Coupe de la Confédération (Gr. B / 5e J): victoire de la JS Kabylie devant Coton Sport (2-1)    Gouvernement: examen d'un projet de création d'une autorité de régulation du marché du tabac    La Commission africaine des droits de l'Homme appelée à protéger les sahraouis dans les territoires occupés    Décès d'Idris Deby : la communauté internationale appelle à préserver la paix    Coronavirus: 182 nouveaux cas, 129 guérisons et 7 décès    Grandiose marche nocturne à Akbou    Perturbation dans l'approvisionnement en huile de table    Manojlovic, nouvel entraîneur    Le MJS invalide l'élection de Labane    Le MJS met la pression sur les élus    Le marché dans tous ses états    Bechar: installation du nouveau chef de la sûreté de wilaya    Les appels à la libération de Rabah Karèche se multiplient    Le Cnese fait peau neuve    Evolution technologique    Paré pour l'aventure    Youcef Bouzidi apporte ses précisions    Brahmia succède à Almas    Programme national des énergies renouvelables: création d'une société mixte Sonatrach/Sonelgaz    Le front social s'emballe    Installation d'un nouveau directeur des douanes    L'Algérie à la 146e place    Le président de SOS Bab El-Oued sous mandat de dépôt    Hausse au premier trimestre 2021    la liste des membres sélectionnés approuvée    Sécurité régionale et relance de l'UMA au menu    Pourquoi il faut rester vigilants    Les travailleurs de l'éducation maintiennent la pression    Béni Douala célèbre ses héros    La Chaîne II inaudible sur la bande FM    La chanson surprise de Lounis Aït Menguellet    Lutte contre la criminalité : Démantèlement de groupes criminels    Coupe arabe de la FIFA 2021 : L'Algérie sera présente au rendez-vous qatari    A partir de la citadelle d'Alger : Coup d'envoi des festivités du mois du patrimoine    Tiaret: La ville croule sous les ordures    Aïn El Turck: Une dizaine de baraques de fruits et de légumes démantelées    Chlef: Les infrastructures seules ne font pas le tourisme    La tomate n'a pas partout le même goût    Marche pacifique à Béjaïa    Le FMI livre ses prévisions    Les oligarques sont-ils de retour?    La Turquie maintient le flou    Fin des poursuites dans une affaire de déstabilisation de l'Etat    L'Algérie condamne l'attaque terroriste du village de Gaigorou    Attaque terroriste sur une base militaire dans le Nord-Est    Le patrimoine et la spiritualité à l'affiche    «Le livre en tamazight a fait des pas de géant»    L'ONDA a versé plus de 50 millions DA    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





De «l'affaire Belloumi» à «la bataille» d'Omdourman
Football. Matchs d'Enfer. Algérie-Egypte de Belkacem Madani
Publié dans Le Soir d'Algérie le 11 - 02 - 2021

Les confrontations footballistiques entre l'Algérie et l'Egypte ont souvent été «chaudes» et très disputées, une rivalité qui, malheureusement, dépasse parfois largement le cadre purement sportif.
Dans son ouvrage Football. Matchs d'enfer. Algérie-égypte, paru dernièrement aux éditions Médias Index, Belkacem Madani revient, particulièrement, sur deux matchs «historiques», l'un qualificatif pour le Mondial d'Italie de 1990 et l'autre pour celui d'Afrique du Sud de 2010.
Le match aller qui s'est déroulé à Constantine le 8 octobre 1989 s'est terminé par un nul de 0 à 0. Le retour au Caire, le 17 novembre de la même année, s'est terminé par la victoire de l'égypte sur le score d'un but à zéro et donc la qualification des «Pharaons» au Mondial italien. Il s'est déroulé dans des conditions épouvantables pour les Algériens avant, pendant et après le match. Belkacem Madani, qui se trouvait au Caire, raconte ce qu'il a vu sur le stade et à l'hôtel Movenpick, envahi par la foule et théâtre de la fameuse «affaire Belloumi».
«Au-dessus des vociférations, une bouteille de bière prit son envol et alla atterrir sur la table de deux consommateurs qui ne semblaient pas du tout concernés par le bruit et la fureur alentour. Moment de stupéfaction vite suivi par des slogans accusateurs : ‘‘Belloumi... Belloumi !'' Le nom de la vedette de l'équipe algérienne, qui avait donné des sueurs froides à tout un stade, sonnait comme un défouloir à des supporteurs déchaînés. Le joueur algérien était, sans preuve aucune, accusé d'avoir été le lanceur du projectile qui avait blessé, à l'arcade sourcilière, l'un des deux consommateurs sirotant leurs boissons», écrit Belkacem Madani.
«Les plus invraisemblables rumeurs étaient avancées dont la plus farfelue annoncée par la radio affirmant que le consommateur blessé était ‘‘le médecin de l'équipe égyptienne'', alors que l'équipe égyptienne au complet, y compris son staff médical, était toujours au stade, en train de fêter la victoire», témoigne encore l'auteur.
Cette accusation affectera considérablement la vie et la carrière sportive de Lakhdar Belloumi, avant que la plainte contre le footballeur algérien ne soit retirée par la partie égyptienne. Une réception réunira même les deux personnes : «Au cours de l'échange courtois entre le médecin égyptien et le joueur algérien, ce dernier avait déclaré que ce qui s'était passé ce jour-là était digne de faire l'objet de l'écriture d'un scénario de film.»
La deuxième «bataille» s'est déroulée en deux parties, la première au Caire et «la décisive» quelques jours plus tard à Omdourman, au Soudan.
«Le match a eu lieu à Omdourman, au stade El Merrikh, le 18 novembre 2009. L'Algérie remporte le match par 1 à 0. Le but a été marqué par l'arrière gauche Antar Yahia, à la quarantième minute. L'Algérie est qualifiée pour le Mondial de 2010. Le rêve égyptien d'organiser une cérémonie grandiose au Cairo Stadium et de présenter, à cette occasion, le successeur désigné du Président Moubarak, son fils Gamal, avait tourné au cauchemar. L'Algérie, encore elle, s'était mise en travers des plans égyptiens», résume l'auteur.
Né à Berrouaghia (Médéa), en 1939, Belkacem Madani a été moudjahid durant la guerre de Libération nationale. Journaliste à l'APS après l'indépendance, il a, par la suite, occupé de hautes fonctions au ministère des Affaires étrangères. Il est docteur en sciences de l'information et professeur associé à l'Ecole supérieure de journalisme. Belkacem Madani est l'auteur du livre Le dernier cours publié aux éditions de l'Anep.
Kader B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.