Serie A : Mourinho essuie sa première défaite avec l'AS Rome    Recensement de 52 sinistrés    Qualifs Mondial 2022 : Les dates pour les matchs face au Niger dévoilées    Arrêt de la publication du rapport Doing Business    Le long chemin de la transition    Paris rappelle ses ambassadeurs aux Etats-Unis et en Australie    L'ex-président Condé "demeurera en Guinée"    Plus de 10 000 migrants campent sous un pont à la frontière    Le RCD explique les raisons de son boycott    "Notre participation n'est nullement un renoncement"    Un seul mot d'ordre : la qualification !    Mahrez à la hauteur de Madjer avec 11 buts    La direction dément un départ précipité d'Aït Djoudi    PSG : Leonardo mécontent des fuites sur le contrat de Messi    2021, année blanche pour l'automobile    Une rentrée difficile pour le CEM Admane-Arezki    Des écoles équipées en énergie solaire    Appel à candidatures jusqu'au 30 septembre    Une disparition dans la discrétion    Sachez que...    FAF-BF : un communiqué, deux versions    Un essai critique sur le discours des médias français    «Les Français quittent volontairement l'Algérie, après 132 ans de vacances...»    El-Bayadh: 21 établissements scolaires raccordés aux réseaux d'électricité et de gaz    Liste des bénéficiaires des logements de la formule à points: Plus de 9.000 recours déposés par les exclus du relogement    Gdyel: 50 logements LPA 2 distribués avant la fin de l'année    Trouble-fête    Une réforme délicate    Le cul-de-sac    Tlemcen: La bataille de Sidi-Brahim revisitée    Le MSP opte pour la participation    De chauds dossiers à traiter    Premières réponses à l'ONU    Attentats à Jalalabad, au moins 2 morts et 19 blessés    Une centaine de dirigeants attendus à New York malgré la pandémie    L'Algérie condamne l'attitude irresponsable du Maroc    Réactions internationales    Des logements et des barrages    Disparition mystérieuse d'une future mariée    Les kidnappeurs d'une fillette arrêtés    Le baril demande à souffler    Les dernières heures au pouvoir    Un diplomate hors normes    164.286 nouveaux inscrits    Une stèle érigée à sa mémoire    Un enregistrement inédit de John Lennon mis aux enchères    Offrez-vous les voitures du dernier Mad Max!    Le GPRA a joué un rôle "décisif"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Amar Bourouba, le défenseur qui n'a pas eu peur de Pelé
Portrait
Publié dans Le Soir d'Algérie le 04 - 08 - 2021

Amar Bourouba a été, sans aucun doute, l'un des meilleurs arrières gauches du football algérien au cours des années 60. Défenseur rugueux et intraitable sur l'homme, il a formé au sein de l'EN de l'époque cette fameuse défense surnommée la «muraille de l'Est»car elle était composée de sociétaires des clubs de l'Est du pays en l'occurrence Bourouba qui évoluait à l'ESS, Melaksou qui jouait au MSP Batna et Belloucif de l'AS Khroub.
Bourouba était, aussi, un arrière très offensif et ses montées ont souvent désarçonné des défenses adverses qui n'étaient pas habituées à voir un défenseur se transformer en attaquant. Bourouba a eu l'occasion d'affronter à deux reprises, le Roi Pelé sur le même stade d'Oran. Une première fois en 1965 lorsque l'EN rencontrait le Brésil, et malgré la défaite, Bourouba gratifia le public de quelques débordements sur son côté gauche. Puis une deuxième fois en 1969, quand l'EN accueillait le FC Santos. Dans les deux cas, il confiera à ses amis qu'il a eu la chance et l'honneur de se mesurer au meilleur joueur de la planète de l'époque et bien qu'il ait reconnu que ce dernier lui avait fait quelques misères, il n'a jamais eu peur de lui.
H. B.
Témoignage : Djillali Selmi (ex-co-équipier de Bourouba en EN) :
«Avec Bourouba, le foot devenait facile»
Le Soir d'Algérie : Quel souvenir gardez-vous de Bourouba que vous avez côtoyé en sélection ?
Djillali selmi : Vous m'apprenez son décès et je suis complètement bouleversé par cette mauvaise nouvelle. J'ai du mal à parler de lui au passé. C'était un très bon joueur, un arrière gauche très offensif. Si je suis très touché par son décès aujourd'hui, c'est parce que j'ai connu un homme extraordinaire sur le plan humain et d'une gentillesse extrême.
Et vous vous entendiez bien sur le terrain ?
D'abord, il faut savoir qu'il a incarné le défenseur moderne. Il était à l'avant-garde dans la mesure où il était l'un des premiers à amorcer ses fameuses montées offensives. Il apportait ce plus en attaque grâce à sa belle technique du pied gauche.
On s'entendait bien sur le terrain parce qu'avec ce genre de joueur, tout devenait facile. Je dirais qu'avec lui le football devenait facile.
Et sur le plan humain, vous êtes devenu de très bons amis?
Oui, parce qu'il a terminé sa carrière à l'USHA, l'équipe des hôpitaux d'Alger et qu'il venait souvent à Belcourt. Que dire de plus que c'est un homme formidable qui vient de nous quitter. Je profite de l'occasion pour présenter mes plus sincères condoléances à toute sa famille, à son club de l'Entente de Sétif et à tous ses amis.
Propos recueillis par Hassan Boukacem


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.