Liga: encore un 0-0 pour l'Atletico    L'Algérie affronte le Niger le 8 octobre à Blida    Décès de Abdelaziz Bouteflika : drapeau en berne pendant trois jours    Un total de 7 morts et 341 blessés durant les dernières 24 heures    Air Algérie veut faire sa mue    Le RCD dit non    Makri annonce la participation de son parti aux élections locales    PEINE DE 16 ANS DE RECLUSION CONFIRMEE POUR WASSINI BOUAZZA    Saidal produira le "CoronaVac" dès le 29 septembre    Disparition d'un enfant de 4 ans à Béchar    Z comme z'bel !    Retour des supporters dans les gradins sur présentation du pass sanitaire    Le wali s'implique dans la recherche de nouvelles sources de financement    Mellal fait appel de l'ordre d'expulsion de la justice    Barça : L'agent de Koeman accuse Laporta : "C'est l'hypocrisie du sport"    Le charme secret de la décadence    Kaïs Saïed ordonne la réouverture des frontières avec la Libye    Le gouvernement explique sa démarche    886 000 livres scolaires disponibles    Le HCA partie prenante    Djezzy organise la compétition «eSports World Convention»    80 logements LPA de Belgaid: Livraison du projet dans les délais exigée    Vice-président du Conseil présidentiel libyen: Nécessité de consulter et coordonner avec l'Algérie    Zombie et génie en même temps    Allaoua Achouri n'est plus    L'axe Alger-New Delhi redémarre    Les putschistes face à l'échéance exigée par la Cédéao    Les Russes commencent à voter aux élections législatives    «Commençons d'abord par la sous-traitance»    Entre blocages et retards    Que cessent ces pratiques hors la loi!    L'école primaire Azoug à l'honneur    Echec aux opposants virtuels    Les explications du chef de l'Exécutif    La FAO conforte Aïmene Benabderrahmane    La justice, jamais «les justices»    Ils ont profané nos massifs montagneux    La «mention spéciale» décernée au jeune Nazim Benaidja    L'ex-rébellion appelle à mettre en oeuvre l'accord d'Alger    Dépénaliser l'acte de gestion ou désincriminer le droit de la vie des affaires ?    Ibrahim Chenihi signe pour deux ans    "Tandem Media Awards", une première édition dédiée au journalisme culturel    Un univers artistique entre l'universalisme et les traditions    Halte à la maltraitance ! Pour que cesse la violence !    Préparer la rentrée    BRÈVES...    Bureaucratie à l'excès !    Les petits charretiers d'un FLN d'arrière-garde    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les Canaris à Cotonou avec un moral gonflé à bloc
Coupe de la Confédération Africaine : à J-3 de la Finale JSK - Raja
Publié dans Le Soir d'Algérie le 08 - 07 - 2021

Finaliste de la Coupe de la CAF, contre les Marocains du Raja, la JS Kabylie a quitté hier Alger en direction de Cotonou, lieu de la rencontre de samedi soir (20h).
19 ans après sa dernière consécration en 2002, la JS Kabylie est à 90 minutes de la septième couronne. Un exploit accompli par une nouvelle génération de footballeurs insoucieux du « forfait » qu'ils viennent de commettre, eux sur qui personne n'a misé un sou lors de l'ouverture de cette saison post-Covid. Auteurs d'un parcours presque sans faute, les Canaris n'ont plus que le Raja comme obstacle à franchir. Sur terrain neutre, une première dans une finale d'une compétition africaine interclubs. Un Raja de Casablanca dont le palmarès «moderne» est de loin meilleur que celui de la formation du Djurdjura. Le club marocain fait partie, désormais, des grosses cylindrées du football africain, en témoignent ses deux sacres dans les épreuves de la CAF (en 2003 avec l'ancienne formule, ndlr) et en 2018. Un adversaire que le coach français des Canaris, Denis Lavagne mais aussi ses joueurs, respectent non sans nourrir des ambitions pour arracher un nouveau sacre continental. Un duel opposant deux équipes qui étaient les plus régulières durant les qualifications, ne s'inclinant qu'une seule fois et en déplacement ; la JSK à Bamako face au Stade malien (2-1), et le Raja face à l'US Monastir (1-0). Une sacrée référence qui prouve la force de caractère des deux finalistes qui, lors de la finale de samedi soir à Cotonou, bénéficieront de tous leurs atouts ou presque. La JSK a des incertitudes au sujet de son double buteur en demi-finale contre Coton Sport à Alger, Boulahia, blessé au genou. Pour le libero Badreddine Souyad, la blessure au genou n'est plus qu'un mauvais souvenir et l'ancien défenseur du MC Alger est prêt pour le grand combat, samedi, face à Malengo et autre Rahimi. A rappeler que la JSK est le troisième club algérien à atteindre la finale de la Coupe de la Confédération, dans sa nouvelle formule, après l'ES Sétif, battue en 2009 par le Stade malien (aller : 2-0, retour 0-2 : aux t.a.b : 3-2), et le MO Béjaïa, qui avait échoué devant l'ogre congolais du TP Mazembe en 2016 (aller : 1-1, retour : 4-1). La rencontre de samedi soir sera dirigée par l'arbitre sud-africain Victor Miguel de Freitas Gomes (38 ans). Il sera assisté de son compatriote Zakhele Thusi et de Souro Phatsoane (Lesotho). Le Zambien Janny Sikazwe sera chargé, lui, de la VAR (assistance vidéo à l'arbitrage).
M. B.
Après le derby contre le WAC
Le Raja de nouveau accroché en Championnat
Les Rajaouis perdent du terrain dans la course au titre dans le Championnat marocain. Après la défaite, samedi soir, lors du derby contre le WA Casablanca (1-2), c'est à un partage de points que l'équipe du Tunisien Lassaâd Chabi a eu droit mardi à Agadir face au HUSA (0-0). Un nul qui éloigne davantage l'équipe rajaouie du sommet dominé par les Widadis à l'issue de la 26e journée. L'équipe de Benzarti comptait, en effet, 57 points, soit neuf de mieux que le Raja (49 points) avant la réception, hier soir, du Rapid Club Oued-Zem. Autant dire qu'un succès des Rouge et Blanc était, à quatre journées de la fin de cet exercice, synonyme de titre. Il est à noter que le club marocain a rallié hier matin le Bénin, après un vol de nuit Agadir-Cotonou.
M. B.
Déplacement des fans de la JSK au Bénin
Le plan de voyage connu
Les 350 heureux «lauréats» algériens des tickets d'entrée au stade de l'Amitié Mathieu-Kérékou de Cotonou, théâtre de la finale de la Coupe de la CAF entre la JS Kabylie et le Raja de Casablanca (Maroc), se rendront samedi matin (10h25) au Bénin à bord d'un vol spécial de la compagnie nationale. Selon le planning publié par l'agence de tourisme, le Touring Club d'Algérie, le groupe de supporters, qui doit être vacciné contre le Covid-19, devrait se présenter à l'aéroport d'Alger samedi à partir de 7h afin d'accomplir les formalités de voyage. L'avion d'Air Algérie doit atterrir à l'aéroport international Cardinal-Bernardin-Gantin de Cotonou vers les 15h locales. Sur place, les fans de la JSK subiront des tests PCR payables de leurs poches (85 euros) avant d'être acheminés directement au stade de l'Amitié distant de 6 kilomètres de l'aéroport. Dès la fin de la rencontre, les ultras de la JSK prendront le chemin de l'aéroport pour un retour à Alger à partir de 23h. A leur arrivée en Algérie, au petit matin, ils seront acheminés vers les hôtels de Tizi-Ouzou où ils passeront 5 nuitées de confinement conformément au protocole sanitaire. Il est à se demander sur les raisons du choix des hôtels de Tizi-Ouzou sachant que parmi le groupe de supporters de la JSK nombre sont originaires d'autres villes du pays. Il est à remarquer que le prix fixé initialement pour le pack (135 000 dinars) a été réajusté à 145 000 dinars sans aucune explication. Ledit pack comprend le transport avec déjeuner et dîner à bord, une assurance voyage, un lunch Packet à l'arrivée à Cotonou, le transport aéroport de Cotonou vers le stade et retour et, enfin, les frais du confinement en pension complète à Tizi-Ouzou avec test PCR.
M. B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.