Liga: encore un 0-0 pour l'Atletico    L'Algérie affronte le Niger le 8 octobre à Blida    Décès de Abdelaziz Bouteflika : drapeau en berne pendant trois jours    Un total de 7 morts et 341 blessés durant les dernières 24 heures    Air Algérie veut faire sa mue    Le RCD dit non    Makri annonce la participation de son parti aux élections locales    PEINE DE 16 ANS DE RECLUSION CONFIRMEE POUR WASSINI BOUAZZA    Saidal produira le "CoronaVac" dès le 29 septembre    Disparition d'un enfant de 4 ans à Béchar    Z comme z'bel !    Retour des supporters dans les gradins sur présentation du pass sanitaire    Le wali s'implique dans la recherche de nouvelles sources de financement    Mellal fait appel de l'ordre d'expulsion de la justice    Barça : L'agent de Koeman accuse Laporta : "C'est l'hypocrisie du sport"    Le charme secret de la décadence    Kaïs Saïed ordonne la réouverture des frontières avec la Libye    Le gouvernement explique sa démarche    886 000 livres scolaires disponibles    Le HCA partie prenante    Djezzy organise la compétition «eSports World Convention»    80 logements LPA de Belgaid: Livraison du projet dans les délais exigée    Vice-président du Conseil présidentiel libyen: Nécessité de consulter et coordonner avec l'Algérie    Zombie et génie en même temps    Allaoua Achouri n'est plus    L'axe Alger-New Delhi redémarre    Les putschistes face à l'échéance exigée par la Cédéao    Les Russes commencent à voter aux élections législatives    «Commençons d'abord par la sous-traitance»    Entre blocages et retards    Que cessent ces pratiques hors la loi!    L'école primaire Azoug à l'honneur    Echec aux opposants virtuels    Les explications du chef de l'Exécutif    La FAO conforte Aïmene Benabderrahmane    La justice, jamais «les justices»    Ils ont profané nos massifs montagneux    La «mention spéciale» décernée au jeune Nazim Benaidja    L'ex-rébellion appelle à mettre en oeuvre l'accord d'Alger    Dépénaliser l'acte de gestion ou désincriminer le droit de la vie des affaires ?    Ibrahim Chenihi signe pour deux ans    "Tandem Media Awards", une première édition dédiée au journalisme culturel    Un univers artistique entre l'universalisme et les traditions    Halte à la maltraitance ! Pour que cesse la violence !    Préparer la rentrée    BRÈVES...    Bureaucratie à l'excès !    Les petits charretiers d'un FLN d'arrière-garde    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Seule en lice, Brisbane choisie
JO d'été de 2032
Publié dans Le Soir d'Algérie le 22 - 07 - 2021

Brisbane a décroché hier l'organisation des JO d'été de 2032, permettant au monde olympique de préparer l'avenir à deux jours de l'ouverture des Jeux de Tokyo, tumultueux pour la ville-hôte et troublés par la pandémie.
Seule en lice, la ville australienne a été élue par les membres du CIO réunis pour leur 138e session dans la capitale japonaise et succèdera donc à Paris, hôte des JO-2024, puis à Los Angeles, hôte de ceux de 2028.
Cette désignation sans concurrence peut surprendre, tant le cérémonial du vote départageant les villes candidates à l'accueil des Jeux a rythmé des décennies de vie olympique, avec son coûteux lobbying en coulisses puis son ouverture d'enveloppe suivie d'embrassades ou de larmes.
Mais la réforme adoptée en juin 2019 permet au CIO d'entamer à tout moment un «dialogue ciblé» avec une candidate «préférentielle», dans le but de désamorcer la réticence croissante à organiser les JO, de réduire les frais et de constituer un vivier de futures villes-hôtes.
Or Brisbane, bien aidée par l'influence du vice-président australien du CIO, John Coates, bénéficie de ce statut depuis février. En juin, le patron de l'instance Thomas Bach avait de surcroît vanté son dossier « irrésistible » et « l'amour » des Australiens pour le sport.
L'Australie, parmi les rares pays à n'avoir jamais manqué une édition des Jeux d'été, est «un immense village olympique» avec ses multiples nationalités, origines ethniques et environ 300 langues parlées, a souligné hier le Premier ministre Scott Morrison par visioconférence.
La capitale du Queensland, déjà candidate aux JO-1992 attribués à Barcelone et impliquée en 2018 dans l'accueil des Jeux du Commonwealth, promet également «84% de sites existants et temporaires», un critère clé depuis que l'instance olympique a entrepris sa chasse aux éléphants blancs.
Sa désignation annoncée avait mécontenté le Qatar, qui souhaitait aussi accueillir les Jeux de 2032, comme Séoul et Pyongyang qui avaient officialisé en avril leur candidature commune.
C'est la troisième fois de son histoire que l'Australie accueillera les Jeux d'été, après Melbourne en 1956 et Sydney en 2000.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.