L'ancien député Tliba jugé en appel    Droits de l'Homme: Alger condamne la résolution du Parlement européen    Talaie El Hourriyet: «La crise économique est antérieure à la crise sanitaire»    300 médicaments en rupture de stock: Le syndicat des pharmaciens accuse les distributeurs    Décès du Professeur Tarek Bouktir, enseignant-chercheur à l'université Sétif 1    Détresse dans les airs    Aïn El Turck: Des bouchers dénoncent la concurrence des revendeurs de viande de l'abattage clandestin    DROIT DE VIVRE ET DE RESPIRER    110 civils tués dans une attaque terroriste au Nigéria    Football - Ligue 1: Des promesses et des imperfections    JSK - Youcef Bouzidi nouvel entraîneur: Retour à la case départ !    Education: Grève aujourd'hui dans les écoles    Décès de 4 personnes à l'intérieur d'une voiture à Skikda: La mort causée par asphyxie au dioxyde de carbone    Tebessa: Ils détournaient l'argent d'une personne décédée    Quand la société néglige son autre moitié    Les journaux absents chez les buralistes    L'Algérie remet les pendules à l'heure    L'Intersyndicale monte au créneau    Le nombre reste au-dessus de la barre des 1.000 cas    La France face à ses contradictions    Le Dinar poursuit sa dégringolade    Schalke : Bentaleb indiscipliné à cause de ses origines selon un ex international allemand    Covid-19: Djerad préside un conseil interministériel consacré à l'évaluation de la situation épidémiologique    Le PA rejette la résolution du PE sur la situation des droits de l'Homme en Algérie    L'armée sahraouie poursuit ses attaques contre des positions de l'armée marocaine    Sahara occidental : l'ONEC réitère son soutien à la lutte du peuple sahraoui    AADL 2 : plus de 63.000 souscripteurs dans 33 wilayas ont fait le choix du site    Boukadoum reçoit le nouvel ambassadeur d'Italie en Algérie    Plus de peur que de mal pour Aribi    L'APN prend part à un workshop régional sur le rôle des Parlements arabes dans la protection des droits des personnes âgées    Electricité: l'ouverture du réseau national aux producteurs indépendants du solaire recommandée    TRIBUNAL DE TIPASA : Report du procès d'Abdelkader Zoukh au 8 décembre    Le procès en appel d'Ould Abbas et Said Barkat reporté    Zelfani limogé    Le Mouloudia aurait pu faire mieux    Ligue 1 : la JS Saoura et l'ES Sétif affichent déjà leurs ambitions    Le Chabab à la conquête de l'Afrique    Un protocole sanitaire pour une reprise universitaire sécurisée    La scène artistique bataille pour survivre au confinement    YouTube, le CNC et Arte s'allient pour promouvoir la culture en ligne    La demande d'appel de Johnny Depp rejetée    Montée de tensions entre Téhéran et Tel-Aviv    Malek, un jeune chanteur en "vogue"    LSDA de Sidi Abdellah lourdement impactée : «Un calendrier de paiement est proposé aux abonnés»    Tiaret : 2322 logements attribués    L'APW-Jeunes de Béjaïa : Une expérience unique à l'échelle nationale    LE DECOMPTE DES MORTS    Arènes d'Oran: La rénovation des tribunes en phase d'achèvement    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La Juve en quête d'un 10e titre de suite, l'Inter veut changer le programme
Italie
Publié dans Le Soir d'Algérie le 19 - 09 - 2020

Indétrônable depuis 2012, la Juventus part en quête d'un dixième titre consécutif de championne d'Italie lors de la saison 2020-21 qui débute aujourd'hui, mais l'Inter Milan et son entraîneur revanchard Antonio Conte ont bien envie de gâcher la fête annoncée.
L'Italie, pays parmi les plus touchés en Europe par le coronavirus, repart avec des stades toujours fermés. Mais les clubs, éreintés financièrement, comme les joueurs, orphelins de l'ambiance des «vrais» matches, espèrent revoir des tifosi dans des gradins à partir de courant octobre. Sans certitude. Depuis juin, l'ambiance a changé dans les stades mais sur les terrains, en revanche, tout a continué comme avant en Serie A avec la Juventus de nouveau sacrée en juillet, pour la neuvième fois de suite. La Juve n'a pourtant pas eu la maîtrise habituelle - jeu terne trop souvent, défense friable - et a laissé un vrai espace à la concurrence. Mais ni la Lazio, ni l'Inter n'ont su en profiter. Ce titre, le seul de la saison turinoise, n'aura pas suffi pour sauver Maurizio Sarri, remercié au bout d'une seule saison, au lendemain de l'élimination sans gloire en 8e de finale de Ligue des champions par Lyon. Après Sarri, place au pari : Andrea Pirlo, tout juste diplômé et sans expérience d'entraîneur, a été propulsé sur le banc avec la mission de tenir les promesses de beau jeu non concrétisées la saison dernière. Le renouvellement sur le banc s'accompagne d'un rajeunissement de l'effectif. Matuidi, Pjanic et Higuain ont quitté l'Italie, laissant la place à des jeunes prometteurs : le Brésilien Arthur, le Suédois Kulusevski et l'Américain McKennie.
Transferts en suspens
Reste à finaliser le feuilleton du mois de septembre : un nouvel avant-centre, qui pourrait être l'Uruguayen du FC Barcelone Luis Suarez, s'il obtient un passeport italien (car la Juve n'a pas droit à un autre transfert extracommunautaire) ou le Bosnien de la Roma, Edin Dzeko. Mais ni l'un ni l'autre ne devrait être sur la pelouse dimanche pour la 1re journée face à la Sampdoria, précisément l'équipe contre laquelle la Juve avait validé le 36e titre de son histoire en juillet. Pirlo se voit offrir des débuts corsés, avec ensuite un déplacement chez la Roma puis la réception de l'ambitieux Naples, qui a cassé sa tirelire pour se relancer, en s'offrant notamment l'attaquant nigérian Victor Osimhen pour près de 80 millions d'euros. Face aux stars de la Juventus, l'Inter Milan semble la seule capable de répondre. Avec son duo offensif Lukaku-Lautaro qui a porté les Nerazzurri à un point de la Juventus en Championnat et jusqu'en finale de la Ligue Europa. Antonio Conte, après avoir surmonté ses désaccords avec sa direction, est finalement resté sur le banc, mais l'objectif est clair: l'entraîneur volcanique ne veut pas d'une deuxième année sans titre. Le renfort principal est arrivé d'Allemagne avec le Marocain Achraf Hakimi (ex-Dortmund), chargé de dynamiser le couloir droit. En attendant le Chilien Arturo Vidal, ancien protégé de Conte à la Juventus, dont l'arrivée semble écrite mais encore suspendue à des départs de l'Inter.
Ibra, ce tuteur
Les deux autres représentants italiens en Ligue des Champions, la Lazio et l'Atalanta, ont misé sur la continuité. Côté laziale, Ciro Immobile - reconduit jusqu'en 2025 - reste le fer de lance offensif après ses 36 buts la saison dernière, avec en renfort à ses côtés le solide Kosovar Muriqi (ex-Fenerbahçe). Côté bergamasque, l'inconnue majeure tient au retour ou non (et dans quel délai) de l'attaquant slovène Ilicic, éloigné des terrains depuis juillet pour des problèmes personnels et psychologiques. Le choc de la 1re journée entre ces deux outsiders a été reporté au 30 septembre, l'Atalanta ayant obtenu, comme l'Inter, un délai d'une semaine en raison des matches européens du mois d'août. La Roma et l'AC Milan, dans le rôle des outsiders, ont l'ambition d'ouvrir une nouvelle ère. Avec un nouveau propriétaire (l'homme d'affaires américain Dan Friedkin) chez les Giallorossi. Avec une nouvelle génération - incarnée par la prometteuse recrue Sandro Tonali (20 ans) - emmenée par le totem Zlatan Ibrahimovic, jusqu'ici épanoui, à bientôt 39 ans, dans ce rôle de tuteur. Plus que le titre, c'est la Ligue des Champions que viseront les Milanais durant cette saison sur laquelle va encore planer l'ombre du coronavirus : «si le championnat ne s'arrête pas cette année, il faudra déjà s'en satisfaire. Nous savons tous que nous devrons faire des sacrifices, nous aurions tous eu besoin d'une préparation normale, mais aujourd'hui il n'y a plus rien de normal», a résumé le capitaine de la Juve, Giorgio Chiellini, début septembre.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.