Sahara occidental : l'Espagne plaide pour une solution politique, dans le cadre de l'ONU    Mondial-2022 (barrages) Cameroun - Algérie :"Un choc entre deux équipes qui se connaissent"    Sommet arabe: le Président Tebboune compte proposer une date alliant la symbolique nationale historique et la dimension arabe    USTO-MB: 113 postes de formation en doctorat ouverts en 2021-2022    Fiscalité : prolongation du délai d'accomplissement des obligations au 27 janvier courant    Axe d'une nouvelle gouvernance pour relancer l'économie nationale    Les précisions de la direction générale des impôts    Les activités du PST gelées    Les avocats gagnent leur première bataille    "Jeter les bases d'une presse professionnelle"    "Je demande pardon au peuple algérien"    Le projet de loi en débat au gouvernement    Retour au confinement ?    11 mis en cause placés en détention provisoire    "Les retombées des suspensions des cours apparaîtront à l'université"    L'Algérie perd l'un de ses plus grands maîtres luthiers    CAN-2021: la sélection algérienne regagne Alger    Un colonel dans la ligne de mire    L'armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les forces de l'occupant marocain dans plusieurs régions    Actuculte    Le monde en «aâdjar» !    Numidia...    Covid-19 : une urgence nationale    Appels insistants à la vaccination: Pic de contaminations attendu dans les prochaines semaines    Diplomatie olympique    Formation continue et échange de connaissances: Accord de partenariat entre Djezzy et l'ESI    Equipe nationale: La douche Froide    Football - Ligue 1: Les prétendants sans pitié !    «Dhakhira» Implosée    Les Algériens ont donné de la voix    Le nouveau challenge de Nasri    L'ANP trône sur le Maghreb    Daesh attaque une grande prison en Syrie    Deux manifestations interdites à Ouagadougou    N'est pas influenceur qui veut!    Tabi enfin à l'intérieur du pays    Les parents d'élèves soulagés    L'après Haddadou se prépare    Les sénatoriales à l'épreuve des alliances    En deux temps, trois mouvements    Tosyali lance sa deuxième usine à Oran    Bougherara veut résilier son contrat    Slimani doit encore patienter    Une saga familiale à Sétif    Hommage à Abderrezak Fakhardji    Le ministère approuve le financement de 18 opérations    Le procès de l'ancien wali Abdelwahid Temmar reporté au 27 janvier    Hassan Kacimi: «Etre attentif à ce qui est en train de se produire autour de nous»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



«Contre les inégalités et la discrimination»
Célébration de la journée mondiale du Sida
Publié dans Le Soir d'Algérie le 02 - 12 - 2021

La célébration de la Journée mondiale du sida coïncide avec le 1er décembre de chaque année. En Algérie, l'événement placé sous le slogan « Sans préjugés, sans discrimination pour mettre fin au sida », a été célébré en présence du coordonnateur des Nations-Unies, du directeur de l'Onusida en Algérie et du représentant du ministre de la Santé Abderrahmane Benbouzid. Il a été question de saluer les efforts du personnel de la santé et du mouvement associatif en Algérie, mais aussi l'accent a été mis sur la lutte contre les « inégalités » et la « stigmatisation » pour l'éradication du sida et d'autres pandémies.
Abdelhalim Benyellès - Alger (Le Soir) - C'est à ce sujet que le coordonnateur résident du Système des Nations-Unies en Algérie a insisté sur « la lutte contre les inégalités, afin d'assurer des avancées dans les programmes de lutte contre le sida ». Il ajoutera que « les enseignements tirés de la lutte contre le VIH peuvent être très utiles dans le cadre de la lutte contre la Covid-19». Et si l'Onusida souligne le besoin urgent de mettre fin aux inégalités qui sont à l'origine du sida et d'autres pandémies dans le monde, déclarant que, «sans action audacieuse contre les inégalités, le monde risque une résurgence du VIH ainsi que le prolongement de la Covid-19 dans le monde». 
Le représentant du ministère de la Santé plaide à son tour, pour l'accès au dépistage et au traitement sans inégalités et sans stigmatisation, saluant à l'occasion les partenariats avec l'Onusida, l'OMS et le Pnud.
Quarante ans après la détection des premiers cas, le VIH menace toujours le monde, a rappelé le directeur d'Onusida Algérie. Et, dans son allocution, il a adressé ses félicitations et ses encouragements au nom de la directrice exécutive de l'Onusida et le secrétaire général adjoint des Nations-Unies au gouvernement algérien, pour avoir œuvré à «mettre fin aux inégalités, à mettre fin au sida et à mettre fin aux pandémies», a-t-il dit.
Selon Adel Zeddam de l'Onusida, le rôle de la société civile est prépondérant dans la lutte contre le sida avec la contribution des services sanitaires. Ajoutant que le sida est considéré comme une maladie, malgré qu'il soit perçu comme tabou, selon la vision de la société. Plus explicitement, le représentant du ministre dira que les personnes hésitent à effectuer les tests de dépistage dans les hôpitaux, car selon lui, «la marginalisation et la stigmatisation sont toujours là», malgré les efforts du gouvernement algérien qui a mis en place tous les moyens. Ajoutant que les lois algériennes rejettent toute cette «ségrégation» et ces «inégalités» entre les personnes. Ces comportements, précisera-t-il, sont perceptibles au niveau de la société, mais aussi au sein des professionnels de la santé censés accompagner les efforts du gouvernement qui a pris des engagements dans le domaine. «C'est ce qui nous pousse à brandir aujourd'hui le slogan : «Non aux inégalités et non à la stigmatisation», conclut-il.
Enfin, le professeur Belabbès Nassima Kettar, cheffe de service à l'hôpital El Kettar, revient sur l'importance du rôle de la société civile dans la prise en charge des personnes atteintes du VIH.
«Le mouvement associatif est discipliné, et nous accompagne dans la prise en charge médicale par la livraison des médicaments à domicile, et pour notre part, nous recevons les patients sans rendez-vous et n'importe quel moment », précise-t-elle.
A. B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.