Editions Casbah. « L'Outrage fait à Sarah Ikker », nouveau roman de Yasmina Khadra    Crise politique et crise de nerfs    Le refus d'encadrer la présidentielle entériné    Suggestions pour un système électoral sans fraude    La semaine du titre pour le Barça ?    Asma Ben Messaoud désignée DTN de la FASM    L'arbitre assistant Doulache va témoigner devant la CD/LFP    1 décès et 5 blessés graves lors d'un renversement d'un véhicule    Masques spécial peaux grasses et sèches    Paëlla    Le pouvoir maintient sa feuille de route    Papicha sur la croisette    Davantage d'efforts pour prendre en charge les bâtisses du vieux ksar    Plusieurs films algériens distingués    LETTRE D'UN HARAGUE CHERCHANT AILLEURS LA DIGNITE    L'opposition met l'armée devant le fait accompli    En bref…    Un milliard d'euros pour Notre-Dame de Paris, combien pour les enfants du Yemen?    Préparatifs de la saison estivale: Lancement prochain de la formation des administrateurs des plages    Lutte contre le commerce des stupéfiants: Quatre dealers arrêtés et saisie de psychotropes et d'armes blanches    El Braya: Un homme mortellement poignardé    LFP - Ligue 1: Les quatre dernières journées en plein mois de Ramadhan    Football - Ligue 2: Une journée explosive    GCB Mascara Le handballeur Tomba Ali n'est plus    Ali Laskri pointé du doigt: Le siège du FFS à Alger attaqué    Ils revendiquent le droit au recrutement: Les chômeurs de Bethioua entament leur troisième semaine de protestation    Sonatrach augmente la production de carburants    La mobilisation populaire intacte    Les tentatives ciblant la stabilité de l'Algérie ont néchoué et vont encore échouer    Manifestations devant le QG de l'armée    La date sera fixée dimanche    Fin de mission pour Mouad Bouchareb    Exposition « L'Afrique à la mode » jusqu'au 25 juillet à Alger    Fédération des sports mécaniques.. Asma Ben Messaoud désignée DTN    Sidi Bel Abbés.. Légère baisse des accidents de la route    Poutine rencontrera le président nord-coréen    Libye.. Les combats continuent    1,033 milliard m3 lâchés du barrage de Béni Haroun    Plus de 6.600 qx d'agrumes transformés en conserves    MARCHE DE L'EMPLOI : Plus de 8000 nouveaux postes créés à Oran    UGTA : Sidi Saïd dément sa démission    Pour éviter la déstabilisation, pour une sortie rapide de la crise politique en Algérie : sept (07) propositions    L'Afrique du Sud réitère son soutien constant aux peuples sahraoui et palestinien    Trump a donné l'ordre de limoger Robert Mueller    On pourrait dire presque spontanément que le prix Nobel de la paix revient de droit au peuple algérien    Handi-basket : Les trois premières journées reprogrammées    Avril 1980, catalyseur des luttes pacifiques    Pour une authentique «République» «algérienne» «démocratique» et «populaire»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Réunion des ministres africains du Commerce: Djellab au Caire
Publié dans Le Temps d'Algérie le 11 - 12 - 2018

Le ministre du Commerce, Said Djellab, participera aujourd'hui et demain au Caire à la 7e réunion des ministres africains du Commerce qui se tiendra en marge de la 1re édition de la Foire commerciale intra-africaine (IATF-2018) ouverte hier dans la capitale égyptienne. L'ordre du jour de cette réunion portera notamment sur l'examen d'une déclaration sur l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et d'autres questions relatives au commerce international ainsi qu'aux modalités de la libéralisation tarifaire. Il sera également question d'examen des règles d'origine et hybrides des produits, de l'élaboration de la feuille de route pour la finalisation des travaux en suspens sur les négociations de l'Accord africain de libre-échange (African Continental Free Trade Agreement-AFCFTA) et de l'examen des directives ayant fait l'objet de la vérification juridique pour la mise en œuvre des mesures correctives commerciales.
Lors de son séjour au Caire, Djellab coprésidera jeudi avec son homologue égyptien un forum économique algéro-égyptien visant le renforcement de la coopération entre les deux pays. Lors de ce forum bilatéral, un accord de coopération sera signé entre la Chambre algérienne du commerce et de l'industrie (CACI) et l'Union générale des chambres du commerce égyptiennes. Djellab conduit la délégation algérienne composée des dirigeants de 38 entreprises exposantes à la 1re édition de la Foire commerciale intra-africaine qui regroupe 1.200 entreprises issues des pays africains. Dans une déclaration à l'APS, le ministre a indiqué que le premier but de cette participation de l'Algérie consiste à faire connaître la production nationale hors du secteur des hydrocarbures et aussi à contribuer à la promotion du développement du continent. Pour lui, cette manifestation économique continentale constitue également une occasion pour les chefs d'entreprise algériens de rencontrer leurs homologues africains afin d'identifier les opportunités de partenariat et la conclusion éventuelle d'accords mutuellement bénéfiques. Dans ce sens, avance-t-il, une rencontre sera organisée le 18 décembre en cours à Alger pour établir le bilan des différentes expositions des produits algériens organisées à l'étranger au cours de l'année 2018. Cette réunion, précise-t-il, permettra aussi d'établir une feuille de route associant plus de 400 entreprises nationales désirant intégrer des marchés étrangers, ainsi que l'ensemble des institutions et organismes d'appui à l'export.
Cette feuille de route comprendra les grands axes de la stratégie nationale de la promotion de l'exportation de la production algérienne, affirme le ministre qui a réitéré que l'année 2019 sera l'année des exportations hors hydrocarbures. Dans le cadre du déploiement d'une nouvelle dynamique à travers diverses manifestations économiques algériennes à l'étranger, des expositions spécifiques des produits algériens ont déjà été organisées, cette année, à Washington, Bruxelles, Nouakchott, Doha, Libreville et Dakar. Pour rappel, la Foire commerciale intra-africaine (IATF) vise à stimuler le commerce intra-africain et à soutenir la mise en œuvre de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA) dont l'accord avait été signé en mars 2018 par 44 chefs d'Etat et de gouvernement africains lors du sommet extraordinaire de l'UA à Kigali (Rwanda). La décision d'établir la ZLECA avait été adoptée en 2012 lors de la 18e session ordinaire de l'Assemblée des chefs d'Etat et de gouvernement de l'UA, tandis que les négociations sur la ZLECA au sein de l'UA avaient débuté en 2015. Cette zone a pour but de constituer un marché unique pour les biens et services au niveau du continent en assurant la libre-circulation des activités et des investissements. Ce qui devrait permettre, selon l'UA, d'accélérer la mise en place de l'Union douanière africaine. L'IATF, qui représente un effort de collaboration important entre l'UA et l'Afreximbank, constitue une étape importante vers la réalisation des objectifs de la ZLECA, laquelle s'étendra sur un marché unique de plus d'un milliard de personnes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.