Des enseignants protestent devant le siège du ministère de l'Education    Appel à l'arrêt de «l'instrumentalisation de la justice»    Djaballah poursuit en justice Tahar Missoum    Une coordination internationale de la diaspora installée le 1er novembre    Les avocats dénoncent les nouvelles taxes    Des «GAG» à plus de 10 milliards de DA par le Conseil des ministres…    Pedro Sanchez sous pression de la droite en Espagne    Londres demande officiellement le report du Brexit    La police disperse les manifestants à Hong Kong    L'autre révolution des Tunisiens    Les Libanais crient liberté, révolution    Daesh derrière le bouclier d'Erdogan    Le football local victime de bricolage    L'Algérie dans le groupe D en compagnie du Maroc    Taoufik Makhloufi et Walid Bidani honorés à Alger    Championnats du monde de Karaté Do (Cadets-juniors et espoirs)    D'autres actions des supporters en vue    Le rendez-vous de Benflis    "Synapse" de Noureddine Zerrouki en compétition officielle    L'Afrique dans toute sa splendeur    Un espace de tous les arts    Esquisse d'une subversion plombée par la justification    Le mouvement littéraire en Algérie affecté par l'absence de critique    Participation du Crasc d'Oran avec la présentation de 4 nouvelles publications    Monaco : Des stats impressionnantes pour le duo Ben Yedder-Slimani    Saisie de plus de 47 kg de kif traité    En dépit du déficit: «Le système de sécurité sociale n'est pas en faillite»    Visioconférence à l'Ecole supérieure de police «Ali Tounsi»: Unification de la terminologie sécuritaire utilisée dans les médias    Le PDG d'Air Algérie à l'APS: La sécurité des avions, les prix des billets et la réduction des effectifs    Tizi Ouzou: Un mort et un blessé dans une fusillade    La convergence se dessine entre le politique et le syndical    Près de 240 nouveaux cas depuis le début de l'année: Campagne de sensibilisation sur le dépistage du cancer du sein    «Papicha» ou le drame de la censure?    Bordj-Bou-Arreridj : Réunion du Conseil exécutif de la wilaya    L'enseignement religieux : Une pratique séculaire dans les ksour et oasis de Ghardaïa    Syrie: Paix toujours fragile au deuxième jour de la trêve entre Turcs et Kurdes    Grand prix Chantal Biya de cyclisme au Cameroun : L'Algérien Azzedine Lagab toujours en tête    Jeux Méditerranéens 2021 : Noureddine Bedoui préside une réunion interministérielle consacrée aux préparatifs    L'euro et le yuan remplaceront-ils le dollar pour les prêts extérieurs de la Russie en 2020?    Salah-eddine Dahmoune met en garde la "fitna"    Finances: M. Loukal aux plénières des Assemblées annuelles de la BM et du FMI à Washington    Guerre drogue au Mexique: Un fils du Mexicain "El Chapo" arrêté, puis libéré par des narcos surarmés    M'SILA : Pose de 514 km de câbles de fibres optiques en 2019    Des milliers de manifestants à Londres pour un second référendum    Recul de la facture d'importation    Sonatrach explique son projet    Six candidats prennent rendez-vous    Priorité aux jeunes auteurs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les syndicats chez le ministre
Enseignement supérieur
Publié dans Le Soir d'Algérie le 23 - 09 - 2019

Le ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique a rencontré, hier dimanche, la fédération nationale des enseignants universitaires, affiliée à l'UGTA. Une réunion qui rentre dans le cadre d'une série d'autres rencontres prévues avec le partenaire social.
Salima akkouche - Alger (Le Soir) - Tayeb Bouzid veut visiblement assurer une année universitaire sans perturbations. Le ministre de l'enseignement supérieur a, en effet, décidé d'ouvrir les portes du dialogue avec le partenaire social en prévoyant un calendrier de rencontres avec les syndicats et les organisations estudiantines.
Tayeb Bouzid a ouvert le bal de ses rencontres depuis hier avec son premier invité, la fédération nationale des enseignants universitaires, affiliée à l'UGTA.
Une réunion qui a permis au bureau national de la fédération de déposer ses doléances liées notamment au problème du logement de fonction pour lequel la fédération demande un désistement pour permettre aux enseignants de l'enseignement supérieur de pouvoir bénéficier de logements sociaux.
«Nous avons recensé un quota de 650 logements de fonction rien qu'à Alger et qui ne sont toujours distribués, alors que les décisions de leurs distributions ont été délivrées depuis 2010», a souligné M. Amarna Messaoud, président de la fédération, joint par téléphone.
Le syndicaliste a aussi posé le problème des commissions scientifiques et des commissions des conseils scientifiques. «Nous demandons de revoir le mode de gestion de ces commissions et d'envoyer des commissions de contrôle périodiques», a encore souligné M. Amarna qui a discuté également, avec la tutelle, des dossiers du gel du travail des commissions mixtes entre le syndicat et la tutelle ainsi que du dialogue avec l'administration des établissements supérieurs.
D'autre part, la fédération a soulevé sa revendication liée à la révision de la grille des salaires des enseignants et la révision des règlements intérieurs des établissements du supérieur qui datent des années 1980. «Nous avons demandé la suppression ou la baisse de l'IRG sur les salaires», a souligné M. Amarna.
Le ministre de l'Enseignement supérieur devra rencontrer aussi, dans les prochains jours, le conseil national des enseignants du supérieur (Cnes) et les organisations des étudiants pour discuter de leurs préoccupations.
Tayeb Bouzid, lors de la conférence nationale des universités, a insisté sur l'ouverture des portes du dialogue avec les partenaires sociaux pour trouver des solutions aux problèmes posés et éviter le pourrissement dans le secteur. Puisque les syndicats ont déjà brandi la menace de grève pour exiger l'amélioration de leurs conditions de travail et l'évolution de leur carrière.
Pour rappel, le secteur de l'enseignement supérieur a accueilli, en prévision de la rentrée universitaire 2019-2020, qui a débuté le 15 septembre dernier, pour les établissements n'ayant pas enregistré de retard en raison de la grève des étudiants et qui a été programmée pour le 2 octobre prochain pour ceux ayant connu un retard pédagogique, 83 200 nouvelles places pédagogiques. Ainsi, les capacités d'accueil du secteur seront de l'ordre de plus de 1,5 million de places pédagogiques. Des capacités qui permettent l'accueil d'environ 1,8 million d'étudiants.
Concernant les capacités d'hébergement et de restauration, le secteur a réceptionné 51 370 nouveaux lits relevant ainsi le nombre total à 658 600 lits.
Le secteur compte aussi, se félicite le premier responsable du secteur, 61 161 enseignants chercheurs de différents grades dont 19 080 de grades supérieurs, ce qui équivaut à 31% du nombre total d'enseignants.
S. A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.