Les raisons du limogeage de la Juge d'El Harrach    SIDI BEL ABBES : Un octogénaire et sa fille meurent écrasés par un train    Des facilitations au profit des agriculteurs pour l'octroi des autorisations    Financement du Projet Complexe Phosphate Tébessa    Le MCA rate son premier match    Rabat prête à relever le défi    «Abeid est apte à jouer»    Personnalités et experts adhèrent au dialogue national    La peau de mouton, un patrimoine en perdition    Signature d'un mémorandum d'entente entre l'Algérie et les USA    RUSH DES ALGERIENS VERS LA TUNISIE : Le poste frontalier d'Oum Teboul pris d'assaut!    Belaili de retour à Angers? Le président du SCO dit non    Raids des forces de Haftar contre des aéroports civils    L'Unicef tire la sonnette d'alarme    Le pétrolier iranien "Grace 1" relâché    Sarko and co    Les monarchies du Golfe « arrosent» le Maroc !    La Russie propose un moratoire aux Etats-Unis    L'ex-wali de Tipasa Ghelaï Moussa en détention provisoire    La rencontre de la société civile reportée, faute d'autorisation    Les Oranais en mode "yetnahaou gaâ"    Des administrateurs pour assurer la gestion    Les Algériennes en stage à Blida    Le labyrinthe    Huawei-Algérie espionnait des personnalités de l'opposition    Hausse de 13% des touristes algériens    Les souscripteurs au programme 300 logements AADL dénoncent    L'éternel frein des tarifs prohibitifs    Bakbouka algéroise    Le rappeur Enima rentre en Algérie    Appel à participation pour le 5e Grand prix El-Hachemi-Guerouabi    Ouverture du Festival du raï    Projection du documentaire "Tadeles''    Djam sélectionné dans la compétition officielle    Des soirées dédiées au monologue et à l'humour    20 août 1956 : «La primauté du civil», comme testament de Abane    NAHD 0 - JSK 0 : Ennuyeux !    MCO - USMBA: Commencer la saison par un succès    Jijel : Les corps des deux disparus en mer repêchés    Sûreté de wilaya: Deux campagnes de sensibilisation sur le respect du code de la route    Lutte contre la corruption: Zeghmati insiste sur la récupération des fonds détournés    Pour le 26ème vendredi de suite: La mobilisation continue malgré la canicule    Le secteur de l'éducation renforcé par des infrastructures scolaires: 5 lycées, 30 groupes scolaires et 8 CEM pour la prochaine rentrée    DES ATTRIBUTS DE ZOMBIES    Le frère de Abdelghani Hamel arrêté à Oran    Une série de projets de loi et de décrets exécutifs    L'armée se rapproche de la ville clé de Khan Cheikhoun    Le Maroc tente d'induire en erreur l'opinion publique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Solidarité nationale: Une nouvelle carte nationale des Centres de protection de l'enfance pour bientôt
Publié dans Le Temps d'Algérie le 14 - 08 - 2018

Le ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la Femme, s'attelle à l'élaboration d'un projet de nouvelle carte nationale du réseau des établissements de protection de l'enfance, dans le cadre de la stratégie nationale de protection et de promotion de l'enfance 2018-2022, a-t-on appris auprès du ministère.
Selon le sous-directeur de la protection et de la promotion de l'enfance au ministère, Hocine Abdelhakim, le projet de ladite carte, actuellement en cours d'élaboration, englobant les Centres de protection de l'enfance et les établissements des enfants en détresse, vise «le redéploiement de ces Centres relevant du secteur de la Solidarité nationale à travers les pôles régionaux, de manière à améliorer la qualité de leurs services, et à les rapprocher davantage du milieu familial de l'enfant, outre une exploitation optimale des moyens offerts». Le responsable a déclaré à l'APS que cette nouvelle carte visait également «à adapter ces centres aux normes pédagogiques internationales pour davantage d'efficacité dans les services prodigués à l'enfant et dans l'accomplissement de leur rôle, en tant qu'espaces d'éducation, d'enseignement, de formation, de protection et de réinsertion familiale d'une certaine catégorie d'enfants, à l'instar des enfants en danger ou délinquants».
Dans le cadre de l'élaboration des projets des décrets exécutifs de la loi 15-12 du 15 juillet 2015, relative à la protection de l'enfance, l'intervenant a annoncé «la finalisation de l'élaboration du projet du décret exécutif portant organisation et fonctionnement des centres de protection de l'enfance sous leur nouvelle forme, dont les centres spécialisés dans la protection des enfants délinquants (centres de rééducation actuellement), les centres de protection des enfants en danger et les centres polyvalents de sauvegarde de la jeunesse (CPSJ)». Il a été procédé également à l'achèvement de l'élaboration d'un autre projet de décret exécutif relatif à la création, à l'organisation et au fonctionnement des services éducatifs en milieu ouvert (SEMO), dans leur nouvelle configuration, soit un service dans chaque direction de wilaya de l'action sociale, chargé du suivi de la situation de l'enfant, a-t-il ajouté. Le responsable a indiqué que ce décret accorderait «d'avantage de prérogatives aux SEMO pour assurer une protection sociale à la catégorie des enfants au niveau local, conformément aux dispositions de la loi relative à la protection de l'enfant».
Par ailleurs, M. Hocine a révélé que le plan national de lutte contre l'utilisation des enfants dans la mendicité entrera en vigueur dès la prochaine rentrée sociale, et ce en coordination avec les secteurs ministériels, les instances nationales concernées et la société civile. Des commissions de wilaya de veille et de suivi, seront mises en place au niveau local dans le cadre de ce plan, a révélé M. Hocine qui a préconisé la signalisation des cas de maltraitance d'enfants, la prise en charge, psychologique et institutionnelle, des enfants victimes d'exploitation dans la mendicité, ainsi que le soutien et l'accompagnement des familles précaires ou en situation sociale difficile, outre l'élaboration de rapports annuels sur la situation des enfants.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.