Liverpool : Klopp n'est pas étonné pour Bruno Fernandes    «C'est Bouteflika qu'il fallait juger»    Le RCD fustige le gouvernement    Système ou pratiques ?    Un citoyen en appelle à Karim Younès    L'activiste Amar Berri arrêté, puis relâché    Le Care pointe l'absence de données économiques    Omerta sur la liste des concessionnaires    «La station de dessalement de Douaouda fournira 100 000 m3 d'eau»    Les arrêts de travail déclarés par internet à la CNAS    L'Union européenne reste le premier fournisseur de l'Algérie    Développement du gisement de fer de Gara Djebilet    Guterres propose Jan Kubis pour le poste d'envoyé spécial    5 chasseurs tués et 3 autres grièvement blessés par l'explosion d'une bombe artisanale    Une nouvelle caravane de migrants vers les Etats-Unis    Un deuxième "impeachment" historique    Les émeutiers cherchaient à "capturer et assassiner" des élus    Baisse drastique des visas pour les Algériens    Bonne opération pour l'OM, l'ASO et la JSS    La belle "remontada" des Verts face au Maroc    "Je ne céderai jamais à la pression de la rue"    Ni Bouzenad ni Laroussi à la rescousse    Les joueurs arrêtent la grève    Vers un autre recensement du vieux bâti    Les mesures de confinement reconduites    L'opération vaccination sera-t-elle lancée dans les délais ?    Des cabines électriques mobiles à la rescousse    14 marchés aux bestiaux hebdomadaires rouverts    Le terroir et le travail de la terre en exposition à la galerie Le Paon    Les Libyens revendiquent la paternité de Chachnaq    La formation de Bennabi lui a permis de faire des applications dans les sciences    Les lauréats du Prix du président de la République distingués    Une nouvelle stratégie pour renforcer le rôle des microentreprises et des start-up    Lancement du concours du meilleur conte illustré sur Yennayer    Les Etats-Unis sanctionnent le concepteur du vaccin iranien contre la Covid-19    Erdogan se fait inoculer le vaccin chinois CoronaVac    Google soutient le plan d'immigration de Biden    Meftah: Une usine de biscuits prend feu    Bouira: Deux morts et deux blessés dans une explosion de gaz    Conseils de l'ordre des médecins et chirurgiens-dentistes: Des syndicats dénoncent une «situation de blocage»    LRF Saïda: Benhamza Yacine plébiscité    Les faits têtus de la réalité    Deux mandats de dépôt pour détournement au Trésor public    Tébessa: Cinq morts et trois blessés dans l'explosion d'une bombe artisanale    Nettoyer le pays de qui et de quoi ?    ASM Oran: Baghor Merouane succède à lui-même    Retour au point de départ    Tébessa: Si la place de la Victoire m'était contée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CONCERT
El-Ferda envo�te les Alg�rois
Publié dans Le Soir d'Algérie le 07 - 08 - 2011

Voir � la t�l�vision un concert d�El- Ferda c�est bien, mais en live, dans une salle, c�est beaucoup mieux.
Le groupe gnawi a ouvert jeudi soir les soir�es ramadanesques � la salle El- Mouggar, � Alger, devant un nombreux public � majorit� f�minine (c�est une agr�able surprise). La sc�ne est joliment d�cor�e avec, notamment, des reproductions de miniatures persanes qui lui donnent un air des Mille et Une Nuits. Les huit musiciens en gandoura blanche font leur entr�e sous les applaudissements. Le chanteur Larbi Bestam, son oud � la main, est au milieu. Apr�s un istikhbar d�usage, le groupe interpr�te Ya krim el kourama, une de ses chansons les plus connues. La s�ance d�envo�tement a commenc� et va se prolonger jusqu'� une heure du matin. Entretemps, le public a �cout�, applaudi, chant� et dans� sur les rythmes de Ghezal Fatma, Nefsi fi nefsi, Ben Bouzianeet d�autres belles chansons. La musique gnawi est en vogue au Maghreb (Alg�rie et Maroc) dans son �prolongement culturel� la France. Mais El-Ferda est loin d��tre un effet de mode. La musique de ce groupe originaire de Kenadsa dans la wilaya de Bechar est ce qu�il y a de plus traditionnel. Quand on parle de gnawi, les gens pensent directement au guembri et aux qarqabous. Chez El- Ferda les instruments de base sont le oud et le violon. Le r�pertoire du groupe est constitu� essentiellement de chants religieux. Jeudi, il avait aussi repris une qassidade Kaddour Al Alami tr�s connue dans les milieux cha�bi. L� istikhbar, pr�lude � toute chanson, est une autre passerelle rapprochant le style El-Ferda du cha�bi. Les changements de rythme, eux, font penser aux noubas de la musique andalouse. El-Ferda se distingue aussi par son interpr�tation vocale. En effet, ses chants ressemblent � un duo entre le chanteur principal Larbi Bestam et le ch�ur des autres musiciens et chanteurs, un peu comme la troupe des Ahellil de Timimoun accompagne son vocaliste Billel El Foulani. Le oud(luth) est donc l�instrument de base du groupe qui utilise �galement le guembri, le qarqabou et diff�rentes percussions dont des pierres, un mahras (mortier) en cuivre et une sorte de pouf parfois recouvert d�une peau de mouton. El-Ferda, enfin, n�est pas un groupe ordinaire. Un de ses membres, le ma�lemEl-Hadj Medjadi Mohammed dit �Benderrouiche �, n� en 1924, a c�toy� les grands ma�lem d�El-Ferda des ann�es 1940 et 50 tels Aslaoui Mohamed, Sid La�radj ou Zoubiri Belbachir. El-Ferda est loin d��tre un groupe �ph�m�re !

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.