L'Atlético Madrid prépare son offre pour André Silva    Sabri Boukadoum en visite au Togo    Formation sur la fabrication de fromages au profit de la femme rurale    Chlef: inhumation des victimes de la crue de l'Oued Meknassa    Averses orageuses sur plusieurs wilayas du pays    Adoption du projet d'ordonnance portant loi organique relative au Régime électoral    Entrepreneuriat féminin: un concours pour valoriser les femmes créatrices de richesse    Journée internationale de la Femme : Chanegriha préside une cérémonie en l'honneur des personnels féminins du MDN    CAN-2021 (U17) : "L'EN attend toujours l'autorisation pour s'envoler au Maroc"    Pour un manifeste des femmes algériennes    La militante sultana khaya victime d'une tentative d'élimination physique    Tebboune préside aujourd'hui un Conseil des ministres    Fawzi Derrar annonce de nouveaux cas    Futur parti pour une majorité présidentielle?    Le Président Tebboune présente ses condoléances à son homologue sahraoui suite au décès de sa mère    Cyclisme / Championnats d'Afrique sur route : la sélection algérienne à la 2e place    Ligue 1 CRB-CSC : le Chabab pour renouer avec la victoire    Barça : Messi a voté pour l'élection du nouveau président    Un étudiant violemment pris à partie au sein du campus    Plus de 3 000 bénéficiaires défaillants    Karim Younès insiste sur les droits légitimes des citoyens    «Le dialogue est incontournable»    Les médicaments anti-cholestérol ne provoquent pas de douleurs musculaires    Trois sur trois pour les Sud-Africains    L'heure du bilan    Actuculte    Benabdi, la nouvelle force de frappe de la JSK    Au moins 90 morts dans des combats à Marib    Deux morts sur la voie ferrée à Oran    Mechichi tente l'apaisement    Scènes de guérilla urbaine après l'arrestation d'un opposant    Quelles chances pour Zetchi face à "l'accord de Rabat" ?    L'Algérie prend part au 14e Congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale    Petite bouffée d'oxygène pour la recette communale: Réouverture du marché des véhicules en attendant sa mise en adjudication    Tlemcen - Formation : tourisme, hôtellerie et restauration font recette    Les cours du pétrole au plus haut en près de 2 ans    Sur un total de 10.200 sociétés inscrites au CNRC: 5.113 sociétés ont déposé leurs comptes sociaux au 31 décembre 2020    Le «tintamarre» Yasmina Khadra    Inauguration officielle du théâtre La Fourmi par la ministre de la Culture: Un pôle culturel d'excellence voit le jour à Oran    Niger : saisie record de 17 tonnes de résine de cannabis    Le Venezuela organise des défilés militaires    20 morts dans l'explosion d'une voiture piégée à Mogadiscio    L'optimisme de Chitour    «On peut mobiliser 15 milliards de dollars par an»    Le rond à béton algérien aux USA    Les chercheurs lancent les premiers jalons    Des non-voyants au secours du tourisme    Rétrospective des 60 ans de Mustapha Adane!    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les messages de Chanegriha
Terrorisme et situation dans la région
Publié dans Le Soir d'Algérie le 18 - 01 - 2021

Le chef d'état-major de l'Armée nationale populaire, le général de corps d'armée Saïd Chanegriha, a entamé, hier dimanche, une visite de travail et d'inspection en 3e Région militaire à Béchar d'où, dès son arrivée, il livrera quelques messages forts, dans un contexte marqué par une forte tension, provoquée et entretenue dans la région, par l'encombrant royaume voisin.
Kamel Amarni - Alger (Le Soir) - Première halte de cette visite, le Secteur opérationnel Sud Tindouf (SOST), où Chanegriha présidera une réunion avec les cadres de ce secteur. Occasion pour lui de prononcer un discours très clair dans sa teneur.
« Nous avons veillé, au sein de l'Armée nationale populaire, à accorder une importance primordiale à la sécurisation de toutes nos frontières nationales, suivant une stratégie homogène et une approche globale, traduite intégralement et avec rigueur sur le terrain, notamment au regard des conditions délétères qui caractérisent notre région et ce, en resserrant l'étau de manière continue sur les hordes criminelles en les éliminant, de façon à prémunir notre pays contre les dangers et les menaces et préserver son territoire et son peuple de toutes les sources de menaces multiformes et multidimensionnelles .»
Effectivement, et davantage depuis quelques mois, cette région, déjà hautement sensible depuis toujours, est devenue extrêmement préoccupante pour les autorités algériennes et nos services de sécurité qui doivent, tout à la fois, faire face aux « traditionnels fléaux » comme le terrorisme et le trafic de drogues, et les manœuvres et provocations marocaines.
2020 aura ainsi été une année qui verra un Rabat particulièrement belliqueux et agité. Sur le terrain, l'on notera que les quantités de drogues que le Makhzen « expédie » chez nous ont atteint des proportions exceptionnellement importantes pour être le fait de « simples » trafiquants. Il s'agit bel et bien d'un acte de guerre perpétré par l'Etat marocain. Et ce n'est pas tout ! En arrière-plan, Rabat aura poussé ses provocations jusqu'à entreprendre, il y a quelques mois, la construction d'une base militaire tout près des frontières algériennes.
Un projet, affirment des sources au fait du dossier, que l'armée de Sa Majesté a lancé en coopération avec son homologue israélienne.
Ce que confirme, du reste, l'officialisation de la normalisation du 10 décembre dernier.
Le Maroc, qui n'a pas les moyens de ses ambitions expansionnistes, a, en effet, besoin, et c'est une tradition chez lui, de se mettre sous tutelle de puissances comme la France, Washington et, désormais, Tel-Aviv pour maintenir sa domination sur un pays, le Sahara Occidental. Quitte à mettre en péril sa propre souveraineté mais, surtout, la paix et la stabilité de toute la région. Comme c'est le cas, d'ailleurs, depuis quelques semaines. Ce n'est pas un hasard si le patron de l'état-major de l'ANP lancera cette précision : « Nous œuvrons (...) à poursuivre le renforcement des capacités du corps de bataille de l'Armée nationale populaire et fournir les conditions permettant d'élever sa disponibilité, de façon à garantir l'amélioration et la promotion de la performance opérationnelle et de combat de l'ensemble de ses dispositions et composantes, afin de relever tous les défis. Je dis bien tous les défis, quelles que soient leurs natures.»
L'ANP, affirmera encore son chef d'état-major, est plus que jamais déterminée à « mettre en échec tous les desseins hostiles qui, dans un passé récent, ont essuyé un échec cuisant en essayant d'employer le virus du terrorisme et d'en faire un autre moyen abject et destructeur pour concrétiser des objectifs suspects et tendancieux ; des tentatives qui échoueront aujourd'hui et demain dans toutes leurs ignobles manœuvres ».
L'on ne peut être plus clair, en effet.
K. A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.