Ligue 1: Le live des rencontres de la 2ème journée    Feghouli se plait dans son nouveau poste au Galatasaray    OGC Nice: Vieira, c'est bien terminé (officiel)    Une caravane sillonne les zones d'ombre    Plus de 12 200 infractions enregistrées en un mois    Lavrov appelle à la reprise des négociations entre le Maroc et le Front Polisario    Le nouveau système informatique pour la conformité des produits importés n'affecte pas les mesures de contrôle actuelles    Sahara occidental : une parlementaire européenne n'exclut pas "une guerre sanglante" face à la passivité de l'UE    Handicapés: lancement de la plate-forme numérique "La solidarité nationale à l'écoute"    Construction automobile: le traitement des dossiers se déroule selon le cahier des charges    Polisario: L'élargissement du mandat de la Minurso, un impératif compte tenu les derniers développements    Réassurance: la CCR augmente son capital à 25 milliards DA    À l'aune de l'économie de la connaissance    Dans l'attente des 6 000 logements AADL    Retour du Président, ingérences et détenus d'opinion    Tottenham, Naples et Lille touchent au but    Le cas de Koukpo et Ngombo réglé    Un an de prison ferme et 100 000 dinars requis par le procureur    Défilé d'anciens ministres au tribunal de Sidi-M'hamed    Quand la vérité est absente, les menteurs dansent !    Du nouveau pour la petite enfance    Que faire ?    Même la précarité choisit ses victimes !    Lynda Lemay revient avec 11 nouveaux albums de onze titres    Notre-Dame de Paris accueille un concert de Noël    Un décembre en cinéma    Damerdji "favorable" à un retour limité du public    L'Egypte épinglée sur la multiplication des exécutions    Des peines de prison pour les leaders prodémocratie    "Pour une conférence nationale inclusive"    Le procès d'Adjlia reporté au 9 décembre    Les distributeurs rejettent les accusations des pharmaciens    Alliance Assurances lance en exclusivité le premier produit dédié aux startup    L'EHU 1er-Novembre prend en charge 70% des malades    Poursuite des attaques contre l'armée marocaine    Une simple formalité pour les Mouloudéens    Programme    Une vie de combat    Quand Yasmina sauve Mohamed !    HENRI TEISSIER, l'archevêque au grand cœur    Une absence et des interrogations    Ras El Aïn: Relogement de 1.000 familles le 1er trimestre 2021    J'irai me plaindre à mon député !    Le Parlement européen ou l'agenda du chaos !    L'onde et l'escargot    Retour sur la présence de Henri Teissier à Tlemcen: Le président de « Dar Es-Salam » de Birouana n'est plus    Le procès en appel des frères Kouninef renvoyé au 16 décembre    L'Europe doit tenir tête à la Hongrie et à la Pologne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Dacia Spring Le «low cost» s'électrifie
Objectif zéro CO2 du groupe Renault
Publié dans Le Soir d'Algérie le 21 - 10 - 2020

Dacia a bouleversé l'automobile avec son modèle économique et ses véhicules. Logan a démocratisé la voiture neuve en 2004, Duster a bousculé le segment des SUV, Sandero est leader des ventes à particuliers en Europe et vient d'être renouvelée en redéfinissant l'automobile essentielle et contemporaine.
Dacia ouvre un nouveau chapitre de son histoire, avec la révélation de son premier modèle 100% électrique. Une arrivée sur le marché des citadines électriques annoncée en mars 2020 avec la présentation de Dacia Spring Electric Showcar.
Dacia Spring Electric se révèle aujourd'hui dans sa version de série, accompagnée de deux déclinaisons inédites pour les nouvelles mobilités : une version adaptée à l'autopartage, pour la mobilité électrique partagée, et une version utilitaire dite Cargo, pour des livraisons du dernier kilomètre sans émission polluante.
Spring Electric est une révolution : citadine électrique la moins chère du marché en Europe, elle rend la mobilité électrique encore plus accessible. Sous son look disruptif de SUV, elle est dotée d'une habitabilité record, d'une motorisation électrique simple et fiable et d'une autonomie rassurante. C'est une citadine polyvalente et pratique.
Sa ligne affirmée est dotée d'attributs venus du monde des SUV avec des arches de roues élargies, des barres de toit, un bas de caisse avant renforcé, un ski arrière et une garde au sol surélevée (150 mm à vide). Contrairement aux apparences, ses dimensions sont contenues : 3,73 m de long, 1,62 m de large (hors rétroviseurs) et 1,51 m de haut.
Sa face avant dégage une personnalité forte avec des optiques LED effilées dont la ligne horizontale est prolongée dans le dessin de la calandre, un capot nervuré et un gros bouclier. Signe distinctif des véhicules électriques, la calandre avant de la Spring Electric est pleine et comporte des reliefs 3D. Les optiques arrière sont équipées de la nouvelle signature lumineuse Dacia en forme de Y. Le look d'ensemble est rehaussé d'un pack coloré disponible sur la version de lancement : les rétroviseurs, la partie décorative des barres de toit et le cerclage sous les feux avant sont orange.
Les enjoliveurs de la Spring Electric imitent esthétiquement les jantes alliage. Ce rendu est possible grâce à la technologie «Flexwheel» : les jantes en tôle sont ajourées afin de permettre l'installation d'élégants enjoliveurs.
La face arrière rappelle, dans sa partie haute, la vocation de citadine familiale de la Spring avec une lunette arrière bombée, des optiques de phare arrondies et des courbes douces. La partie basse est, elle, dotée des attributs sécurisants d'un SUV : le pare-choc arrière est équipé d'un robuste bouclier non peint et d'un ski teinté en gris. Les catadioptres sont logées dans des fausses écopes d'air et les ailes arrière sont nervurées.
La motorisation 100% électrique de la Spring développe 33 kW (équivalant à 44 chevaux) et est couplée à une batterie de 26,8 kWh. Bénéficiant de toute l'expertise électrique du Groupe Renault, le moteur offre de nombreux agréments : accélération linéaire sans à-coup, silence de fonctionnement et absence de vibration.
La Spring Electric coûte moins cher à l'usage qu'un modèle thermique équivalent car les coûts de l'énergie et de l'entretien sont bien moindres.
Question recharge, la nouvelle Dacia se la joue high-tech. L'application gratuite «MY Dacia» permet en effet de connaître en temps réel le niveau de la batterie, l'autonomie restante en kilomètres, de lancer le pré-conditionnement de l'habitacle (climatisation) et de localiser la voiture en temps réel. Lorsque la voiture est branchée, l'application permet de s'informer de la progression de la charge et de l'actionner ou de l'arrêter.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.