L'Etat attaché à la moralisation de l'action politique    "Les Douanes doivent contribuer à la lutte contre la corruption"    "Un travailleur a besoin d'un salaire de 75.000 dinars    "On voit le bateau couler et on ne fait rien"    Alain Portes décide de poursuivre son aventure avec l'Algérie    243 nouveaux cas positifs et 5 décès en 24 heures    "Une dérobade historiquement indigne"    Ligne ferroviaire Saïda-Tiaret-Tissemsilt : Le projet sera-t-il livré cette année ?    Belmadi s'exprime sur l'avenir de Guardiola avec Man City    Inter Milan-Milan AC : Les compositions probables    Ligue 1: Le programme des rencontres de la 10ème journée    Aït Ali rencontre les représentants de la filière    La patrie d'Armstrong et la dignité des peuples : un challenge existentiel    L'Afrique du Sud appelle Biden à annuler la décision de Trump    Rome attend du Caire une collaboration "complète"    Revoilà les manifestations du pain au Soudan    L'Algérie demande de faire toute la lumière sur ce drame    Charfi répond aux «petits» partis    Huit activistes condamnés à 10 000 DA d'amende    Le ministre de l'Enseignement supérieur chahuté par les étudiants    Report du procès en appel de Zoukh au 6 février    Leknaoui à la rescousse    Isla de retour, forfait de Rebiai    Attar insiste sur le développement de la pétrochimie    La rue assaillie par les mécontents    Faible mobilisation des travailleurs    Un mort et trois blessés    La première session du Cnes «nouveau» se tiendra en février    "Le rapport Stora est loin de la réalité"    Des gargotes pour les haltes solitaires    Lupin ou la consécration des séries télévisées européennes    Dans un mur de la chapelle, le message attendait depuis 165 ans    Mesures à l'encontre des coupables    Mémoires sur le mouvement syndical algérien    Des figures historiques oubliées par l'école de la République    Jean-Philippe Ould Aoudia : Mémoire, vérité et réconciliation    CNAS Alger : Appel à la déclaration annuelle des salaires (DAS 2020)    Le monde en bref...    Paroles d'un porte-parole    MO Béjaïa : L'ère Karouf a commencé    Culture : Le sociologue Liess Boukraa s'est éteint    Examens nationaux: Près de 2 millions d'élèves inscrits via la plateforme du ministère de l'Education    Des histoires à raconter    Football - Ligue 1: Duels des extrêmes à Tlemcen et Alger    Atteinte à la vie privée des enfants: Des télés privées menacées de poursuites judiciaires    Constantine: 20 policiers morts du Covid-19 dans la région Est    Mohamed Charfi défend le principe des 4 %    La justice se déjuge    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Guardiola fixe les nouvelles règles à Riyad Mahrez
Verts d'Europe
Publié dans Le Soir d'Algérie le 29 - 11 - 2020

Dans un mois, le mercato des joueurs reprendra dans sa version hivernale. Et les grands et surtout les plus riches clubs d'Europe vont devoir sortir leur chéquier pour s'arracher quelques beaux restes.
En Angleterre, Championnat où l'on dépense le plus dans le Vieux Continent, des clubs comme City de l'international Algérien Riyad Mahrez ont déjà fixé les règles des potentiels va-et-vient hivernaux. S'exprimant devant les tabloïds anglais, Pep Guardiola a tracé les contours de quoi sera fait le mercato de janvier prochain. «On ne prévoit pas du tout de recruter. J'ai une équipe magnifique et qui peut batailler pour tous les titres», a-t-il déclaré en conférence de presse d'avant-match face à Burnley, disputé hier. Le technicien espagnol nuance, néanmoins, son propos en assurant qu'une forme de «tri» se fera au niveau de l'équipe. «Les gars qui jouent bien, ils vont continuer à jouer. Les gars, surtout à l'arrière, qui ne font pas d'erreurs – tout le monde fait des erreurs – mais les gars qui ne font pas des erreurs et qui coûtent cher, ils ont plus de chances de continuer dans l'équipe. Et les gars à l'avant qui marquent des buts, ils ont plus de chances de continuer dans l'équipe. J'essaie de juger les joueurs dans le présent», a-t-il détaillé. Pas besoin de s'expliquer davantage. Si Mahrez, aligné à douze reprises (4 en LDC, 6 en PM et 2 en EFL Cup) lors de cet exercice avec un bilan mitigé (1 but et 1 passe décisive contre son ex-club, Leicester) se doit de réagir. D'autant que Guardiola semble lui envier ses belles prouesses en sélection (4 buts dans les 4 dernières rencontres). Mahrez réalise un début de saison moins abouti que ses concurrents directs sur le poste d'avant de couloir (4 buts pour Phil Foden et 5 pour Ferran Tores). Seul le Portugais Bernardo Silva, qui lui disputait le couloir droit la saison dernière, semble moins performant (11 matchs, zéro passe et zéro but). Mais, pour des dispositions tactiques dont il a le secret, le choix de Guardiola n'est pas difficile à imaginer. Le bruit d'un départ de Mahrez vers la Juventus, en échange de l'Argentin Dybala, n'est peut-être pas si fortuit.
Atal à nouveau forfait
Quatre jours après sa défaite en Europa League face à Slavia Prague, l'OGC Nice reçoit aujourd'hui le Dijon FCO dans le cadre de la 12e journée du Championnat de France de Ligue 1. Un rendez-vous que manquera l'Algérien Youcef Atal qui avait repris la compétition jeudi soir, après sa guérison de la Covid-19. Hier, durant le point de presse, son coach Patrick Vieira annoncera la mauvaise nouvelle. «Il a reçu une grosse béquille derrière la cuisse face au Slavia. Il faut laisser passer 48h pour connaître la gravité de sa blessure», dira l'ancien joueur d'Arsenal. C'est la seconde blessure que reçoit l'international Algérien depuis le début de la saison 2020-2021. La première, contractée le 21 septembre, l'a contraint au repos pendant un mois avant de reprendre pour, ensuite, être contaminé par le coronavirus. En 48 jours d'absence, l'ancien sociétaire du PAC a manqué 5 matchs avec l'OGC Nice et 4 autres en sélection.
Aribi primé en LDC
Eliminés en quarts de finale de la LDC par les Marocains du WA Casablanca, les Tunisiens de l'ES Sahel peuvent se consoler par un titre honorifique à la fin de cette 56e édition remportée, vendredi soir, par les Egyptiens d'Al-Ahly. Et pour cause ! Leur attaquant algérien Karim Aribi, transféré l'été dernier au Stade de Reims (Ligue 1, France), a terminé la compétition en tant que meilleur buteur avec 11 réalisations. Le buteur algérien est suivi par l'attaquant égyptien du Zamalek, Mostafa Mohamed, auteur de 9 buts et Achraf Bencharki (Zamalek) avec sept réalisations. Une belle récompense pour le néo-attaquant des Crocos qui a signé, le 12 novembre dernier à Alger, sa première sélection chez les Verts de Djamel Belmadi. En attendant de soulever les filets de la Ligue 1 française peut-être à l'occasion du déplacement d'aujourd'hui à Lyon de Djamel Benlamri.
Le camp Bentaleb contre-attaque
Mis en quarantaine par la direction du club allemand, Nabil Bentaleb n'explique pas cette mise à l'écart. En tout cas, son conseiller technique Madjid Yebda trouve «fallacieux» le motif invoqué par les Royal Blues qui avaient fait état d'une incompatibilité entre Schalke 04 et l'ancien joueur de Tottenham.
Selon le directeur technique du club de Gelsenkirchen Jochen Schneider, «Bentaleb est sans aucun doute un excellent footballeur. Cependant, il faut reconnaître que Schalke et Bentaleb ne vont pas de pair», avait-il confié à la presse allemande. Ce à quoi Madjid Yebda répliquera sèchement : «Il était absolument professionnel depuis le début de la saison.
La semaine dernière, il a même accepté une baisse de salaire pour montrer son respect pour le club et renforcer l'esprit d'équipe», a-t-il dit devant les caméras de la chaîne allemande Sport 1. Et de faire savoir ce que le camp Bentaleb compte faire après cette nouvelle sanction, la cinquième depuis que Bentaleb a rejoint Schalke 04 en 2016 en provenance des Spurs. «Nous regrettons beaucoup cette décision injuste. Nous prendrons le temps d'étudier l'affaire attentivement. Il faut que ses droits soient respectés.» Sous contrat jusqu'en juin 2021, l'international Algérien peut cesser sa relation dès le mercato hivernal s'il trouve preneur sinon, il patientera jusqu'en été pour être libre de tout engagement.
M. B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.