Les ports de tous les dangers    Un protocole sanitaire sera appliqué: Feu vert pour l'ouverture de 4.000 mosquées    Le Pr Mohamed Belhocine: «Le virus affecte l'intégralité du pays »    Dirigée par un ancien joueur international de football: Une vaste organisation mafieuse démantelée    Ce sur quoi le passé a reposé    L'entraineur zeghdoud donne son accord de principe au nahd    L'entraîneur Rachid Belhout n'est plus    Ce qu'il faut retenir    10 secousses en moins d'un mois, dont la moitié à Mila    521 nouveaux cas confirmés et 9 autres décès    La reprise des activités attendue    L'Afaspa dénonce l'implantation du siège du réseau Afrique de la Francophonie à Dakhla    L'armée de l'occupant israélien bombarde le centre de la bande de Ghaza    12 camions chargés d'aides arrivent à Mila    "Allo Chorta", une application mobile pour signaler tout crime    La prière du vendredi reste suspendue    Fin de l'isolement pour Rachid Nekkaz    Sortie de nouvelles promotions de l'ESNT    L'ARPE chargée d'encourager la pluralité de l'information et sa diffusion    Les explosions à Beyrouth ravivent la contestation au Liban    FERMEES DEPUIS LA MI-MARS : Le ministre du transport écarte la réouverture des frontières    EXPLOSION DE BEYROUTH : Le président du Conseil constitutionnel exprime sa solidarité    ORAN : Décès du secrétaire de wilaya de l'ONM, Soumer Abdelkader    Mandi reprendra demain    Les pharmaciens saisissent Tebboune    Si ça va au ralenti, c'est à cause de lui !    Ben Selmane accusé de tentative d'assassinat    Un siècle, ça suffit !    Quatre avions d'aides décollent d'Alger vers Beyrouth    Le suspense perdure    Un activiste du Hirak arrêté    Plus qu'un journal, une école de formation    Ciccolini et son staff s'expriment sur leurs ambitions    ...CULTURE EN BREF ...    Guéri de la Covid, Placido Domingo nie de nouveau tout    L'histoire de la gauche en Algérie, du PCA au Mouvement social    Vers une exploitation optimale des sites archéologiques et des musées    MCA : Aymen Rahmani met fin au suspense    Association La Radieuse : Hommage à Saïd Amara    Chlef : Un meilleur éclairage pour le centre-ville    Acheminement d'une cargaison d'aides humanitaires au profit du peuple sahraoui    Parution. Amel Et Ses Sœurs de Leila Souidi : Hommage à vingt femmes algériennes d'exception    80 logements LPA de Bir El Djir: Les souscripteurs s'impatientent, le promoteur s'explique    Equipe nationale: Aouar convoqué lors du prochain stage ?    LES BAGNES INEDITS    La royauté et l'immunité    La réunion périodique présidée par Tebboune    Amar Bellani dénonce et répond au Makhzen    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Au moins 12 morts dans des combats opposant l'Arménie et l'Azerbaïdjan
Malgré des appels de la communauté internationale à la retenue
Publié dans Le Soir d'Algérie le 16 - 07 - 2020

De nouveaux combats ont opposé mardi l'Arménie et l'Azerbaïdjan, provoquant la mort d'au moins 12 personnes, malgré les appels internationaux à la retenue.
Ces affrontements, dans le district frontalier de Tovouz, mettent face-à-face deux anciennes républiques soviétiques, l'Arménie et l'Azerbaïdjan et constituent les heurts les plus graves depuis plusieurs années. L'Azerbaïdjan a annoncé mardi la mort de sept de ses militaires, parmi lesquels un général, un colonel, ainsi que d'un civil. L'Arménie a fait état le même jour de ses premières pertes avec la mort de quatre membres de ses forces armées, sous les tirs ennemis. Au total, 16 personnes ont été tuées des deux côtés de la frontière depuis dimanche. L'Arménie et l'Azerbaïdjan se disputent depuis le début des années 1990 le contrôle du Haut-Karabakh, une région à majorité arménienne située au sein des frontières officielles de l'Azerbaïdjan. Les affrontements aux abords de cette région sont assez fréquents, mais les combats à la frontière azerbaïdjano-arménienne, comme ceux en cours actuellement, sont beaucoup plus rares. L'Azerbaïdjan et l'Arménie se sont mutuellement accusés dimanche d'avoir déclenché une «attaque militaire» à leur frontière. Ces combats ont conduit ces derniers jours Moscou, Washington et l'Union européenne à appeler à un cessez-le-feu. Le Kremlin, l'un des médiateurs dans le conflit du Nagorny-Karabakh, s'est déclaré mardi «profondément préoccupé» et a exhorté l'Azerbaïdjan et l'Arménie à «la retenue». Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a proposé une «médiation» russe pour tenter de mettre fin aux hostilités. Pour sa part, la Turquie a apporté son soutien à l'Azerbaïdjan. «Nous condamnons fermement les attaques arméniennes», a déclaré mardi le président turc Recep Tayyip Erdogan, assurant qu'il s'agit d'un acte «délibéré visant directement l'Azerbaïdjan».

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.