La justice se penche sur la fraude électorale    Suspension de la chaîne El Hayat TV pour une semaine    Les ambitions de Sonelgaz    Généralisation du sans plomb dès le 1er juillet    L'université s'ouvre sur l'entreprise    Réunion du Forum de dialogue politique le 28 juin en Suisse    Le message de Washington    Déroute des partis dominants    «Il reste encore 90 minutes à jouer pour atteindre la finale»    Qui arrêtera l'Italie ?    Une Super Ligue africaine en réflexion    Sit-in de parents de migrants devant la Wilaya    Les sujets diversement appréciés    Une troisième vague n'est plus exclue    «Urban Jungle», une exposition collective sur le réaménagement d'une rue d'Alger    Une édition exclusivement algérienne    La Banque d'Algérie a donné son accord pour la création d'une banque d'import-export    Deux hirakistes risquent trois ans de prison à Mostaganem    Bouazza : "Le CRB ? Ce sera encore plus difficile"    L'ESS conforte sa position de leader    L'ALGERIE BAT LA MAURITANIE    Le FFS dénonce et condamne "un acte ignoble"    Paris ouverts sur de nouvelles hausses    Des pourparlers égypto-européens pour "faire avancer la paix"    L'auteur condamné à 3 ans de prison ferme    Relaxe pour le maire d'Afir confirmée en appel    "Réviser l'Accord d'Alger, c'est ouvrir la boîte de Pandore"    Dessalement de l'eau de mer: une réunion pour le suivi des projets pour renforcer les réserves    Une grande Histoire à apaiser    De nouveaux équipements arrivent: Bombardiers d'eau et drones contre les feux de forêt    Alger: Deux ouvriers meurent électrocutés    Education: L'Intersyndicale revient à la charge    Le changement en Algérie est-il impossible?    Tébessa: Il était une fois, la place de la Révolution    Une ambition en sursis    Selma Bédri, sur du velours    Djerad: la répudiation    Les mesures phares mises en exergue    Chanegriha à Moscou    Fin de saison pour Frioui?    Brèves Omnisports    Les négociations prennent fin sans parvenir à un accord    Une vingtaine de Palestiniens blessés par l'entité sioniste    L'enjeu des locales et la survie des partis    «Ne souillez pas nos symboles!»    «Les planches me manquent!»    Rencontre avec Emir Berkane    Qui succédera à Chenine ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Diverses actions pour la relance du projet du Barrage vert
Laghouat
Publié dans Le Soir d'Algérie le 25 - 03 - 2021

Une série d'opérations de développement visant la relance du projet du Barrage vert a été lancée dans la wilaya de Laghouat dans un objectif de préservation de l'environnement et de protection du couvert forestier, selon la Conservation locale des forêts.
Couvrant une superficie globale de 395 000 hectares, dont 60 000 ha de surface sylvicole, 160 000 ha d'aires pastorales et 174 000 ha de superficies agropastorales, la partie du Barrage vert se trouvant sur le territoire de la wilaya de Laghouat est partagée par 13 communes.
Localisées en majorité au nord de la wilaya, elles concernent Aflou, Oued-M'zi, Oued-Morra, Sidi-Bouzid, El-Ghicha, Tadjemout, Tadjerouna, Brida, Sebgueg, Sidi-Makhlouf et Aïn-Madhi, a précisé le chef de service d'extension des ressources et de protection des terres, Mohamed Benmessaoud. Le premier projet inscrit en 2017 par la Conservation des forêts et portant sur la réalisation d'une surface de 950 ha, au titre du programme spécial «Relance du Barrage vert», a été concrétisé à 46%, tandis que le deuxième, inscrit en 2020 et ciblant une superficie de 200 ha, est à 50% de concrétisation, a-t-il fait savoir.
Le programme prévoit la plantation d'une superficie de 18 000 ha, le reboisement d'une autre de 11 000 ha, en plus de la mise en terre d'arbres fruitiers sur une superficie de 147 ha au niveau des entrées des villes de la wilaya, ainsi que la mise en défens de zones sylvicoles sur une surface de 30 000 ha pour permettre la régénération du couvert forestier, a ajouté M. Benmessaoud. À ces actions de développement du barrage, vient s'ajouter le lancement d'autres opérations relatives à l'ouverture de 55 km de pistes d'accès et l'aménagement de 110 km d'accès forestiers qui seront consolidés par l'inscription d'une autre opération de correction des cours d'eau, a ajouté le même responsable.
Le wali de Laghouat a souligné, de son côté, que le projet du Barrage vert ne concerne pas uniquement le secteur des forêts mais l'ensemble des Directions de la wilaya, appelées à s'impliquer dans le projet eu égard à son impact général sur la région, citant à ce propos, parmi les actions induites, l'électrification rurale et l'installation de systèmes d'énergie solaire. Le projet vise, en plus de son impact environnemental, un objectif économique, à considérer les espèces d'arbres arboricoles figurant par les arbres plantés, a conclu le chef de l'exécutif de la wilaya.
APS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.