Le Barça n'avait jamais laissé le Real aussi loin derrière    La société civile appelle l'armée à ouvrir un dialogue franc    TRIBUNAL DE BIR MOURAD RAIS : Le procès d'Ali Haddad reporté    En bref…    Juventus : Allegri donne la raison de son départ    Report du procès de l'homme d'affaires Ali Haddad au 3 juin prochain    REMISE EN LIBERTE DE HANOUNE, SAID, TOUFIK ET TARTAG : Le tribunal militaire de Blida rejette la demande    Constantine et Skikda : Les universitaires célèbrent le 19 Mai dans la rue    CLASSEMENT ANNUEL ETABLI PAR L'HEBDOMADAIRE JEUNE AFRIQUE : Le Peuple algérien le plus influent d'Afrique    Les étudiants marchent dans des rues quadrillées    EXAMENS DE FIN D'ANNEE A MASCARA : Plus de 45.000 candidats face aux épreuves    Les pharmaciens d'officine protestent    Unions de wilaya UGTA : Les travailleurs appellent à une grève générale le 22 mai    Egypte: attentat contre des touristes près des pyramides    Pétrole: le panier de l'Opep se maintient plus de à 72 dollars le baril    Le procès de Ali Haddad s'ouvre aujourd'hui    Manœuvres saoudiennes et émiraties    La contestation veut un civil à la tête de la transition    Ankara va produire les S-500 avec Moscou    L'appui de Benflis    Quelques vérités bonnes à dire    Le NAHD dans tous les esprits    L'ES Tadjenant dernier qualifié pour les demi-finales    Le GS Pétroliers s'offre son 20e championnat d'Algérie    Mahrez : "Je retiens cette fin de saison ..."    M'bolhi rejoindra le CTN avant le 27 mai    «Il y a eu un manque de rigueur dans la formation des enseignants»    Les bénéficiaires peuvent contracter un nouveau prêt    Réflexion et débats au programme à Oran    Nette diminution des cas en 2018    Le nouveau directeur contesté    Bélaïd et Sahli aux côtés d'une pléthore de plaisantins    ACTUCULT    Les antiquités en péril recherchent désespérément un nouveau musée    Tajine malsouka au poulet    Cheveux d'ange au miel    Ces chantiers qui n'en finissent pas    Du talent à revendre    On vous le dit    L'armée syrienne dément avoir utilisé des armes chimiques à Lattaquié    Chacha TV pourra-t-il concurrencer Netflix en Algérie?    Les joueurs en grève    Le drapeau palestinien flotte sur l'Eurovision    Almodovar ne tourne pas rond, tant mieux!    Jusqu'au bout de la nuit à Tizi Ouzou    "Une tempête" aux Glycines    Gaïd Salah peaufine sa réponse    Des législatives sur fond d'enjeu climatique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





207 morts dans les attaques terroristes.. Massacre au Sri Lanka
Publié dans Le Temps d'Algérie le 21 - 04 - 2019

«Six explosions ont frappé hier, trois hôtels prestigieux et une église de Colombo, ainsi que deux autres églises proches de la capitale, dans lesquelles était célébrée la messe de Pâques», selon la police.
Le génocide a eu lieu hier au Sri Lanka, où six explosions ont attristé le pays, enregistrant 207 morts pendant les attaques. «Six explosions ont frappé hier, trois hôtels prestigieux et une église de Colombo, ainsi que deux autres églises proches de la capitale, dans lesquelles était célébrée la messe de Pâques», selon la police. Deux autres explosions se sont produites à des endroits différents. Il y a eu deux autres explosions après lesquelles les autorités sri-lankaises ont déclaré avoir coupé l'accès aux réseaux sociaux principaux. Le Sri Lanka, compte 21,4 millions d'habitants. Les Sri Lankais sont en grande majorité bouddhistes, tandis que les hindous, principalement Tamouls, comptent un bon nombre de musulmans et de chrétiens. Le Sri Lanka, avait été occupé par de nombreux pays dont les Portugais (1505-1656) et les Néerlandais (1656-1796). Le dernier roi cinghalais a régné de 1798 à 1815.
L'île a obtenu son indépendance par la Grande-Bretagne en 1948. Les rebelles tamouls ont lancé une campagne pour l'indépendance en 1972. La rébellion tamoule a été écrasée par l'armée, sous un gouvernement à majorité cinghalaise, en mai 2009 après une guerre qui a fait jusqu'à 100 000 morts. En janvier dernier, le président du Sri Lanka Maithripala Sirisena a promu numéro deux de l'armée de terre, un général accusé par l'ONU de crimes de guerre contre les séparatistes tamouls, suscitant l'indignation des organisations de défense des droits de l'homme. Le Sri Lanka connaît cependant une montée de l'extrémisme bouddhiste, attisé par des moines radicaux. En mars 2018, l'état d'urgence avait été décrété pour la première fois depuis 2011, pendant une dizaine de jours, après des émeutes dirigées contre la minorité musulmane qui avaient fait trois morts dans une région du pays.
Les attaques terroristes d'hier que rien ne peut justifier choquent le peuple épuisé par la guerre. Hier en après midi, aucune revendication n'est connue. L'archevêque de Colombo appelle à punir les coupables. «Je voudrais demander au gouvernement de mener une enquête solide et impartiale pour déterminer qui est responsable de cet acte et aussi de les punir car seuls des animaux peuvent se comporter ainsi», a déclaré l'archevêque Malcom Ranjit, appelant ses concitoyens à «la paix et l'harmonie» et «à ne pas faire justice eux-mêmes». Le pape François a réagi aux explosions qui ont endeuillé le Sri Lanka, en ce dimanche de Pâques. «Je désire manifester mon affectueuse proximité à la communauté chrétienne touchée alors qu'elle était rassemblée en prière et à toutes les victimes de cette cruelle violence», a déclaré le religieux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.