Exercices pour soigner les douleurs du nerf sciatique    Chelsea : le message d'adieu de Lampard    Real : Benzema a de réelles envies de retour à l'OL    ANSEJ, JEUNES, EMPLOIS ET PERIMETRES POIGNANTS    Le président du CNES: Pour un contrôle effectif des politiques publiques    Le consensus impossible?    Atteinte à la vie privée des enfants: Des télés privées menacées de poursuites judiciaires    Exportation des hydrocarbures: L'Algérie a perdu 10 milliards de dollars en 2020    Football - Ligue 1: Duels des extrêmes à Tlemcen et Alger    ASO Chlef: Nadir Leknaoui en renfort    MO Béjaïa: L'ère Mourad Karouf commence    Constantine: 20 policiers morts du Covid-19 dans la région Est    Tizi-Ouzou: Un mort et trois blessés dans une explosion de gaz    Examens nationaux: Près de 2 millions d'élèves inscrits via la plateforme du ministère de l'Education    Dans un appel téléphonique à Tebboune: Macron propose de reprendre le travail sur les dossiers en commun    Aït Ali promet un nouveau cadre juridique    Ce que propose l'UGTA    258 nouveaux caset 3 décès en 24 heures    Mohamed Charfi défend le principe des 4 %    Le refus de repentance de la France envers l'Algérie est "inquiétant"    Production de plus de 21 millions m3 d'eau potable en 2020    3 ans ferme requis contre Walid Kechida en appel    Dalila Touat comparaît en appel le 3 mars    Le blocage persiste à l'ENIEM de Oued Aïssi (Tizi Ouzou) : Des centaines de travailleurs investissent la RN12    De nouvelles opérations armées contre l'occupant marocain    L'EN U17 qualifiée    Pas de miracle pour les Algériens !    La Palestine veut une conférence internationale pour la paix    Le président demande le recours à la force contre la menace terroriste    Cheikh Sabah Khaled Al-Sabah de nouveau désigné pour former un gouvernement    Elle s'est vu refuser la nationalité car "elle travaille trop"    Covid-19 à Tizi Ouzou : 84 points de vaccination mobilisés    Œuvres universitaires : Benziane annonce une «profonde» réforme    Agressions du personnel médical dans les hôpitaux : 424 affaires enregistrées en six mois à l'est    Grogne à la formation professionnelle    Un juge face à ses pairs    Le nouveau directeur de l'éducation installé    Abdelmadjid Chikhi : «Je ne peux rien dire»    Le film "ADN" de Maïwenn projeté à l'IFA    «Trumpistes» : expressions de la révolte d'une jeunesse mondialisée    «Rien n'arrête le PapJazz» !    La justice se déjuge    Augustin était-il vraiment un Saint ?    Establishment, mainstream et la prééminence des institutions occidentales    Tribune - Un rapport, une méthode    Plus de 220.000 PME ont déclaré faillite depuis 2011    L'Algérie demande de faire toute la lumière sur ce drame    Acquisition de la nationalité algérienne : la longue course d'obstacles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





D'anciens responsables de la gendarmerie arrêtés
Un ex-footballeur international faisait partie du réseau
Publié dans Le Soir d'Algérie le 10 - 08 - 2020

Une laconique dépêche de l'agence de presse gouvernementale, APS, a annoncé, hier dimanche, l'arrestation, par les services de sécurité, d'un important groupe de personnes versées dans des affaires de corruption.
Abla Chérif - Alger (Le Soir) - La nouvelle n'est pas des moindres puisque l'on apprend, par la même source, que les personnes en question, qualifiées de bande criminelle, étaient sous la coupe d'un ancien joueur international de football et qu'elle est composée de détenus, des prisonniers actuels, donc, mais aussi de fugitifs.
La dépêche ne fournit aucune indication supplémentaire permettant d'identifier les mis en cause. Elle met, par contre, en exergue la nature de l'activité à laquelle se livraient ces derniers puisqu'elle précise que la bande en question était liée à des «instigateurs» se trouvant tant à l'intérieur qu' à l'extérieur du pays et à «l'argent de la corruption».
L' APS révèle, enfin, l'implication de «certains responsables d'administration et d'individus appartenant aux services de sécurité». L'information a naturellement très vite circulé, véhiculée par des médias lourds habituellement bien informés qui n'ont, cette fois, pas dépassé le minimum fourni à l'opinion publique.
Pas de noms, pas d'hypothèses, sauf que, dans les milieux généralement bien informés, les soupçons se dirigent, cependant, vers une piste jugée sérieuse.
Le nom d'un ancien footballeur international circule, en effet, avec insistance depuis hier après-midi. Il s'agirait d'un ancien joueur du club de Chlef répondant aux initiales de CH. F., ce dernier serait actuellement établi à l'étranger, à Dubaï plus exactement.
Gendre d'un ex-commandant de la Gendarmerie nationale, l'ex-footballeur était en contact étroit avec un ancien chef du groupement de la gendarmerie de la capitale, d'un ancien chef du service recherches et d'un colonel à la retraite de ce même corps, établi à Tlemcen. Ce groupe était également en contact avec Ghali Belksir, l'ancien commandant de la Gendarmerie nationale, qu'on dit en fuite à l'étranger. Ce réseau, nous explique-t-on, s'adonnait au recueil de certaines informations concernant des personnalités nationales et leurs enfants. Des informations transmises, par la suite, à un gendarme déserteur réfugié à Alicante, en Espagne, d'où il anime un site internet anti-algérien.
Selon les mêmes sources, ce groupe aurait également été en contact avec l'adjudant-chef Guermit Bounouira, ancien secrétaire particulier du défunt Ahmed Gaïd Salah. Bounouira, qui avait fui le pays pour s'installer en Turquie, après avoir dérobé certains dossiers sensibles, était très proche du général-major Wassini Bouazza, l'ancien patron de la Direction de la sécurité intérieure, actuellement détenu à la prison militaire de Blida, après avoir été condamné à 8 ans de prison ferme pour «outrage a corps constitué, outrage à subordonné, usage de faux et détention d'armes à feu et munitions de guerre». Wassini Bouazza sera prochainement jugé pour d'autres dossiers en cours d'instruction, rappelle-t-on.
La récente extradition vers Alger de Guermit Bounouira, par les autorités judiciaires turques, aurait certainement permis aux enquêteurs d'en savoir plus sur les agissements de ce réseau.
A. C.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.