes déjouant les clichés au sein d'une Amérique qu'on croit connaître, celle du Texas et du milieu du rodéo».
Le film, qui avait aussi fait partie de la sélection «Un certain regard» à Cannes, n'a pas de date de sortie en France. Sa réalisatrice n'a pas pu faire le déplacement à Deauville, selon les organisateurs.
Quatorze films «ambitieux et réussis» étaient en compétition dont neuf premiers films et six signés par des femmes, selon Catherine Deneuve. Outre le «Grand Prix» attribué à Bull, son jury a également décerné un prix à deux autres films, une comédie et un film plus sombre. The Climb est un premier film de Michael Angelo Covino, comédie sur l'amitié entre deux quadragénaires, «presque un film de Claude Sautet», avec une apparition de Judith Godrèche, selon Bruno Barde, directeur du festival. Arrive ex æquo à cette seconde place The Lighthouse de Robert Eggers, avec Robert Pattinson et Willem Dafoe, «un film en noir et blanc hypnotique et hallucinatoire, un peu dérangeant sur deux gardiens de phare qui vont se battre», selon Bruno Barde. Catherine Deneuve a également décerné un Prix spécial du 45e anniversaire du Festival à Swallow (avale), de Carlo Mirabella-Davis. Le film raconte l'histoire d'une jeune femme mariée à un homme incarnant la réussite sociale et souffrant d'un syndrome qui la pousse à manger des objets. «Il est important de reconnaître que nous avons à la Maison Blanche quelqu'un de raciste et de sexiste, dont il faut essayer d'éviter qu'il soit réélu», a dit samedi soir le réalisateur en recevant son prix pour un film qu'il veut «féministe».
Le Prix du public de la ville de Deauville revient à The Peanut butter falcon de Tyler Nilson et Michael Schwartz. Ce premier film réjouissant conçu pour un acteur trisomique raconte dans l'esprit de Mark Twain l'histoire d'un jeune handicapé qui a fui la maison de retraite où il était retenu malgré ses 22 ans. Il affiche une distribution remarquable (Shia Labeouf, Dakota Johnson, John Hawkes, Thomas Haden Church, Bruce Dern).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.