Man United : Solskjaer ne facilitera pas la tâche à Man City    Real : Hazard sanctionné par Zidane ?    Djerad procèdera lundi à la distribution de 5000 logements à Alger    Palestine: condamnation internationale des agressions racistes et extrémistes israéliennes    Hirak : Le ministère de l'Intérieur exige des « organisateurs » de lui communiquer l'itinéraire, les horaires et les slogans    Investissement: la reforme du Service public augmentera l'attractivité de l'Algérie    La Cour d'Alger maintient Karim Tabou sous contrôle judiciaire    Six manifestants arrêtés vendredi à Alger placés sous contrôle judiciaire    Report du procès du terroriste "Abou Dahdah" à la fin de la session pénale    Carburants : La suppression de l'essence super avec plomb avancée au début de juillet    FC Barcelone : Pas de bon de sortie pour Dembélé    Aïd El Fitr : plus de 50.000 commerçants réquisitionnés    Covid-19: au moins 3.284.783 décès dans le monde    Béni-Abbès : le jeune disparu dans le grand Erg occidental rejoint sa famille    L'ancien journaliste de la chaine II Boukhalfa Bacha n'est plus    Les lauréats du Prix d'Alger de récitation du Coran honorés    «La Minurso doit revenir à sa mission originelle : le référendum»    Les projets doivent répondre aux besoins de l'économie    Sablés à la confiture et aux pistaches    Benziane anticipe    De nouvelles polycliniques inaugurées    Le Maroc cherche à cacher ses exactions    7 policiers tués dans des attaques dans le Sud-Est    Coupe de la Ligue : l'USMA domine le MCA (2-0), le WA Tlemcen et le NC Magra créent la surprise    MC Alger : Stage bloqué pour préparer le WAC    APLS: nouvelles attaques contre les positions marocaines dans les secteurs de Mahbes, Aousserd et Houza    Le Hirak se réapproprie l'esprit du 8 Mai 45    Les raisons de la cherté    Libye : Démonstration de force d'un groupe armé à Tripoli    La guerre reprend de plus belle    Les résultats attendus aujourd'hui    Deux adolescents tués dans un accident de la route    Le conseil de wilaya fait le point    Le PAC viole le règlement du championnat    Equipe Nationale : Sénégal – Algérie en juin    Les conditions de Tebboune pour atteindre l'excellence    Etudiant dévoué, journaliste engagé et politique visionnaire    Le b.a.-ba de la fabrication d'un film    Mesurer ce qui compte    Bouchachi voué aux gémonies    Charfi appelé à réhabiliter les exclus de la course    Huit morts dont des Iraniens dans des raids sionistes    Trois soldats maliens tués par l'explosion d'un engin artisanal    Ennahda appelle à un vote massif    «Souilah» hospitalisé à Paris    «J'ai adoré camper le personnage de Fadel»    L'artiste, ce migrant    Une augmentation de 10 % enregistrée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tous les indicateurs sont en hausse
Covid-19
Publié dans Le Soir d'Algérie le 15 - 04 - 2021

La situation épidémiologique suscite une fois de plus des inquiétudes. C'est l'Institut national de santé publique (INSP) qui donne l'alerte. Dans son dernier bulletin consacré à la situation épidémiologique, il fait état d'une hausse des principaux indicateurs, à savoir les cas de Covid-19 confirmés par tests, les hospitalisations et les cas admis en réanimation. Le Centre, l'Est et le Sud sont concernés et ce, depuis deux semaines déjà. Le nombre de wilayas pour lesquelles on observe une élévation des indicateurs étudiés est également en augmentation.
Nawal Imès - Alger (Le Soir) - De nombreux observateurs avaient laissé entendre que l'accalmie risquait de ne pas trop durer. Le bulletin de l'INSP vient le confirmer. Il fait état d'une augmentation du nombre de cas de Covid-19 notifiés, de cas suspects, des hospitalisations et des admissions en réanimation. Seule la région de l'Ouest fait exception. Autre constatation faite par l'équipe de l'INSP, le nombre de wilayas pour lesquelles il a été observé une élévation des indicateurs étudiés est également en augmentation.
Dans le détail, le taux d'incidence des cas confirmés et des cas probables, à l'échelle nationale, est respectivement de 277,58 et de 374,96 cas pour 100 000 habitants, soit un accroissement de 0,70% et de 0,60%. En sept jours, cinq wilayas ont enregistré un taux d'incidence supérieur à 400 cas pour 100 000 habitants. Il s'agit par ordre décroissant d'Oran, de Blida, d'Alger, de Jijel et de Bejaïa. Le 9 avril dernier, trois régions sur quatre enregistraient une augmentation des notifications avec des taux d'accroissement, respectivement de +14,5, 12,2%, et de 2%. Même constat pour les cas confirmés. Depuis deux semaines, les notifications sont en hausse. Elles sont passées de 687 entre le 20 et le 26 mars, à 772 entre le 27 mars et le 2 avril, puis à 822 entre le 3 et le 9 avril. La hausse est estimée à 12,4% et à 6,5% entre les deux dernières périodes de sept jours en suivant l'ordre chronologique. Vingt-cinq wilayas notifient plus de cas au cours des sept derniers jours par rapport aux sept jours précédents. La wilaya qui enregistre la hausse la plus élevée est M'sila qui passe de 36 à 68 cas. Pour les cas probables, même scénario.
L'augmentation est ressentie depuis trois semaines déjà. Vingt-sept wilayas voient leur notification augmenter au cours des sept derniers jours. Trois wilayas dépassent le seuil des 50 cas confirmés. Entre le 27 mars et le 2 avril, ce sont Oran, Ouargla et Alger.
Entre le 3 et le 9 avril, Ouargla sort de cette liste avec 41 cas notifiés et M'sila entre en lice avec 68 cas déclarés versus 36 les sept jours précédents. Alger et M'sila enregistrent une hausse des déclarations, estimée respectivement à 9,2% et à 88,9%.
Autre sujet d'inquiétude, le nombre des personnes hospitalisées qui, lui aussi, est en augmentation. Trente et une wilayas observent une augmentation du nombre des hospitalisations. Leur nombre quotidien moyen passe de 1 166,1 patients entre le 20 et le 26 mars à 1 185,6 entre le 27 mars et le 2 avril et atteint une moyenne de 1309,4 patients entre le 3 et le 9 avril. Les taux d'accroissement sont de 1,7% entre le 27 mars et le 2 avril et de 10,4% entre le 3 et le 9 avril. Idem pour les admissions au niveau des unités de soins intensifs.
Le nombre de patients qui y sont hospitalisés a augmenté durant les trois dernières semaines. La moyenne passe de 98,7 patients entre le 20 et le 26 mars à 102,4 entre le 27 mars et le 2 avril puis arrive à 110,6 patients entre le 3 et le 9 avril. Neuf wilayas sur douze ont enregistré une élévation du nombre de patients en réanimation et cinq ont vu le nombre de patients intubés augmenter.
La wilaya d'Alger totalise le maximum de patients en réanimation et de patients intubés. Si pour le moment, le bilan officiel des cas confirmés par tests connaît un frémissement, l'INSP, pour sa part, estime que « la vigilance reste de mise et ce, d'autant que l'on observe un relâchement général vis-à-vis des gestes barrières, que les variants, notamment britannique, ont été détectés dans plusieurs wilayas et que leur nombre est en hausse ».
N. I.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.