Tourisme: Air Algérie appelée à accompagner les efforts de développement du secteur    La décision de la Cour africaine est une attestation du statut juridique du conflit    Hand/CAN 2022 (dames): "Ce sera difficile mais jouable"    Lancement officiel du réseau parlementaire sur le climat et l'environnement    Mémoire nationale: élaborer un guide académique pour l'enseignement de l'histoire    Sommet arabe: un tournant qualitatif dans l'action arabe commune en faveur de la cause palestinienne    Handball: décès de l'ancien international algérien Ahmed Hadj Ali    Foot (match amical) : Algérie A' - Soudan à huis clos    Le nouveau stade de Tizi-Ouzou sera livré dans les délais    Grippe saisonnière: réception de 2,5 millions de doses de vaccin    L'Armée sahraouie bombarde des retranchements des forces d'occupation marocaines dans plusieurs secteurs    Festival national du Malouf de Constantine : un spectacle des plus élégants à la troisième soirée    Le Premier ministre inaugure la 21ème édition du SITEV    Alcool frelaté: 19 morts dans le nord du Maroc    Sonatrach: Priorité à l'exploration    Une centaine de supporters blessés    Algérie A'- Soudan aujourd'hui à 20h00: Maintenir la dynamique des résultats    Ligue 1: Deux duels attrayants    Tiaret: L'usine de plaques PVC entre en production    De la dualité désordre-ordre humain à la guerre Ukraine-Russie    Huit agences de voyages agréées pour la Omra 1444: 21 millions de cts au minimum pour une «Omra simple»    Préservation des îles Habibas: Lancement de l'atelier chargé de l'élaboration du schéma directeur    Les chantiers de la santé : éviter de se perdre    Tlemcen: Les nouveautés de la codification des marchandises    A quand une rencontre Président-Maires ?    LA VIE... ET LE RESTE    «Nos entreprises sont prêtes à investir en Algérie»    Une aubaine pour les cimentiers    Des «lignes rouges» tracées    Les autorités pro russes revendiquent la victoire    Un géant qui voit grand    60 Cantines scolaires à l'arrêt    Ce qu'en attendent les syndicats    Trois ateliers illégaux démantelés    Tensions accrues au Sahel    Du bon et du moins bon    Maguire, c'est désastreux    Festival algérien des arts et de la culture «Dz Fest»    Le Japon invité d'honneur    Saint Augustin de retour à Souk Ahras    Le Président Tebboune reçoit l'ambassadeur du Ghana    APN: Réunion de coordination sous la présidence de Boughali    Festival national du Malouf de Constantine : une ambiance apaisante lors de la 2ème soirée    Conseil de sécurité de l'ONU: La Ligue arabe, l'UA et l'OCI soutiennent l'Algérie    Une commission et des Interrogations    Le wali, homme-orchestre    Le FFS fêtera jeudi ses 59 ans    Un coup de piston et...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Algérie-Jordanie: Disponibilité à concrétiser un partenariat industriel
Publié dans Le Temps d'Algérie le 18 - 01 - 2018

Le ministre de l'Industrie et des Mines, Youcef Yousfi, et son homologue jordanien, Yaarab Al Qodaat, ont affiché, mardi à Alger, la disponibilité totale des deux pays à développer la coopération économique et leur attachement à sceller un partenariat industriel effectif dans les différents secteurs de l'activité économique.
Cette volonté a été exprimée à l'occasion de la tenue du Forum d'affaires algéro-jordanien qui a enregistré la participation de 250 chefs d'entreprises algériennes activant dans différents domaines dont l'agroalimentaire, l'industrie pharmaceutique et l'industrie électronique, ainsi que 40 représentants d'entreprises économiques jordaniennes. Intervenant à l'ouverture de ce Forum, M. Yousfi a déclaré que les gouvernements algérien et jordanien œuvreront à assurer un climat propice aux investisseurs et à aplanir les difficultés qui entravent l'investissement dans les deux pays. «Nous aspirons à renforcer davantage le partenariat industriel notamment à la faveur d'un cadre juridique adéquat que représente le mémorandum d'entente signé en 2006 en vue d'encourager l'investissement bilatérale ainsi que l'accord de coopération en matière de métrologie», a soutenu le ministre. Soulignant la diversité des domaines de la coopération bilatérale, notamment dans son volet économique, M. Yousfi a fait état de la disponibilité totale de l'Algérie à redynamiser un partenariat industriel effectif dans différents secteurs à l'instar de l'industrie pharmaceutique, l'industrie manufacturière et la sous-traitance industrielle. L'Algérie aspire aujourd'hui à augmenter le volume des investissements étrangers, notamment dans l'industrie, les mines et l'agriculture en vue de diversifier son économie, a rappelé M. Yousfi, ajoutant qu'elle possède un marché prometteur de par sa forte demande et des potentialités naturelles qui lui permettent d'asseoir des bases industrielles pour l'exportation vers les marchés africains et plus tard vers le marché européen. Il a évoqué, dans ce sens, les réformes engagées par l'Algérie pour capter l'investissement, notamment le nouveau code des investissements qui offre d'importants avantages aux investisseurs locaux et étrangers, particulièrement dans les secteurs de l'industrie, des mines, de l'agriculture et du tourisme. Il a également rappelé l'actualisation dont ont fait l'objet d'autres lois relatifs aux PME, à la normalisation et à la métrologie légale, précisant que ces réformes sont à même d'impulser le développement industriel. Le ministre s'est en outre félicité de l'évolution de la coopération industrielle au vu de l'importance des investissements jordaniens en Algérie.
31 projets industriels jordaniens concrétisés
Le ministre a fait état, à cet égard, de la réalisation de 31 projets industriels jordaniens d'un montant de 27 milliards DA sur un total de 40 projets enregistrés au niveau de l'Agence Nationale du Développement de l'Investissement (ANDI). Exprimant la volonté de l'Algérie à renforcer le partenariat avec la Jordanie dans le domaine de l'industrie, M. Yousfi a mis l'accent sur la disponibilité totale à développer la coopération économique dans divers secteurs, dont la sous-traitance. A cette occasion, le ministre a appelé les hommes d'affaires jordaniens à s'informer des opportunités d'investissement en Algérie. Pour sa part, le ministre du Commerce, de l'Industrie et de l'Approvisionnement du Royaume Hachémite, M. Yaarab Al Qodaat a déclaré que sa visite en Algérie avec les hommes d'affaires de son pays s'inscrivait dans le cadre de la recherche d'un véritable partenariat pour faire face aux enjeux économiques auxquels sont confrontés les deux pays. Affirmant que l'Algérie était en droit de vouloir commercialiser ses produits en Jordanie et qu'il en était de même pour la Jordanie, le ministre jordanien à ajouté : «Nous allons vous ouvrir pleinement nos marchés mais notre ambition est d'accéder à d'autres marchés, notamment l'Afrique et de contribuer aussi aux projets de reconstruction en Irak et en Syrie».
233 millions USD d'échanges commerciaux...
La volonté de l'Algérie et de la Jordanie de donner une nouvelle impulsion aux relations économiques intervient dans un contexte marqué par des échanges commerciaux faibles, avec un volume de 233 millions USD au cours des 11 premiers mois de l'année 2017, dont 137 millions USD pour les exportations algériennes et 95 millions USD pour les exportions jordaniennes, d'après les chiffres avancés par le vice-président de la Chambre algérienne de commerce et d'industrie (CACI), Riad Amor.
Il a estimé, dans son allocution, que le niveau des échanges économiques entre les deux pays n'est pas à la hauteur du grand potentiel économique offert à l'investissement de part et d'autre.
Précisant que ces échanges se limitent aux produits alimentaires et aux hydrocarbures, il a affirmé que ce constat appelle les deux pays à passer d'une coopération de commerce bilatéral à un partenariat industriel pour parvenir des partenariats gagnant-gagnant. Pour M. Amor, le facteur le plus important ayant entravé le développement du partenariat entre les deux pays est la méconnaissance par les opérateurs économiques des opportunités d'investissement qu'offre chacun des deux pays. Le même responsable a ajouté qu'au cours d'une visite effectuée par une délégation d'hommes d'affaires algériens en Jordanie, en septembre dernier, les opportunités de coopération et d'échange dans plusieurs domaines, y compris l'industrie électronique, l'agroalimentaire et les matériaux de construction ont été abordés.
A ce propos, il a affirmé que la Jordanie est un marché prometteur pour un grand nombre de produits algériens. Il a fait savoir également que les produits algériens sont très demandés par les opérateurs économiques jordaniens appelant à l'accès aux des marchés proches de la Jordanie.
A noter que ce Forum a donné lieu à des rencontres bilatérales entre opérateurs économiques des deux pays en vue d'examiner les opportunités de partenariat et l'exportation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.