L'opposition partagée    Le professeur Laraba présente sa copie    Le RND propose des amendements substantiels    Fin du débrayage, reprise du travail le 31 janvier    Le FMI prévoit un baril à 50 dollars en 2021    6 décès et 262 nouveaux cas en 24 heures    Tinhinane Laceb retrouvée morte    OL : Rudi Garcia calme le jeu pour Benzema    Programmes AADL en difficulté à l'Est : Les VRD traînent et les raccordements en attente à Guelma    Alejandro Gomez n'est plus un joueur de Bergame    Milan AC : Ibrahimovic a présenté ses excuses    L'acte d'accusation de Trump déposé au Sénat    L'engagement de Rolls-Royce    Les ambitions ailées de General Motors    Rappel et excuses de Mercedes    La justice turque émet 90 mandats d'arrêt    Confrontations entre agriculteurs et policiers    La directrice des médias limogée    Le juge menace de "quitter son corps"    Le RND émet quelques réserves    La coupe de la Ligue remplace la coupe d'Algérie    Première défaite du MCA et du MCO    Belmadi inspecte le stade Mustapha-Tchaker de Blida    Le mystère des actionnaires    Le ministre des Moudjahidine hospitalisé en Espagne    Cafouillage paralysant    24 heures antigonflette : chaque boisson a ses qualités    Les croissants    Racines grasses et tiges sèches, deux fois plus d'entretien !    L'automobile tente une "reprise" sur une pente raide    À TRAVERS    Axxam nnegh diffusée sur la chaîne YouTube du TNA    Hafila Tassir doublement primée    Le projet présenté demain à Agouni Gueghrane    Décès du moudjahid Mohamed Guentari    Lecteur d'Apulée de Madaure    Autoroutes à étages et relance du système de régulation du trafic : Des projets réalisables ou simple effet d'annonce    Budget des communes à Bouira : La moitié des PCD pour les zones d'ombre    Mouloudia d'Alger : El Mouaden libéré, Ibara en stand-by    Sidi Naâmane : Une maison historique menace ruine    Le président de la Confédération du patronat citoyen: «La bureaucratie, un vrai danger pour le pays»    Djerad somme les Douanes à faire plus contre la corruption    LE BOUT DU FIL    Selon une étude menée par Sonelgaz- Covid-19 : le tabagisme, un important facteur de risque    Appel à la levée des sanctions économiques contre la Syrie    Mort d'un Algérien en Belgique: Les curieux dérapages de la presse belge    "Les Douanes doivent contribuer à la lutte contre la corruption"    Le consensus impossible?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Saïd Bouhadja n'est plus
Ancien président de l'APN
Publié dans Le Soir d'Algérie le 26 - 11 - 2020

Le moudjahid et ancien président de l'Assemblée populaire nationale (APN) Saïd Bouhadja est décédé, hier, à l'aube, à l'âge de 82 ans, à l'hôpital Mustapha-Pacha des suites d'une longue maladie.
Né le 22 avril 1938 à Skikda, le défunt a été plusieurs fois mouhafadh au sein du parti du Front de libération nationale, il était membre du bureau politique de ce parti, des années durant, jusqu'à sa dernière composante en août dernier. Il a été député du FLN de 1997 à 2002, avant d'être élu président de l'APN en 2017. Son mandat controversé durera une année, soit jusqu'à octobre 2018. Il a été renversé par les députés de son parti et ceux du RND dans une opération soutenue par Ahmed Ouyahia, alors Premier ministre et secrétaire général du RND (actuellement en prison pour des affaires de corruption), et Djamel Ould Abbès, alors secrétaire général du parti FLN, lui aussi en détention pour des affaires de corruption.
Cette opération a été marquée par l'épisode de la fermeture du portail principal de l'APN, cadenassé par les parlementaires de sa propre formation dans l'objectif de le pousser à la démission. Chose que le défunt avait refusée, avant de faire l'objet d'un retrait de confiance par les députés du FLN, RND, auxquels s'étaient joints ceux du TAJ, du MPA et les indépendants.
Il sera remplacé par le chef du groupe parlementaire du parti, Moad Bouchareb, qui sera, à son tour, écarté par son propre parti dans le sillage du Hirak. Il sera remplacé par l'actuel président de l'APN, Slimane Chenine.
Après cet épisode, Saïd Bouhadja se retire de la vie politique avant de revenir, dans le sillage du mouvement populaire du 22 février 2019, pour annoncer sa candidature à l'élection présidentielle prévue le 17 avril. Mais à la surprise générale, il avait annoncé son retrait de la course quelques minutes après avoir déposé son dossier de candidature au niveau du Conseil constitutionnel.
Dans un message de condoléances à la famille du défunt, le Premier ministre Abdelaziz Djerad a écrit « Nous avons perdu le moudjahid et ancien président de l'APN, Saïd Bouhadja, parti après un riche parcours de militant qu'il a entamé avec la guerre de Libération nationale et poursuivi lors du pluralisme politique durant lequel il fut acteur et témoin d'évènements marquants.»
Dans un autre message de condoléances, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Ammar Belhimer, a rappelé que Saïd Bouhadja « a rejoint très tôt les rangs de la révolution de Libération nationale. Après l'indépendance, il occupera plusieurs postes de responsabilité au sein du parti du Front de libération nationale (FLN) et de l'institution législative avant d'être élu, en 2017, président de l'Assemblée populaire nationale ».
Le chef d'état-major de l'ANP, Saïd Changriha, a, lui aussi, adressé un message de condoléances à la famille du défunt.
R. N.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.