Coupe de la CAF/Coton Sport-JSK: les "Canaris" pour faire un pas vers la finale    Iran : Raïssi élu président avec 62% des voix, selon des résultats partiels    Hongrie-France : Les compositions d'équipes    BAC : Plus de 731.000 candidats attendus dimanche aux preuves du Baccalauréat    Le gouvernement s'engage à la mise en œuvre de l'accord d'Alger    Le droit à l'indépendance du Sahara Occidental    Le ministre interpellé sur la qualité de l'eau    De l'électricité algérienne pour la Libye    Coup de poker, coup de maître !    Glody Kilangalanga libéré    Les Canaris à pied d'œuvre à Yaoundé    Tahar Khaoua et Arezki Berraki sous mandat de dépôt    43 millions de dollars pour subventionner le Barrage vert    Actuculte    Laurent Gbagbo revient en Côte d'Ivoire    L'Algérie veut relancer son accession à l'OMC    Le Cnese appelle à exploiter davantage les traités bilatéraux    Cinq étudiants primés    Hamid Lounaouci nommé conseiller à la Présidence    SEPT PERSONNES PLACEES SOUS MANDAT DE DEPÔT    Raouraoua garde son poste    "La future APN aggravera la crise"    Espagne : une marche en faveur du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    LES GERANTS DES SALLES DES FÊTES ONT MARCHE À TIZI OUZOU    Quelque 3 millions de quintaux attendus    D'ENORMES INSUFFISANCES À COMBLER    L'Ethiopie aux urnes lundi pour des élections législatives    TAKFARINAS,DANSE AVEC L'HISTOIRE    LE VIOL, UN MARQUEUR INDELEBILE    Deux morts déplorés à Zéralda    RCA – MOB : Décisif pour les play-offs    Mouloudia d'Alger : Bensaha, Allati et Rebiai lynchés à l'entraînement    Ath Kouffi (Tizi Ouzou) : Les villageois réalisent un projet d'AEP    Héliopolis a été le théâtre d'un génocide    DES CHOIX ET DES ACTES    Infrastructures scolaires, centres de santé, sûretés urbaines...: D'importants équipements publics dans les nouveaux pôles urbains    Logements promotionnels publics: Ouverture de l'opération de souscription dans 39 wilayas    Journaliste: être ou ne pas être (II/II)    Bengrina souffle le chaud et le froid    Le dialogue comme seule alternative    Le défi que s'apprête à réussir le gouvernement    La cybercriminalité dans le viseur de l'Algérie    Chanegriha reçoit une délégation russe    Le Niger rouvre ses frontières terrestres    Trois personnes tuées dans une attaque armée dans l'Est du pays    Une édition sous le signe de l'espoir    L'activité culturelle reprend de plus belle    Un programme artistique riche    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sous le sceau de la pandémie
Début de la campagne électorale jeudi
Publié dans Le Soir d'Algérie le 18 - 05 - 2021

À la veille du début de la campagne électorale pour les élections législatives anticipées du 12 juin prochain, les états-majors des partis prenant part à ce scrutin sont au stade de finalisation de leurs programmes de sorties.
M. Kebci - Alger (Le Soir) - Pas un parti ou presque n'a encore finalisé, jusqu'à hier du moins, son planning de meetings électoraux de son président en prévision de la campagne électorale pour les élections législatives anticipées du 12 juin prochain, qui démarrera ce jeudi. Entre autres raisons de ce retard accusé dans ce cadre, les opérations de tirage au sort des espaces publics retenus à cet effet qui ne seraient pas encore effectuées au niveau des circonscriptions électorales, affirmait, hier, le chargé de la communication de Jil Jadid.
Ceci même si, précise Habib Brahmia, chez Jil Jadid, «nous avons pour habitude de privilégier l'action de proximité aux grands meetings, dans le but de nous rapprocher au mieux des citoyens et les convaincre de notre programme». Et à notre interlocuteur d'ajouter que « le président du parti devra animer, ceci dit, un certain nombre de meetings dont le planning sera arrêté une fois le parti fixé sur les lieux et les horaires qui lui reviendront comme pour le reste des partis et des listes indépendantes».
Le chargé de la communication de Jil Jadid met également le doigt sur le contexte sanitaire empreint de la pandémie de Covid-19, qui exige de restreindre au maximum le nombre de manifestations publiques pour limiter la propagation du virus.
Du côté de TAJ (Tajamoue Amel Jazaïr), on abonde dans le même sens, estimant que la pandémie de Covid-19 impactera considérablement cette campagne électorale. Le chargé de la communication du parti affirme que le programme des meetings que devra animer la présidente du parti n'est pas encore finalisé. Et de soutenir qu'au vu, notamment, de la situation sanitaire du pays marquée du sceau de la pandémie, le parti devra «composer avec cette réalité qui dicte la réduction des grands rassemblements populaires pour éviter la propagation de ce virus».
Exception chez l'Alliance nationale républicaine qui a arrêté les activités que devra assurer son secrétaire général. En effet, Belkacem Sahli devra se rendre dans 27 wilayas, soit pour des meetings, des sorties de proximité ou des sorties médiatiques. Il commencera sa campagne électorale, ce jeudi, à Tissemsilt le matin, avant de se rendre à Tiaret dans l'après-midi, et clôturera la campagne à Alger le 8 juin prochain. Il faut signaler que l'Autorité nationale indépendante des élections a mis sur pied, en prévision justement de cette campagne électorale, une structure sanitaire pour accompagner le processus concernant la protection contre la Covid-19, avec un spécialiste qui supervisera l'opération dans chaque wilaya.
Aussi, la période de dépôt de remplacement des dossiers de candidature ayant fait l'objet de rejet pour diverses raisons a pris fin hier à minuit. Par ailleurs, le président de l'Anie a rencontré, dimanche, les représentants des listes indépendantes en lice pour les législatives du 12 juin prochain.
Lors de ce conclave, il a été question de discussions autour du numéro d'identification attribué aux listes des partis et aux candidats indépendants, et susceptible d'ailleurs d'induire en erreur les électeurs, comme c'est le cas dans la wilaya d'Adrar où a été attribué le numéro 1 à un parti et le 01-01 à une liste indépendante. Aussi, le soutien financier de l'Etat aux jeunes candidats indépendants a été abordé.
Par ailleurs, Mohamed Charfi a informé les présents du recours à l'ordre alphabétique dans le classement des candidats sur les bulletins de vote. Une option qui court l'objectif, selon lui, d'éloigner l'argent sale et mettre fin au phénomène d'achat de la place de tête de liste.
M. K.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.