Tizi Ouzou : Les héros de la Révolution de Novembre ciblés    Euro 2020 : Déjà onze qualifiés pour les huitièmes, certains sans jouer    10 bienfaits de l'aubergine pour notre santé    Euro 2020 : Le Danemark réalise une première historique    Alimentation en eau potable: Deux nouvelles stations de pompage à Oued Tlelat et Gdyel    Ecole nationale polytechnique d'Oran «Maurice Audin»: Signature d'une convention-cadre avec Sonatrach    Législatives du 12 juin: 35 personnes sous mandat de dépôt et 10 autres sous contrôle judiciaire    L'ACTE POLITIQUE, LA FORME ET LE FOND    Le FFS dénonce: Une «offensive abjecte» contre des symboles de l'unité nationale    Coupe de la CAF: La JS Kabylie met un pied en finale    CR Belouizdad: Il faudra aussi convaincre    Accident mortel à Aïn Naadja: L'auteur condamné à 3 ans de prison    De nouveaux équipements arrivent: Bombardiers d'eau et drones contre les feux de forêt    Alger: Deux ouvriers meurent électrocutés    Energie: Sonelgaz veut conquérir les marchés africain et arabe    Le changement en Algérie est-il impossible?    Tébessa: Il était une fois, la place de la Révolution    Réponse à M. Nouredine Boukrouh    Les mesures phares mises en exergue    Les ressources humaines en point de mire    La belle leçon d'italien du professeur Mancini    Brèves    Fin de saison pour Frioui?    Djerad: la répudiation    Les élections en ligne de mire    Chanegriha à Moscou    5 Tentatives de suicide en deux jours    Un téléphérique, dites-vous!    Il se donne un coup de lame    Les négociations prennent fin sans parvenir à un accord    L'enjeu des locales et la survie des partis    Une ambition en sursis    Selma Bédri, sur du velours    «Ne souillez pas nos symboles!»    «Urban Jungle» expo à l'USBA    «Les planches me manquent!»    Suppression officielle début juillet    34 ans de négociations et toujours pas d'accords !    Qui succédera à Chenine ?    366 nouveaux cas et 10 décès    4 ans de prison ferme contre Kamel Chikhi    Qu'en est-il pour les visas ?    Le secteur réfléchit à la relance du projet du film sur l'Emir Abdelkader    Le Président Tebboune félicite Guterres pour sa réélection à la tête de l'ONU    Mali: L'application de l'accord de paix est "poussive", regrette le CMA    À quoi joue Haftar ?    APLS: Poursuite des attaques contre les positions des forces d'occupation marocaines    Carnet de voyages - Lettre des états-Unis d'Amérique : Le putschisme carnavalesque    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Laghouat : diverses actions pour la relance du projet du Barrage vert
Publié dans Algérie Presse Service le 21 - 03 - 2021

Une série d'opérations de développement visant la relance du projet du Barrage vert a été lancée dans la wilaya de Laghouat dans un objectif de préservation de l'environnement et de protection du couvert forestier, a-t-on appris dimanche de la conservation locale des forêts (CF).
Couvrant une superficie globale de 395.000 hectares, dont 60.000 ha de surface sylvicole, 160.000 ha d'aires pastorales et 174.000 ha de superficies agropastorales, la partie du barrage vert se trouvant sur le territoire de la wilaya de Laghouat est partagée par treize (13) communes.
Localisées en majorité au Nord de la wilaya, elles concernent Aflou, Oued-M'zi, Oued-Morra, Sidi-Bouzid, El-Ghicha, Tadjemout, Tadjerouna, Brida, Sebgueg, Sidi-Makhlouf et Ain-Madhi, a précisé à l'APS le chef de service d'extension des ressources et de protection des terres, Mohamed Benmessaoud.
Le premier projet inscrit en 2017 par la Conservation des forêts et portant sur la réalisation d'une surface de 950 ha, au titre du programme spécial "relance du barrage vert" a été concrétisé à 46%, tandis que le deuxième, inscrit en 2020 et ciblant une superficie de 200 ha, est à 50% de concrétisation, a-t-il fait savoir.
Le programme prévoit la plantation d'une superficie de 18.000 ha, le reboisement d'une autre de 11.000 ha, en plus de la mise en terre d'arbres fruitiers sur une superficie de 147 ha au niveau des entrées des villes de La wilaya, ainsi que la mise en défens de zones sylvicoles sur une surface de 30.000 ha pour permettre la régénération du couvert forestier, a ajouté M. Benmessaoud.
A ces actions de développement du barrage, vient s'ajouter le lancement d'autres opérations relatives à l'ouverture de 55 km de pistes d'accès et l'aménagement de 110 km d'accès forestiers qui seront consolidés par l'inscription d'une autre opération de correction des cours d'eau, a ajouté le même responsable.
Le wali de Laghouat, Abdelkader Baradai, a souligné, de son côté, que le projet du Barrage vert ne concerne pas uniquement le secteur des forêts mais l'ensemble des directions de la wilaya, appelées à s'impliquer dans le projet eu égard à son impact général sur la région, citant à ce propos, parmi les actions induites, l'électrification rurale et l'installation de systèmes d'énergie solaire.
Le projet vise, en plus de son impact environnemental, un objectif économique, à considérer les espèces d'arbres arboricoles figurant par les arbres plantés, a conclu le chef de l'exécutif de la wilaya.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.