Report du jugement et proposition de procès à distance    M.Belhimer adresse ses condoléances "les plus attristées" à la famille du défunt Mohamed Baghdadi    Pétrole : le prix du panier des bruts de l'OPEP à 21,19 dollars    Coronavirus: mise en oeuvre de mesures exceptionnelles de sauvegarde des entreprises    Real : Zidane et Benzema ont poussé pour la baisse de salaire    Foot / Covid-19 : les joueurs de l'Académie de Khemis Miliana passent au E-learning    Covid-19: Saïdal dispose des moyens et des compétences nécessaires pour produire la Chloroquine    Le Général Rachedi nommé directeur général adjoint de la Sécurité intérieure    Serie A : Le président de la Sampdoria demande la fin de saison    Le journaliste Mohamed Baghdadi n'est plus    Real : Kroos se rétracte concernant la baisse des salaires    L'Adra lance une cagnotte    Ali Mecili ou l'initiateur de l'organisation de l'opposition    Renouvellement à distance des contrats d'assurance    Lourd impact financier pour Air Algérie    La FIFA contre les championnats à blanc    "Avec le Ramadhan, la reprise de la compétition devient de plus en plus difficile"    Belaïdi : "Je m'entraîne le matin en forêt"    L'Apoce dénonce le chantage des commerçants    2 morts dans le crash d'un hélicoptère de l'armée    Suspension de la rotation des Casques bleus    Ben Mohamed, poète "Mes seules angoisses sont alimentées par la situation politique du pays"    Lancement d'un concours national de scénario    Le vécu d'une femme à l'écriture miraculeuse    «Nous sommes tous dans le même bateau»    Test de dépistage du Covid-19 : L'hôpital Mustapha se lance dans le diagnostic    Covid-19, chauve-souris ou pangolin ?    Nassira Benharrats. Ministre de l'Environnement et des Energies renouvelables : Nous assistons les entreprises agréées pour accélérer la collecte»    Covid-19 en Europe : Le confinement commence à payer mais gare au relâchement    Situation des prisonniers sahraouis dans les geôles marocaines : Le Front Polisario alerte Human Rights Watch    Le permafrost, un milieu peu connu    Malgré des débits supplémentaires : Facebook tourne au ralenti    Confinement culturel et solidaire sur les réseaux sociaux : Un artiste par jour avec la galerie Le Paon    Lutte contre le coronavirus: L'Armée prête à toute éventualité    Mila: Plus de 3 quintaux de viande blanche saisis et détruits    Bouira: Collecte de sang aux malades    LA TERRE TOURNE EN ROND    Le temps qui passe: Le temps relatif    Sa composition, son organisation et sa mission définis au JO    JOURNEE MONDIALE DE LA SANTE : Le Président Tebboune rend hommage au secteur de la santé    ONU: Réunion jeudi du Conseil de sécurité sur le Sahara occidental    Le Président Tebboune désigne Abdelghani Rachedi Directeur général adjoint de la Sécurité intérieure    Covid19-Foot: le payement des frais d'engagement et amendes ajourné    Coronavirus ou pas, le régime algérien réprime    Mohamed Kaïdi remplace Mohamed Bachar    Youcef Gamouh ou le reflet dans l'art de siffler    Théâtre régional de Tizi Ouzou : Diffusion de spectacles en ligne    «Le crépuscule des contours d'un nouveau monde»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





1er Festival des cinémas arabes à l'IMA: Hommage à Mahmoud Zemmouri
Publié dans Le Temps d'Algérie le 03 - 07 - 2018

Lancé le 28 juin dernier, le 1er Festival des cinémas arabes qui se tient à l'Institut du monde arabe à Paris, a rendu, avant-hier en soirée, un hommage au cinéaste algérien, Mahmoud Zemmouri (1946-2017).
Organisé par l'Institut du monde arabe (IMA) à Paris, la première édition du Festival des cinémas arabes qui se tient jusqu'au 8 juillet courant a pour but de mettre en valeur l'évolution du paysage du 7e art arabe. En effet, douze ans après la dernière édition de la Biennale des cinémas arabes à Paris (1992-2006), la première édition du Festival des cinémas arabes est venue à temps pour montrer que le 7e art arabe fascine toujours. Cette manifestation qui présente 80 films entre fictions et documentaires, comprend cinq sections réparties entre une section compétitive pour les longs, moyens et courts métrages, une section fictions et documentaires produits en 2017-2018, une section découverte, une autre thématique et une section rétrospective. Par ailleurs, les organisateurs du festival ont tenu pour cette première édition, a rendre deux hommages, le premier à Jean Chamoun, cinéaste libanais avec «L'Ombre de la ville», (Liban, fiction, 2000) et le second à Mahmoud Zemmouri, en projetant son film «De Hollywood à Tamanrasset», (Algérie/France, fiction, 1990). Disparu en 2017, Zemmouri était aussi connu pour ses talents d'acteur où il a notamment interprété «Rachid» dans le césarisé Tchao Pantin de Claude Berri (1983) et Omar dans La Smala de Jean-Loup Hupert (1984). Il avait réalisé plusieurs films à grand succès tel que «Prends dix mille balles et casse-toi».
Cinéma Saoudien
Au programme du festival, on trouve également un regard sur le cinéma saoudien qui connaît une nouvelle étape depuis 35 ans, après la réouverture officielle d'une salle de cinéma à Ryad, le 18 avril dernier.
Les organisateurs du festival prévoient aussi deux rencontres en présence des professionnels arabes et européens. La première s'articulera autour des résidences et ateliers d'écriture en Europe et dans le monde arabe et la seconde autour de l'industrie cinématographique palestinienne. Au menu également, un atelier d'écriture de scénarios courts métrages destiné aux porteurs de projets des deux rives de la Méditerranée. Un prix couronnera le meilleur scénario à la fin de l'atelier. Le festival, qui se tient dans plusieurs salles parisiennes et en banlieue, accorde une séance dédiée au jeune public de 07 à 77 ans.
100 invités de marque
En outre, plus d'une centaine d'invités (cinéastes, acteurs, producteurs et journalistes en provenance de l'ensemble des pays arabes, mais aussi de France, d'Europe et d'ailleurs), prennent part à ce rendez-vous unique du cinéma arabe en Europe. Enfin, il est utile de préciser que la présidente d'honneur de cette première édition n'est autre que l'actrice et réalisatrice palestinienne, Hiam Abbass. Le jury fiction est composé de Faouzi Bensaïdi président, Fatima Al-Banawi, Jacques Bidou, Amine Bouhafa, Mohamed Hefzy, Salim Kechiouche et Véronique Langea alors que le jury documentaire regroupe Serge Le Péron, président, Samir Abdallah, Hicham Falah, Marie-José Mondzain et Nadine Naous.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.