Ligue 1 : victoire l'ES Sétif devant la JS Kabylie (1-0)    [Vidéo]Grandiose manifestation malgré le jeûne et la pluie    Khenchela: décès du moudjahid Mohamed Tahar Bouchareb    Le MJS rassure les sportifs d'élite pour leur avenir professionnel, après la reconversion    Parution du roman d'épouvante "Fayla", de Abdelmoaiz Farhi    Maladies chroniques: appel au respect des recommandations médicales durant le Ramadhan    FAT: Décès de l'ancien DTN, Mohamed Bouchabou    Covid-19: au moins 2.987.891 morts dans le monde    Ligue 2 (12e j): le derby JSMB-MOB à l'affiche    Sétif: accélérer la cadence des travaux d'aménagement externes du pôle urbain de Tinar    Algérie-Liban: renforcer la coopération dans le domaine de l'enseignement supérieur    L'armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les forces de l'armée marocaine    La ligue arabe avertit contre les plans coloniaux qui menacent la Mosquée d'Al-Aqsa    L'UNESCO adopte une nouvelle résolution sur les mesures sionistes à El Qods    Des pluies orageuses sur le Centre et l'Est du pays jusqu'à samedi    Le CN prend part au lancement de la stratégie régionale de l'OIM pour la région MENA (2020-2024)    Le musée national des Beaux-arts célèbre le mois du patrimoine    L'AARC s'investit dans l'initiation des enfants aux arts    Real : l'avenir de Benzema serait lui aussi scellé    Amara s'engage à de "profondes réformes"    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce vendredi    Huit blessés dans un accident sur l'autoroute est-ouest    Pour que la date du 20 avril 1980 ne soit plus exploitée    Algérie Poste : La direction menace les grévistes de licenciement    Coup dur pour le processus de paix d'Alger    Amara, un plébiscite et des promesses    Le gouvernement français «regrette»...    Crise du lait en sachet, les rationnements ne suffisent plus    "la réforme de la Sécurité sociale est plus que délicate"    L'AIE relève ses prévisions de la demande    Tous les indicateurs sont en hausse    Tension persistante dans l'éducation    Noureddine Tounsi risque un an de prison ferme    Le procès de six hirakistes reporté au 19 mai    Ces partis à candidats «extra-muros»    Ahmed Rachedi nommé conseiller chargé de la culture et de l'audiovisuel    Cérémonie des Oscars : des stars en chair et en os, pas sur Zoom    Dans les coulisses de la saison 2 du phénomène "Timoucha"    Boumerdès : Engouement au marché du Ramadhan    Bouira: Un piéton fauché par un camion    Washington prépare à l'Otan le retrait concerté d'Afghanistan    Est-ce une nouvelle crise ?    La grève s'étend    Nomination des chefs de sûreté    Des partis à la recherche de candidats    Abu Rudeineh appelle la communauté internationale à agir    La leçon d'une vie    «L'Etat n'abandonnera jamais le cinéma»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Création d'une Fédération des énergies renouvelables et de la transition énergétique
À l'initiative de la CIPA
Publié dans Le Soir d'Algérie le 03 - 03 - 2021

Un rapport portant sur la transition énergétique et les énergies renouvelables, confiés à des experts, est en cours d'élaboration et sera fin prêt dans une quinzaine de jours. Il viendra à point nommé, avec la reprise des activités de la Safex, prochainement, par la tenue de la 4e édition du Salon de l'électricité et des énergies renouvelables.
Ahmed Kessi - Alger (Le Soir) - « L'Algérie a accumulé un grand retard dans le domaine des énergies renouvelables. La transition tarde à se faire .» C'est là le constat fait, hier mardi, au siège de la Confédération des industriels et producteurs algériens (Cipa), à l'occasion de la création de la Fédération des énergies renouvelables et de la transition énergétique (Ferte), que préside Haouch Boualem. « Un retard que l'on peut rattraper à une condition, assurent les différents opérateurs présents : c'est que le pays s'engage résolument, sans perdre de temps, dans de grands projets qui lui assureront une place de choix sur le plan régional en la matière.»
L'enrichissement de la Confédération par un nouveau partenaire est dicté par la nécessité et la conjoncture économique, a indiqué Abdelouahab Ziani, président de la Cipa. Ceci, à l'heure où d'autres pays, ayant moins de capacités que le nôtre, font une avancée notable en la matière. « Les énergies renouvelables sont le début de nouvelles réalisations ne souffrant aucune once de pollution à l'horizon 2030 », a ajouté l'orateur, soulignant que « les énergies renouvelables vertes se tailleront la part du lion dans plusieurs domaines : électricité, agriculture, construction, etc.».
On a jamais su profiter des richesses de notre pays, selon lui, à cause, explique-t-il, de « politiques menées sans trop de réflexion ». En termes plus explicites, «le politique déteint sur l'économique, alors que c'est l'inverse qui devrait se produire. Dans notre pays, hélas, ça n'a jamais été inversé ».
Pourtant, notre pays possède l'un des plus grands gisements en matière d'énergie solaire, source d'hydrogène et d'ammoniac, qui est un autre carburant qui démarrera à partir de 2030.
Dans ce sillage, la Fédération des énergies renouvelables et de la transition énergétique aura pour mission d'encourager les entreprises activant dans le domaine des produits et services, tournées vers la transition énergétique, les acteurs actifs dans le secteur des énergies renouvelables (l'éolien, le photovoltaïque, l'hydroélectrique, la biomasse, le biogaz...), mais aussi celui de la gestion durable de l'énergie et des réseaux intelligents. «Aujourd'hui, on installe la fédération mais pas que. On installe avec, évidemment, une dynamique qui entraînera les universités du pays, avec ce que le pays recèle comme capacités et ressources humaines dans le secteur énergétique », a noté également le président de la Cipa, précisant qu'un travail est entamé avec les universités des wilayas d'El-Oued et de Sidi-Bel-Abbès.
La conjoncture économique qui prévaut à travers le monde, avec le déclin des prix du baril de pétrole, constitue aussi, selon lui, une opportunité à saisir par l'Algérie pour basculer vers la transition énergétique (solaire et éolien), et constituer un partenaire privilégié de l'Europe.
La Ferte entend contribuer à l'élargissement du champ de visibilité aux pouvoirs publics par l'organisation de différentes rencontres, tels les séminaires et les rencontres entre experts, pour favoriser les échanges d'idées et d'expériences.
Initié par la Cipa, un rapport portant sur la transition énergétique et les énergies renouvelables, confié à des experts, est en cours d'élaboration et sera fin prêt dans une quinzaine de jours. Il assurera la veille informationnelle en la matière, et rendra compte des détails des projets et réalisations des opérateurs.
A. K.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.