Dette extérieure.. 1,8 milliard de dollars en juin 2018    Registre de commerce électronique.. Seuls 43% des commerçants inscrits    Proches de leur plus haut niveau en trois mois.. Les prix du Brent dépassent les 66 dollars    Cités universitaires.. Hadjar «active» les dispositifs de sécurité    Washington contre l'Europe    Attentat en Iran.. Des terroristes présumés arrêtés    Médaillés lors du 16e Championnat méditerranéen d'Escrime.. Ooredoo honore les escrimeurs algériens    Venezuela.. L'Europe met en garde contre une confrontation    Grand Prix du Concours national du saut d'obstacles.. Chakib Tabarout lauréat    Championnat de Basket-ball (17e journée).. Le leader sur du velours    Lutte antiterroriste.. Un élément de soutien arrêté à M'sila    DJELFA : La daïra d'Aïn Oussera promue wilaya déléguée    ACCUSES D'ENLEVEMENT SUIVI DE VIOL : Deux présumés ravisseurs arrêtés à Bejaia    Le maréchal dira-t-il me voilà ?    «Le plan de partition de la Syrie n'est pas nouveau»    L'Algérie manque de cadres dans le commerce international !    Création d'une agence de régulation    Convention africaine de lutte contre la corruption et infractions assimilées (CUA) de 2003    Le temps des regrets    Rien ne résiste au NC Magra    Alain Michel au lieu de Bouzidi ?    Questions sans réponses    Facebook s'invite à la présidentielle    Makri sensible à l'option    «La nature de la demande syndicale a changé»    Deux amateurs de parapente meurent accidentellement au cours d'exercices    Un assassin sous les verrous    Création de l'orchestre symphonique de la ville d'Oran    Les Constantinois renouent avec le cinéma    Tikoubaouine à la conquête de la capitale du chaâbi    24 heures    Allez-y tout doucement Messieurs !    Le ras-le-bol    80ème anniversaire de la Guerre civile espagnole: Oran, pour un hommage aux réfugiés républicains    Le terroir algérien à l'honneur: Une semaine gastronomique de la ville d'El Oued à l'hôtel Royal    Commémoration de la Journée du Chahid    La révolution algérienne, un exemple pour la liberté des peuples    Les droits de l'Homme infiltrent nos prisons    Victoire du GSP devant Souihli    «Seules les compétences seront appelées à gérer le club sous Hyproc»    Le système actif à Oran, Alger et Annaba    La revendication sociale se transforme en atteinte à la Sûreté de l'Etat    Abdelaziz Bouteflika : «L'Algérie attachée à ce choix stratégique et populaire»    La mission des choyoukh soufis dans l'unification de la nation    Les candidatures sont ouvertes jusqu'au jeudi 4 avril 2019    EDF : L'Ebitda a rebondi en 2018 mais risque de stagner cette année    L'opposition cherche toujours un candidat    Accord de pêche UE-Maroc : Appel au boycott des produits issus du Sahara occidental occupé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Réunion des ministres africains du Commerce: Djellab au Caire
Publié dans Le Temps d'Algérie le 11 - 12 - 2018

Le ministre du Commerce, Said Djellab, participera aujourd'hui et demain au Caire à la 7e réunion des ministres africains du Commerce qui se tiendra en marge de la 1re édition de la Foire commerciale intra-africaine (IATF-2018) ouverte hier dans la capitale égyptienne. L'ordre du jour de cette réunion portera notamment sur l'examen d'une déclaration sur l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et d'autres questions relatives au commerce international ainsi qu'aux modalités de la libéralisation tarifaire. Il sera également question d'examen des règles d'origine et hybrides des produits, de l'élaboration de la feuille de route pour la finalisation des travaux en suspens sur les négociations de l'Accord africain de libre-échange (African Continental Free Trade Agreement-AFCFTA) et de l'examen des directives ayant fait l'objet de la vérification juridique pour la mise en œuvre des mesures correctives commerciales.
Lors de son séjour au Caire, Djellab coprésidera jeudi avec son homologue égyptien un forum économique algéro-égyptien visant le renforcement de la coopération entre les deux pays. Lors de ce forum bilatéral, un accord de coopération sera signé entre la Chambre algérienne du commerce et de l'industrie (CACI) et l'Union générale des chambres du commerce égyptiennes. Djellab conduit la délégation algérienne composée des dirigeants de 38 entreprises exposantes à la 1re édition de la Foire commerciale intra-africaine qui regroupe 1.200 entreprises issues des pays africains. Dans une déclaration à l'APS, le ministre a indiqué que le premier but de cette participation de l'Algérie consiste à faire connaître la production nationale hors du secteur des hydrocarbures et aussi à contribuer à la promotion du développement du continent. Pour lui, cette manifestation économique continentale constitue également une occasion pour les chefs d'entreprise algériens de rencontrer leurs homologues africains afin d'identifier les opportunités de partenariat et la conclusion éventuelle d'accords mutuellement bénéfiques. Dans ce sens, avance-t-il, une rencontre sera organisée le 18 décembre en cours à Alger pour établir le bilan des différentes expositions des produits algériens organisées à l'étranger au cours de l'année 2018. Cette réunion, précise-t-il, permettra aussi d'établir une feuille de route associant plus de 400 entreprises nationales désirant intégrer des marchés étrangers, ainsi que l'ensemble des institutions et organismes d'appui à l'export.
Cette feuille de route comprendra les grands axes de la stratégie nationale de la promotion de l'exportation de la production algérienne, affirme le ministre qui a réitéré que l'année 2019 sera l'année des exportations hors hydrocarbures. Dans le cadre du déploiement d'une nouvelle dynamique à travers diverses manifestations économiques algériennes à l'étranger, des expositions spécifiques des produits algériens ont déjà été organisées, cette année, à Washington, Bruxelles, Nouakchott, Doha, Libreville et Dakar. Pour rappel, la Foire commerciale intra-africaine (IATF) vise à stimuler le commerce intra-africain et à soutenir la mise en œuvre de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA) dont l'accord avait été signé en mars 2018 par 44 chefs d'Etat et de gouvernement africains lors du sommet extraordinaire de l'UA à Kigali (Rwanda). La décision d'établir la ZLECA avait été adoptée en 2012 lors de la 18e session ordinaire de l'Assemblée des chefs d'Etat et de gouvernement de l'UA, tandis que les négociations sur la ZLECA au sein de l'UA avaient débuté en 2015. Cette zone a pour but de constituer un marché unique pour les biens et services au niveau du continent en assurant la libre-circulation des activités et des investissements. Ce qui devrait permettre, selon l'UA, d'accélérer la mise en place de l'Union douanière africaine. L'IATF, qui représente un effort de collaboration important entre l'UA et l'Afreximbank, constitue une étape importante vers la réalisation des objectifs de la ZLECA, laquelle s'étendra sur un marché unique de plus d'un milliard de personnes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.