Complexe sidérurgique de Bellara: exportation de 100.000 tonnes de produits ferreux en 4 mois    Algérie ferries: ouverture des ventes des titres de transport pour la saison estivale    Position de l'UE sur le Sahara occidental: vaine tentative de Rabat de contourner la légalité internationale    Dimajazz de Constantine: la troupe ONB et Samira Brahmia en clôture    Man City : Grealish prend la défense de Mahrez    Campagne de prévention et de sensibilisation sur les risques liés à la saison estivale    Boxe/Mondiaux féminins 2022: Khelif et Chaïb en lice lundi    Le Président Tebboune poursuit sa visite d'Etat en Turquie    Le Mali annonce son retrait de tous les organes et instances du G5 Sahel    Ligue 1 (30e j): l'USMA s'offre le derby face au MCA (1-0)    Covid-19: une bonne hygiène de vie recommandée    PSG : Mbappé a fait son choix    HCLA : la fierté linguistique n'est pas synonyme de renfermement    Révision des subventions: La commission installée dans les prochains jours    Cour d'appel du Tribunal militaire: Peines confirmées pour Bounouira, Belekcir et Zitout    Ligue 1: Un championnat professionnel dites-vous ?    Tebboune en Turquie: Un nouvel élan à la coopération bilatérale    Poutine et la victoire de l'Ukraine à l'Eurovision    Centre d'enfouissement de Hassi Bounif: Une autonomie financière grâce à la valorisation des déchets    Khenchela: 5 morts et 2 blessés dans une collision    Les plages de la corniche passées au peigne fin: Les constructions illicites, les espaces verts et l'éclairage en ligne de mire    Fluctuations des données    Partenariat: Les raisons de l'abandon du projet « Desertec »    L'école et l'arche sociale mouvante    La culture du vivre-ensemble commence à l'école    Tlemcen: Un «Souk Okadh» avec une touche locale    Brèves Omnisports    La Turquie prête à discuter    Affrontements entre groupes armés à l'ouest de la capitale    Entre l'Eurovision et Marioupol    Le produit national à l'honneur    Coups de théâtre à la cour d'Alger    Un réseau de trafic de psychotropes démantelé    Un test de taille pour l'Exécutif    Le nouveau plan de circulation    «Nous amorçons une nouvelle étape»    L'Algérie assure ses arrières    6 ans de prison pour deux douanières    L'université apporte sa touche    Salah rassurant avant la finale    Chams Eddine Djebassi en concert    Sortie à Alger    Comment valoriser le legs ancestral    Initiative de rassemblement: Boughali appelle à répondre à l'appel du président de la République    Ouargla/Tamanrasset: large affluence du public aux portes ouvertes sur la santé militaire    Chanegriha installe le nouveau DGDSE    A quels scénarios s'attendre ?    Biatour annonce sa candidature    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'association culturelle «Saharienne», un outil de valorisation des artistes et des arts
Béchar
Publié dans Le Soir d'Algérie le 24 - 01 - 2022

L'association culturelle «Saharienne», créée depuis une décennie, se présente comme un outil de valorisation des artistes et des arts dans la wilaya de Béchar et de contribution à la préservation du patrimoine culturel de la région.
Durant l'année 2021, au moins 200 artistes, à savoir musiciens, artistes-peintres, clowns, comédiens de troupes théâtrales et poètes, ont pris part aux activités de l'association, dont sept organisées en forme de caravanes culturelles à destination des zones et localités éloignées des grands centres urbains de la wilaya, a affirmé samedi à l'APS son président, Noureddine Rahou.
«Notre objectif est de faire connaître périodiquement les jeunes talents artistiques dans les différents domaines de leurs activités et créations artistiques, à travers l'organisation, à travers la wilaya, de manifestations et expositions dédiées à leurs travaux», a-t-il indiqué.
Ce qui a permis d'organiser une douzaine d'expositions de leurs travaux en 2021, qui ont été bien accueillies par le public qui en a acquis plusieurs pièces, dont des tableaux en sable, de peinture ainsi que des pièces de décoration, de poterie et de tapisserie, a-t-il ajouté.
«Ce genre de rencontres ont permis de nous faire connaître et distribuer nos œuvres, produits et réalisations», signalent des jeunes artistes de la région. Selon M. Rahou, «Saharienne» organise aussi depuis trois ans des manifestations et autres animations culturelles et artistiques pour enfants, notamment au niveau des zones d'ombre de la wilaya, et ce avec le concours des autorités locales et de plusieurs établissements publics et privés.
Plus de 400 enfants ont pris part à ces manifestations marquées par plusieurs représentations théâtrales et d'animation de jeunes clowns, ainsi qu'à différentes autres activités, dont l'initiation au dessin et aux technologies de la communication et de l'information, a-t-il encore fait savoir. Les membres de cette association ainsi que des artistes ont aussi pris part à des opérations de désinfection des hôpitaux de la région, dans le cadre de la prévention et de la lutte contre la pandémie de coronavirus, de même qu'à la sensibilisation de la population à la vaccination contre ce virus, en étroite collaboration avec la direction locale du secteur de la santé.
Pour cette année sont projetées la troisième édition du festival local culturel «Allah yajaal men khimatna khyam» et la manifestation culturelle «Netfakrou lahbab», avec la participation d'une centaine d'artistes et autres artisans locaux, si la situation sanitaire le permet, a annoncé le président de l'association «Saharienne».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.