Handball/Excellence messieurs: l'ES Ain Touta champion d'Algérie    L'USTHB d'Alger, première au classement national    Mbappé va prolonger de trois ans au PSG !    Les produits locaux commercialisés dans toutes les régions du pays    Concours de recrutement externe d'attachés et secrétaires aux AE: Lamamra s'enquiert du déroulement des épreuves    La rupture des relations diplomatiques entre Alger et Rabat ne tolère aucune médiation    Accession en Ligue 1: historique pour le MC El Bayadh, l'USM Khenchela retrouve l'élite après 50 ans    Conférence de solidarité avec le peuple sahraoui, "un message fort" pour soutenir la cause juste    Agriculture: l'élagage d'arbres aux milieux urbain et péri-urbain soumis à une autorisation préalable    Le projet de loi relative à l'investissement contribuera à libérer l'esprit d'initiative    Développement de l'innovation dans le bâtiment: un mémorandum de coopération entre les secteurs de l'Habitat et des Startup    Front El Moustakbal appelle les étudiants à s'impliquer davantage dans la vie politique et sociale    Bejaia: naissance de trois lionceaux au parc Tifrit d'Akbou    Inès Ibbou: "mon trophée au tournoi d'Oran est un stimulant avant les JM"    Le Président Tebboune nomme les présidents et les commissaires d'Etat près les six tribunaux administratifs d'appel    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les retranchements des forces d'occupation à El Farsya et Haouza    18 troupes d'Inchad prennent part à la 9e édition du festival international "Samâa soufi"    Juventus : Accord trouvé avec Pogba ?    "Andaloussiate El Djazair": prestations de l'association "Nassim Essabah" et de Romaïssa Kaïd Youcef    Production de méthyl tert-butyl éther: Un nouveau complexe pétrochimique à Arzew    Hors course    Ministère de l'Intérieur: Le wali de Khenchela démis de ses fonctions    Des boulangers qui font fi de la santé du consommateur: De la pâte à pain pétrie à même le sol    Hassi Bounif: L'auteur présumé des CBV ayant entrainé la mort arrêté    EHU et urgences médicales du CHU: Deux individus arrêtés pour vol    Affaire du groupe Metidji: 10 ans de prison requis contre Sellal    Air Algérie, Tassili Airlines et ENTMV: Programme complémentaire pour la saison estivale    Le comédien Ahmed Benaissa n'est plus    Le nouveau baccalauréat et l'immense champ des arts    RECHERCHE FÊTE DESESPEREMENT    L'ONU mobilise 30 millions de dollars    Le consensus se consolide    Le contrôle du Donbass «presque achevé», selon Moscou    Une large concertation sociale s'impose    L'appel d'Arkab    Une manœuvre dissuasive    L'unité pour la prise en charge des AVC opérationnelle    Le centre de Bouchaoui , cette véritable bouée!    Tabi sur la bonne voie?    Le PSG favori pour accueillir Mané?    Leão évalué à 100 millions d'euros    Ghorbal, Etchiali et Gourari retenus    Conservatrice du patrimoine et guide de musée dévouée    Sur les traces des étudiantes de 1956    Une résidence universitaire rebaptisée    Comment défaire une démocratie ? Le cas de la Tunisie sous Kaïs Saïed    La nouvelle guerre de l'information ou «La vérité si je mens»    Des faussaires de billets de banque arrêtés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Nouvelles attributions pour les walis
Un décret exécutif en préparation
Publié dans Le Soir d'Algérie le 15 - 01 - 2022

Représentants de l'autorité de l'Etat au niveau local, garants du respect des lois, les walis, premiers responsables des territoires dont ils sont en charge, verront leurs attributions davantage précisées après adoption d'un décret exécutif qui vient de faire l'objet d'examen par le gouvernement. Il s'agira de mettre en place des mécanismes qui assurent une plus grande efficacité dans l'exécution des programmes, notamment ceux liés au développement local dans lequel les walis seront appelés à jouer un plus grand rôle.
Nawal Imès - Alger (Le Soir) - Bientôt du nouveau dans les prérogatives des walis.
Le gouvernement a finalisé un projet de décret exécutif fixant les modalités de mise en œuvre des attributions du wali. Examiné lors de la réunion de mercredi dernier, le texte a pour but de fixer « les modalités de mise en œuvre des attributions du wali en matière d'animation, de coordination et de contrôle des services déconcentrés de l'état chargés des différents secteurs d'activité dans la wilaya ».
Il s'agira de « renforcer l'autorité du wali en prévoyant les mécanismes qui permettent de fédérer les efforts au niveau local, d'améliorer l'efficacité de fonctionnement de l'appareil exécutif et d'assurer la prise en charge des besoins de la population grâce à une meilleure efficacité de l'exécution, des programmes et des projets de développement au niveau local ». Le communiqué sanctionnant ladite réunion précise que « les institutions de contrôle demeurent en dehors de l'autorité directe du wali ». L'actuel code de wilaya en vigueur consacre plusieurs articles aux attributions du wali qui, en vertu de l'article 111, « anime, coordonne et contrôle l'activité des services déconcentrés de l'Etat chargés des différents secteurs d'activité, dans la wilaya », alors que les articles 112, 113 et 114 stipulent que le wali est tenu de veiller à la protection des droits et des libertés des citoyens, l'exécution des lois et règlements mais également au maintien de l'ordre, de la sécurité, de la salubrité et de la tranquillité publics. Au-delà de leurs missions classiques, les walis sont aujourd'hui appelés à jouer davantage de rôle d'animateur de la vie économique. C'est sur ce terrain qu'ils sont le plus attendus. Les directives données lors de la rencontre gouvernement-walis sont claires en la matière : le développement local, la levée des obstacles qui freinent l'investissement sont érigés au rang de priorité absolue.
Au cours de la même réunion du gouvernement, un avant-projet de loi modifiant et complétant la loi n° 08-09 du 25 février 2008, portant code de procédure civile et administrative a également été présenté. Le projet de texte devra prendre en charge les procédures applicables devant les tribunaux administratifs d'appel, qui constituent le deuxième degré de juridiction en matière administrative après la généralisation du principe du double degré de juridiction. Il s'agit également d'« adapter ce code aux évolutions de l'économie, notamment le développement du commerce national et international et les conflits pouvant en résulter, à travers la définition des procédures applicables devant de nouvelles juridictions spécialisées dans le domaine commercial».
Une fois adopté, le texte permettra de simplifier certaines procédures et institutionnaliser l'introduction des moyens numériques modernes dans toutes les étapes des procédures judiciaires avec la possibilité d'introduire une action par voie électronique, d'échanger des conclusions ou de notifier des décisions.
N. I.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.