Emploi au Sud: Un plan d'action pour définir les entraves    La Ligue arabe condamne les nouvelles agressions israéliennes sur Ghaza    Port de l'emblème Amazigh : Le tribunal de Bab El Oued relaxe cinq jeunes détenus    Foot/Qualifications CAN-2021: Algérie-Zambie: éviter de trébucher d'entrée    Phase de Poules de la CAF : Le Paradou AC dans un groupe difficile    LFP – Sanctions : Huis clos pour le MCO et l'USMAn    Mise à jour. MC Alger – JS Kabylie : Le Mouloudia pour prendre le large    Accidents de la route: 5 morts et 2 blessés en 24 heures    Para-athlétisme/Mondiaux-2019 : les Algériennes Saifi en argent et Djelal en bronze    La charte d'éthique des pratiques électorales signée samedi    Les campus au rendez-vous    Morales se réfugie au Mexique    Le SG de l'ONU appelle à "une coopération internationale"    La question des réfugiés sahraouis examinée lors de la Conférence parlementaire régionale pour l'Afrique    Six contrats gaziers renouvelés par Sonatrach    Un collège fermé "à titre préventif" à Sétif    Rupture et montée en gamme    Séance surréaliste à l'APN    Que reste-t-il du grand clasico ?    Amrouche convoque 25 joueurs    Algérie-Chine: appel à la promotion des relations de coopération dans le domaine du tourisme    Les étudiants ont marché pour le 38e mardi    La criminalité en hausse    Un mort et un sauvetage miraculeux de trois personnes    Diabète : la guerre des chiffres    Vivre avec et contre le passé    L'UE valide l'étiquetage «colonies israéliennes»    Ecole de journalisme d'Alger : Quelle place pour la production amazighe dans les médias ?    Parc national du Djurdjura : Découverte d'ossements d'un ours brun    Album Live de Hakim Hamadouche : Hommage funky à M'hamed El Anka    ACCUSER L'HIVER ET LES SAISONS    38ème mardi de mobilisation: Les étudiants réclament «une justice indépendante»    Le pari gagnant de l'Algérie    Economie: L'Algérie «dans le rouge»    Un conclave consacré aux dossiers du logement: Des instructions pour accélérer les travaux et l'affichage des listes    Lancement des Rencontres internationales du cinéma d'Oran: La phase des projections programmée pour février prochain    Sidi Bel-Abbès: Marche de soutien à la présidentielle    Tunisie : Le Premier ministre Youssef Chahed à Paris et Rome    Maroc-MCC : Accord de coopération pour la mise en œuvre du projet de gouvernance du foncier    Le prononcé du jugement renvoyé au 19 novembre    Personnes interdites de stade : Les modalités d'établissement du fichier national fixées    Matérialisation des légitimes revendications populaires Les fondements directeurs de l'état de droit    Place aux entreprises algériennes    Un nouveau recours au " financement non conventionnel " est possible    Coopération L'Algérie et le Gabon aspirent à la promotion de leurs relations économiques    CONSTANTINE : Développer des approches scientifiques de protection des vestiges submergés    10e Fica : Projection de "L'envers de l'histoire", parcours d'une militante en Serbie    La situation de la femme créatrice dans le domaine de l'industrie cinématographique en débat    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Zemali : «Pas de poursuites judiciaires»
Publié dans Le Temps d'Algérie le 27 - 01 - 2019

«La majorité des jeunes bénéficiaires de crédits CNAC et ANSEJ l'ont déjà remboursé ou sont en train de le faire. Ceux qui sont en difficulté financière ne seront pas soumis à des poursuites judiciaires»
Une très bonne nouvelle pour les jeunes en difficulté dans le cadre des dispositifs CNAC et ANSEJ. Ces derniers ne seront pas poursuivis en justice, et l'Etat les accompagnera par tous les moyens pour relancer leurs projets, mais sans toutefois effacer leur dette.
«La majorité des jeunes bénéficiaires de crédits CNAC et ANSEJ l'ont déjà remboursé ou sont en train de le faire. Ceux qui sont en difficulté financière ne seront pas soumis à des poursuites judiciaires», a indiqué hier à Alger, le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, Mourad Zemali. Le ministre, qui intervenait à l'ouverture de la rencontre nationale des Directeurs de wilaya des dispositifs ANSEJ et CNAC a tenu dans ce même contexte à «démentir les rumeurs faisant état de poursuites judiciaires à l'encontre de ceux qui n'ont pu rembourser leur prêt dans les délais réglementaires», notant que «les services de son département ministériel œuvrent en concertation avec les responsables des banques à aider les jeunes à trouver des solutions pratiques à leurs difficultés». Dans ce sens, M. Zemali a réitéré la disponibilité des pouvoirs publics à accompagner les jeunes à travers des dispositions qui ne contredisent pas la logique économique sur laquelle se basent ces dispositifs, citant «le rééchelonnement du délai de remboursement ainsi que la révision des pénalités de retard et des taux bancaires». Pour cela, il a convié les concernés à se rapprocher des services de l'ANSEJ et de la CNAC afin de pouvoir relancer leurs activités, considérant, toutefois, que «le plus important acquis réalisé grâce à ces dispositifs a été d'inculquer aux jeunes l'esprit d'initiative, d'entreprenariat et d'audace». S'adressant aux responsables locaux en charge de la mise en œuvre de ces deux dispositifs, il les a conviés «à encourager l'emploi des jeunes et la création de micro-entreprises, tout en prenant en considération les moyens économiques ainsi que les besoins de leurs wilayas respectives».
1 207 539 emplois créés depuis le lancement
des dispositifs
Dans un autre contexte, les statistiques font état de pas moins de 1 207 539 emplois directs créés grâce au financement de 532 451 micro-entreprises depuis le lancement des dispositifs de l'Agence nationale de soutien à l'emploi des jeunes (ANSEJ) et de la Caisse nationale d'assurance chômage (CNAC), a indiqué le ministre du Travail. Zemali a précisé que pour la seule année écoulée, «22.450 emplois directs ont été créés grâce au financement de 9.009 micro-entreprises, dont 5.535 dans le cadre de l'ANSEJ ayant permis la création de 13.852 emplois». Il soutient encore que le financement de l'ensemble des projets de l'ANSEJ en 2017, soit 4.406, s'est effectué à travers les remboursements des crédits, alors qu'en 2018, les projets financés par ce moyen ont constitué 74% de la totalité des micro-entreprises créées. Le remboursement des prêts accordés dans le cadre de ce dispositif a été, quant à lui, de l'ordre de 84% en 2018. Le ministre a en outre annoncé que la limite d'âge fixée pour bénéficier des facilitations et avantages du dispositif de CNAC, sera prolongée et passera de 50 à 55 ans.«Il a été décidé de prolonger l'âge fixé pour bénéficier du dispositif de la CNAC à 55 ans au lieu de 50 ans. Une proposition d'amendement des textes réglementaires régissant ce dispositif a été approuvée récemment, en attendant la publication du décret présidentiel dans le Journal officiel», a précisé le ministre.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.