Real : Vers le départ en prêt de Ruben Blanco    Liverpool : Klopp en veut à Darwin Nunez    Tlemcen - Cadastre, conservation foncière : un nouveau responsable pour voir plus clair    La Communauté internationale appelée à réagir: Le Maroc continue de piller le phosphate du Sahara Occidental    La faim plus menaçante    Le verdict sans appel du DG de la PCH: Magasins quasiment vides, médicaments en rupture, impayés...    Classement annuel de la CAF: Le football algérien mieux considéré    JS Bordj Menaiel: Azzedine Ait Djoudi, nouveau président    U 23 - Après le ratage des Jeux de la Solidarité Islamique 2022: Des lacunes à combler chez les Verts    La série noire continue à Tiaret: Deux morts et trois blessés dans une collision    Des feux de forêts toujours actifs dans plusieurs wilayas: Des centaines d'hectares carbonisés et des familles évacuées    Le pain, la viande et le poulet    Le vieux de mon village    Le FLN envisage des sanctions rigoureuses    Une troisième voie «pointe du nez»    Dimanche, le pic!    Le grand retour    «Garante d'une sécurité alimentaire durable»    Les Verts déjà en forme    Altercation entre Tuchel et Conte    PSV Eindhoven à l'épreuve des Rangers    Agrément pour trois ambassadeurs algériens    L'Union africaine se penche sur le Tchad    La Chine relance ses manœuvres militaires    Retrouvailles familiales    Près de 200 personnes évacuées aux urgences    «Complet» partout    Un Palestinien tombe en martyr    Une autobiographie de Rachid Boudjedra    Riche programme en hommage à Moufdi Zakaria    Merabi participe au lancement du projet de réhabilitation du Lycée professionnel d'amitié Niger-Algérie    Accompagner le projet d'amélioration de la production et de la commercialisation du lait de chamelle    Ghaza: un sit-in de solidarité avec les prisonniers palestiniens    Alger: sensibilisation à la rationalisation de la consommation de l'électricité    Conseil de sécurité: consultations sur le Yémen    Alimentation de bétail et de volailles: rappel de l'exemption de la TVA des opérations de vente des matières et produits entrant dans la fabrication des fourrages    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès du Pérou    Le ministère la culture célèbre la Journée nationale de la poésie en août    Etusa: ouverture d'une nouvelle agence commerciale au niveau de la station du 1er Mai    Saïd Chanegriha préside l'ouverture du concours militaire international "Section aéroportée 2022"    11e Festival culturel du Chaâbi : une pléiade d'interprètes rappellent le génie créatif de Mahboub Safar Bati    Salman Rushdie, les médias et les amalgames...    Une soirée cent pour cent Zenkawi style!    Egypte, 23 juillet 1952. Coup d'Etat ou révolution ?    Incendie dans une église du Caire: l'Algérie présente ses condoléances    Salman Rushdie sous respirateur après avoir été poignardé    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



JEAN-MARIE COLLOMBON, COORDINATEUR G�N�RAL DU FORUM INTERNATIONAL TOURISME, SOLIDAIRE ET D�VELOPPEMENT DURABLE
�75% des recettes touristiques mondiales profitent aux pays riches�
Publié dans Le Soir d'Algérie le 02 - 06 - 2011

Pour engager la r�flexion sur la mani�re de faire de la wilaya de Tizi-Ouzou une zone-pilote de d�veloppement durable, de nombreux acteurs (des associatifs, des universitaires, des �lus�) ont �t� convi�s au s�minaire organis� par l�APW de Tizi- Ouzou en collaboration avec l�association Touiza Solidarit� de Marseille sur le th�me du tourisme solidaire.
Dans sa conf�rence introductive au s�minaire ayant pour th�me �Tourisme solidaire et d�veloppement durable, quels enjeux pour l�Alg�rie et la wilaya de Tizi-Ouzou ?�, Jean-Marie Collombon, coordinateur g�n�ral du FITS (Forum international tourisme solidaire) et d�veloppement durable, s�est fait le d�fenseur acharn� de ce concept touristique pr�sent� comme l�alternative au tourisme de masse dont les effets pervers sur les populations d�accueil, l�espace et les ressources sont multiples et nombreux. D�autant plus, pr�vient-il, que la demande touristique mondiale est en constante progression. Facteur ind�niable de croissance �conomique, les flux touristiques actuels qui sont de l�ordre de pr�s d�un milliard, avec un taux de croissance de 5% par an et qui permettent la cr�ation de 200 millions d�emplois dans le monde. Dans ce march� de pr�s de 700 milliards de dollars, les pays riches accaparent 75% de la ressource. Ces parts de march� conna�tront une hausse avec les pr�visions de croissance de la mobilit� et des flux touristiques, avec une hausse pr�visionnelle de 275 millions de touristes dont 135 sont concentr�s sur le littoral m�diterran�en. Dans le sillage de l�augmentation des flux, les villes c�ti�res des rives m�diterran�ennes conna�tront une concentration de 20 millions d�habitants suppl�mentaires. Des indicateurs qui ne plaident pas pour la durabilit� des ressources et de l�espace car induisant une offre d�multipli�e n�cessaire � la prise en charge de la croissance de la demande touristique en mati�re d�h�bergement et d�autres besoins, selon le coordinateur du FITS pour qui le tourisme solidaire constitue une alternative au tourisme de masse au caract�re pr�dateur et gros consommateur de ressources. L�exp�rience bas�e sur la pratique du tourisme solidaire et d�velopp�e dans les villages de la r�gion marocaine d�Agadir est un exemple qui peut profiter � la Kabylie, selon J.-M. Collombon qui en parle en tant que familier de cette r�gion dont il conna�t les multiples potentialit�s g�ographiques et patrimoniales qui peuvent �tre constitu�es, en les valorisant, un march� attractif pour le tourisme solidaire. Une activit� qui impactera, � son tour, le d�veloppement local et durable de la r�gion. Consid�rant le tourisme solidaire comme une branche importante de l��conomie mondiale qui ne doit pas �tre ignor�e par notre pays, le pr�sident de l�APW de Tizi-Ouzou d�fendra la cause de la wilaya de Tizi-Ouzou, en raison de sa position �de p�le d�excellence de la r�gion nord-centre tel que d�gag� par le SDAT, sch�ma directeur de l�am�nagement touristique, � l�horizon 2025�. Cela �tant, l�amorce de cette dynamique reste tributaire, selon M. Bellabas, de l�am�lioration de la situation s�curitaire, du d�veloppement en mati�re d�infrastructures touristiques de la wilaya o� les investissements publics en la mati�re remontent aux ann�es 1970. L�am�lioration des infrastructures de base et d�accompagnement qui servent de matrice au d�veloppement local sont aussi une n�cessit� pour permettre le d�collage de l�activit� touristique dans la wilaya, aux yeux du P/APW qui plaidera pour le d�veloppement des zones d�extension touristique. Pr�sente � cette rencontre, la repr�sentante du minist�re du Tourisme dira que sa pr�sence � cette rencontre est le signe de l�int�r�t du minist�re pour ce nouveau concept touristique. �Les propositions qui seront faites durant ce s�minaire pourront trouver �coute aupr�s de la tutelle�, soulignera-t-elle.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.