L'APLS mène de nouvelles attaques contre les positions des forces de l'occupant marocain    Danemark-Finlande : La demande d'Eriksen à ses coéquipiers    Aïn Defla: Abbass M'hamed, un exemple de la fidélité au pays et de l'amour de la patrie    Législatives: clôture des bureaux de vote, début du dépouillement des voix    Législatives: les électeurs plus nombreux dans les bureaux de vote durant l'après-midi à l'Est du pays    Belmadi: "Cette série d'invincibilité n'est pas le fruit du hasard"    Coronavirus: 343 nouveaux cas, 236 guérisons et 5 décès    AEP à Alger: instructions fermes pour un approvisionnent régulier    Foot/Amical: Algérie (A') - Liberia (A) le 17 juin à Oran    Législatives/Alger-est : une plus importante affluence dans l'après-midi    Covid-19: plus de 5 millions de cas en Afrique    Tabbou, Ihsane El-kadi et Drareni relâchés    La Sadeg élabore un plan d'action pour les examens de fin d'année    Yasser Bouamar et Kaouther Ouallal éliminés d'entrée    Vers l'extradition d'El Wafi Ould-Abbès    Toute colonisation est un investissement perdu    Lumières rend hommage à plusieurs artistes    Hausse de 45,5% de nouveaux inscrits    Durcissement du Code pénal    LE VERDICT REPORTE AU 23 JUIN    Khaldi : "Revoir la politique du football"    Coton Sport-JSK à Yaoundé    LE NOUVEAU STADE D'ORAN OU LE 5-JUILLET POUR ABRITER LA FINALE    Sévère rappel à l'ordre du parlement européen au Maroc    Un salon dédié à la santé de l'étudiant    Saisie de 10 000 comprimés psychotropes    Finalisation de l'examen des décrets exécutifs    L'EXECUTIF SE MONTRE OPTIMISTE    Une série de dispositions annoncées pour redynamiser le secteur    Utilisation optimale des caméras de surveillance    Afrique du Sud: une alliance politico-syndicale réitère son soutien au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    La Casbah d'Alger : L'artisanat disparaît peu à peu    L'ISACOM "salue la décision du Parlement européen condamnant le Maroc"    Véhicules de moins de 3 ans, tabac, fonds détournés...: Les nouveautés de la LFC 2021    Huit blessés dans 2 accidents de la route    Aïn El Turck: Retour en force de l'informel dans les localités côtières    Les habitants en appellent au wali: Une décharge sauvage en plein cœur de Haï Chahid Mahmoud    Complotisme : arme de la paresse intellectuelle et de la gouvernance institutionnelle    Les menaces de troisième génération    L'époux devenu loque    La Libye prend exemple de l'Algérie    Un quartier palestinien d'El Qods convoité par les sionistes    Neuf pays africains sur 10 pourraient ne pas atteindre l'objectif    Les défis de l'après-12 juin    Les avocats menacent de marcher    L'ami et le collègue de 56 ans!    Hommage à Fawzi Saïchi    «Unzipped Exposition», expo unique en Europe    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L�HYBRIDE EN ALG�RIE
Toyota engage la bataille
Publié dans Le Soir d'Algérie le 24 - 03 - 2011

L�avenir de l�hybride en Alg�rie, la disponibilit� de la soci�t� et des pouvoirs publics � adopter et d�velopper cette �nergie de demain, l�aptitude des concessionnaires automobiles � se pr�parer et � en assumer l�entretien et la maintenance, autant de sujets abord�s au cours d�une rencontre qui a regroup� des journalistes, des chercheurs du Centre de d�veloppement des �nergies renouvelables (CDER) et le directeur g�n�ral de Toyota Alg�rie.
C�est en marge des festivit�s du salon automobile qu�il a �t� permis aux uns et aux autres d�aborder ce sujet d�actualit� � travers le monde et qui a �t� transpos� sur la sc�ne nationale � la faveur de l�initiative de Toyota. Si d�autres constructeurs, tout autant engag�s dans la bataille des �nergies renouvelables, h�sitent toujours � envisager une introduction de ce type de v�hicules dans le march� alg�rien, le repr�sentant de la firme japonaise a, pour sa part, d�cid� de franchir le pas et de forcer m�me la main au constructeur, connu pour son extr�me prudence. M. Hassaim pr�cisera d�embl�e : �Nous avons d�cid� d�anticiper et de mettre tout un chacun devant le fait accompli. Et au-del� de la sensibilisation des visiteurs et de la vulgarisation autour de cette technologie utilis�e par Toyota depuis plus de dix ans, nous voulions �galement entreprendre une s�rie d�exp�rimentation sur nos routes pour �valuer l�adaptation de ces voitures hybrides � nos conditions de roulage. � Intervenant � l�occasion, le directeur du CDER, M. Belhamel, a longuement salu� l�initiative de Toyota Alg�rie et a rappel� que les chercheurs alg�riens sont engag�s depuis quelque temps dans un processus de recherche et de r�flexion en vue de d�blayer le terrain pour l�introduction progressive de v�hicules roulants aux carburants propres, notamment l�hybride, essence/�lectrique. Pour lui, Prius est un exemple convaincant de l�avanc�e importante r�alis�e par les ing�nieurs de Toyota. Il �voquera l�utilisation par le Centre de d�veloppement des �nergies renouvelables de Strasbourg en France de 100 Prius dans une op�ration d�exp�rimentation. D�autant que ces v�hicules sont dot�s de la troisi�me g�n�ration d�installation �lectrique d�origine solaire. Des batteries recyclables avec une dur�e de vie de plusieurs ann�es et surtout rechargeables � partir de bornes �lectriques aliment�es par des panneaux solaires. Il dira qua l�Alg�rie se devra de souscrire � cette initiative d�s lors qu�elle dispose d�un potentiel solaire in�puisable. En attendant de voir install�es chez nous l�ensemble des infrastructures inh�rentes au d�veloppement de l��lectrique d�origine solaire qui reste, selon M. Belhamel, la solution id�ale pour notre pays, il sugg�re que l�alternative est aujourd�hui toute indiqu�e � travers l�hybride qui permet, d�une part, aux batteries de se recharger directement depuis les alternateurs du moteur thermique et, d�autre part, autorise de longs trajets routiers. Alors que les v�hicules roulant exclusivement � l��nergie �lectrique sont contraints � faire des passages fr�quents au pied des bornes pour se revigorer. Au cours des d�bats, il a �t� question du co�t de construction de ce type de v�hicules et de leur prix de vente jusque-l� prohibitif y compris en Europe, o� des produits sont lanc�s sur les march�s depuis le d�but de cette ann�e. En attendant, les chercheurs du CDER estiment que l�Alg�rie gagnerait � d�velopper et � encourager l�utilisation de carburants non polluants et particuli�rement disponibles comme le GPL et le gaz naturel. De son c�t�, le directeur g�n�ral de Toyota Alg�rie, en r�ponse � une question, consid�re que notre pays n�est pas encore pr�par� pour accueillir un parc automobile roulant � l��lectrique et que son entreprise entend engager, d�s maintenant, une d�marche d�exp�rimentation sur les trois v�hicules acquis par la filiale du groupe Jameel, Prius, Auris et Camry et pr�parer techniquement les installations et les techniciens du service apr�s-vente devant ma�triser cette technologie et assurer sa maintenance ou sa r�paration dans le cas �ch�ant.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.