Ali Ghediri condamné à quatre ans de prison    Abdelkader Bensalah inhumé au cimetière d'El-Alia    AADL: Près de 22.000 souscripteurs n'ont pas téléchargé les ordres de versement    Rencontre Gouvernement-Walis: A la recherche d'un appui local solide    La facture s'alourdit pour le royaume: Le Maroc joue et perd    Managers de joueurs en Algérie: Un métier pour desservir le football    Feux de forêts: 8 blessés transférés à l'étranger    Selon les spécialistes: Les vaccinations contre la grippe saisonnière et le Corona ne s'opposent pas    Trois individus arrêtés pour vols    La pointure du monde    La sculpture est-elle « maudite»?    Une autoroute qui a emporté d'indélicats cadres...    Les violences des supporters s'accumulent    Brèves Omnisports    Nouvelle enveloppe pour l'achèvement des travaux    Les raisons du processus inflationniste    À quand le vrai bonheur?    La carte de la transition    Le président Saïed prend «des mesures exceptionnelles»    Une vingtaine de pays de l'UE proposent de reconduire Tedros    Les films hollywoodiens à l'affiche    La meilleure résidence d'accompagnement à l'écriture!    Du chant chaâbi à Dar Abdellatif    Deux passeurs arrêtés    Les milliards pleuvent...    La presse en deuil    Le FFS contre-attaque    40 Nouveaux forages fonctionnels dans 20 jours    Trois morts sur les routes    La crème de nuit !    Solidarité made in Ooredoo L'opérateur qatari a offert    La pluralité syndicale et le mammouth UGTA    Vers une hausse des salaires    Pétrole : le juste prix ?    Une inauguration, puis rien !    Le séparatisme est un crime en démocraties modèles !    Formation en écriture cinématographique    Réouverture des cinémathèques aujourd'hui    Avoir le minaret aux trousses    Le FFS reporte son 6e congrès national à une date ultérieure    "Je paie ma candidature à la présidentielle"    L'Isacom dénonce l'arrestation de militants sahraouis    Vers la résiliation du contrat de l'entraîneur tunisien    Ali Larbi Mohamed signe pour quatre saisons    La sélection algérienne boucle son stage d'évaluation    L'Algérie ferme son espace aérien au Maroc    La France déchirée?    Pas trop de choix pour le CRB, l'ESS, la JSK et la JSS    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Ahmed Yahya énonce les critères de participation
SuperLigue africaine
Publié dans Le Soir d'Algérie le 24 - 07 - 2021

Le deuxième vice-président de la Confédération africaine de football (CAF), le Mauritanien Ahmed Yahya, a fixé les critères de participation à la nouvelle Superligue africaine des clubs, une compétition nouvellement créée par l'instance continentale.
«Ce sera l'un des atouts de la Superleague africaine : la capacité d'établir des bonnes pratiques et des exigences qui profiteront à terme au football à travers le continent. Les détails de ces exigences prendront également forme dans les mois à venir, mais concerneront la nécessité pour les équipes d'investir dans les stades, les carrières, l'éducation, le football féminin, des installations d'entraînement adéquates, une gestion financière transparente et des exercices et budgets durables», a indiqué Ahmed Yahya, dans un entretien accordé au quotidien sportif espagnol Marca.
Le Comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) a réaffirmé vendredi dernier à Salé (Maroc), l'existence d'un projet de Superligue regroupant les meilleurs clubs du continent. En février 2020, le président de la Fédération internationale de football (Fifa), Gianni Infantino, avait fait des propositions très concrètes concernant une éventuelle Superligue africaine. «C'est un projet qui vise à créer une nouvelle compétition de clubs africains qui réveille l'excitation des supporters en Afrique, mais attire également l'attention d'autres continents. Je pense que la Superligue africaine peut être inaugurée et, en même temps, maintenir en quelque sorte les compétitions actuelles. Cela fera partie de l'analyse que nous ferons dans un avenir proche», a ajouté Ahmed Yahya, chargé en partie de superviser le projet.
Le président de la fédération mauritanienne, s'est dit « respecté » l'avis de ceux qui se sont opposés à ce projet, estimant que le lancement de cette nouvelle épreuve finira par être considérée comme étant «une bonne décision » par tout le monde.
«J'ai vu beaucoup d'enthousiasme. Pas seulement des critiques. Mais bien sûr, nous respectons l'opinion de chacun et nous écouterons tout le monde. Je pense que beaucoup de critiques sont basées sur des malentendus.
Je pense que dès que nous commencerons la compétition, même les plus sceptiques se rendront compte que c'était une bonne décision.» Enfin, le dirigeant mauritanien a refusé de comparer la Superligue européenne, rejetée par l'Union européenne de football (UEFA), avec celle qui sera lancée en Afrique, soulignant que les deux compétitions sont «tout à fait différentes». «Gianni Infantino a déjà dit à plusieurs reprises, et je suis tout à fait d'accord, qu'on ne peut pas comparer le projet européen avec le nôtre. La Superleague de la CAF est complètement différente du projet européen. Nous avons vu que nos compétitions actuelles, malgré leur prestige, génèrent des pertes année après année, et que les meilleurs talents de nos clubs quittent l'Afrique à la première occasion de jouer en Europe, même si c'est dans un club de deuxième division ou, parfois, troisième division. Cela ne peut pas continuer comme ça», a-t-il conclu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.