Covid 19 : L'Algérie projette l'exportation du vaccin « CoronaVac » vers les pays africains    Corruption : Hamid Melzi condamné à 5 ans de prison ferme    Bendjemil à la tête d'un directoire    Alex Ferguson compare Ronaldo à une grande figure historique    Tlemcen : La Cacobatph prend des mesures au profit des opérateurs économiques    Khellaf directeur de cabinet de la présidence, Aggoune porte-parole    Bientôt un recensement démographique et économique    Bekkaï veut une révision des prix des billets d'avion pour le Sud    Perspectives prometteuses dans la culture du colza    Dispositif d'aide à l'insertion professionnelle pour plus de 1 000 jeunes    Libye et Mali au menu des discussions de Lamamra avec le SG de l'ONU    L'ultimatum de Mahmoud Abbas à l'Etat d'Israël    Le Premier ministre accuse la France d'un «abandon en plein vol»    Une majorité de femmes au Parlement en Islande    La gauche radicale lance sa campagne à Johannesburg    Le procès en appel ajourné pour absence de certains témoins    L'épreuve des signatures    Le Malien Yacouba Doumbia débarque à Tizi    Les Académiciens en stage à Annaba    Lancement prochain de la réalisation d'une première gazonnière en Algérie    Le sort du RAJ connu ce mercredi    La distribution du livre scolaire pose problème    Les comités de quartiers expriment leurs préoccupations    Il frappe son père à coups de couteau, l'agresseur écroué    Drame en haute mer    Un monodrame algérien sélectionné    Débat avec Saïd Boutadjine    Actuculte    Vaste campagne de nettoiement des sites touristiques à Djanet    Tournoi de Toulon : La sélection algérienne des U20 présente    Forêt de Coca: Un jeune découvert pendu à un arbre    Prises de conscience    Faute de pain, nous mangerons des gâteaux !    Législatives à suspense pour la succession de Merkel    Appel à la participation au dialogue inclusif    L'Algérie crée un dispositif d'information passagers    Les locales de toutes les interprétations    Mohamed Loukal, placé sous mandat de dépôt    La réhabilitation du palais du Bey relancée    Les « solutions » du ministère    La recette du Président    "Une priorité" pour Aïmene Benabderrahmane    Faut-il une nouvelle loi?    Belmadi en mode mondial    Mbappé - Neymar, soirée de mésententes    Au moins 50 morts dans des combats près de Marib    «Ma ville, ma vie, ma bataille...»    Le casting du futur film d'animation se dévoile enfin    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Bedoui bientôt reconvoqué
APRÈS AVOIR ETE AUDITIONNE LUNDI PAR LA POLICE DE CONSTANTINE
Publié dans Le Soir d'Algérie le 14 - 10 - 2020

Pour attribution de marchés douteux et de lots de terrains à des investisseurs fictifs durant la période où il était wali de Constantine, Noureddine Bedoui a été entendu le lundi 12 octobre par la brigade économique et financière de la police judiciaire de la wilaya de Constantine. Son audition a duré toute la journée et il devrait y retourner dans les prochains jours pour complément d'enquête.
L'ex-wali de Constantine de 2010 à 2015 a été interrogé sur la gestion des projets d'urbanisme lancés durant cette période et les différentes attributions de gré à gré qu'il avait ordonnées au profit de plusieurs hommes d'affaires dont Ali Haddad.
Il s'agit d'assiettes foncières attribuées pour la réalisation de logements promotionnels ainsi que des parcelles de terrain se situant au niveau de la nouvelle ville Ali-Mendjeli et à la cité Zouaghi-Slimane.
Une liste de promoteurs immobiliers, de députés et de sénateurs de l'ancienne et de l'actuelle législature appartenant notamment au FLN et le RND a été recensée par les services de sécurité suite à son audition.
Les concernés seront tous convoqués et entendus également dans le cadre de cette affaire de corruption ouverte suite à un mandat judiciaire émis par le procureur de la Cour suprême. Pour les députés et sénateurs toujours en exercice, des demandes de levée de l'immunité parlementaire seront introduites incessamment, selon des sources proches du dossier.
Cependant, l'ex-Premier ministre et ancien ministre de l'Intérieur et ancien wali de la capitale de l'Est a été entendu également sur les avantages octroyés aux parlementaires ainsi que la gestion au niveau des Directions de l'urbanisme, de l'Agence foncière, de l'AADL, et toutes celles en relation directe avec les dossiers de logements sans oublier la gestion des zones industrielles et l'octroi de terrains à des investisseurs fictifs.
Les charges qui pèsent sur l'ancien Premier ministre sont lourdes, selon des sources proches du dossier, et concernent la corruption, l'abus de pouvoir et la dilapidation du foncier.
Face à toutes ces accusations, Noureddine Bedoui avait affirmé à chaque fois qu'il suivait les instructions de Abdelmalek Sellal en personne dans toutes ces attributions. L'enquête ouverte à Constantine se poursuit pour au moins une dizaine de jours avant de livrer les conclusions à la justice.
Ilhem Tir


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.