JUSTICE : Le RCD appelle à juger Bouteflika    FAUTE DE CANDIDATS, LA PRESIDENTIELLE ANNULEE : La présidence de Bensalah prolongée    Nouvelles nominations à la tête de Sonelgaz, l'EPTV, l'ANEP et l'ARAV    SAISON ESTIVALE A ORAN : 17, 5 milliards de cts pour l'aménagement des plages    Retour des djihadistes maghrebins constitue une réelle menace pour le vieux continent    Programme de classification et de restauration    Libération de deux journalistes libyens enlevés par les pro-Haftar    Le ministère opte pour un dispositif spécial    Chelsea : Lampard pour remplacer Sarri ?    Confusion autour de l'expiration du délai    La revanche posthume de Ferhat Abbas    L'intimidation n'a pas payé    Oman tente de "calmer les tensions"    Le Brexit fait tomber Theresa May    Démission surprise de l'émissaire de l'ONU    Les Algérois signent l'acte 14 de la contestation    Une compétition internationale par club    Kebir : "Il faut sortir le grand jeu face au CSC"    «Le régime est aux abois et la victoire est toute proche !»    Après l'automobile, l'Exécutif tranche dans l'alimentaire    Pas moins de 690 familles exclues de la liste du logement social    Oran : 9 familles se réfugient à la mosquée Pacha    Une mineure de 13 ans libérée par la police    Le souci des sans-bourses…    Le quota global plafonné à 2 milliards de dollars    Gaïd Salah élude la question du scrutin présidentiel    Man City évoque la rumeur qui envoie Guardiola à la Juventus    Kwiret esselk, du goût et des forces    JSK - Mellal: «J'espère que le CSC respectera l'éthique sportive»    Le peuple à la croisée de son destin    De la démocratie et des femmes : Pour Louisa Hanoune    Un ouvrier tué après la chute d'un monte-charge    Violence dans les stades: La FAF sur la même longueur d'onde que le MJS    Tribune - L'Afrique que nous voulons tous : une terre d'opportunités    Ahnif: Un mort et un blessé dans une collision    L'école des gourous    Création d'un comité de surveillance    L'Ukraine en l'espace d'un iftar à Alger    Le gouvernement suspend les pourparlers avec la mission onusienne    Facebook supprime trois milliards de comptes    La candidature de Berraf acceptée    Huawei prépare son propre système d'exploitation    La violence contre les femmes très présente dans les dramas arabes    Projections de films documentaires au Ciné-planète    Divertissement garanti!    Un Iftar en l'honneur des médias    Plus de 4.000 commerçants mobilisés à Alger    Haro sur les infractions de change    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Fonctionnement des administrations du secteur agricole.. Le ministre plaide pour la «transparence»
Publié dans Le Temps d'Algérie le 22 - 04 - 2019

Le ministre de l'Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Chérif Omari, a insisté, dimanche à Alger, sur la nécessité d'améliorer le fonctionnement de l'administration locale du secteur, pour mieux répondre aux besoins des professionnels et opérateurs activant sur le terrain. A l'ouverture d'une réunion qu'il a présidée, ayant regroupé les directeurs centraux du ministère, l'ensemble des directeurs des services agricoles des 48 wilayas du pays, ainsi que l'ensemble des présidents des Chambres d'agriculture, le ministre a ainsi soulevé l'importance de l'ensemble des organismes rattachés au secteur, d'œuvrer dans la «transparence et l'honnêteté».
«Ce que nous demandons, c'est d'avoir un esprit d'accompagnement et d'ouverture, et la facilitation des démarches administratives pour les agriculteurs qui travailleront alors dans la sérénité», a indiqué M. Omari, avant de déclarer qu'il est amplement possible pour les acteurs des différentes filières et des organismes de l'Etat, de relever le défi de la sécurité alimentaire et d'assurer l'abondance des produits agricoles, par une production locale sans recourir à l'importation. En marge de cette rencontre, le ministre a indiqué à la presse, que cette rencontre a pour objectif d'évaluer l'ensemble des dispositions prises pour d'améliorer le fonctionnement du secteur agricole et son développement, et le renforcement du développement rural.
C'est également une occasion pour étudier les démarches à prendre, en vue de renforcer les dispositions prises par le gouvernement en préparation du mois de Ramadhan 2019, concernant notamment, la disponibilité et la suffisance des produits alimentaires, ainsi que leur bonne distribution. Pour ce faire, rappelle le ministre, son département a collaboré avec le ministère du Commerce et le ministère de l'Intérieur et des Collectivités locales, au profit de la mise en place d'espaces de distribution de produits alimentaires, notamment dans les nouveaux quartiers des grandes villes du pays. La réalisation de cet objectif permettra aussi d'attirer les jeunes activant dans le marché parallèle, leur permettre de travailler dans des conditions meilleures et licites, a-t-il encore estimé.
D'autre part, il a souligné qu'à travers ses différentes rencontres avec les Conseils interprofessionnels des filières, il s'est assuré de la suffisance des produits. En outre, poursuit-il, «les directeurs des services agricoles et les directeurs du commerce travaillent au niveau des wilayas sur une feuille de route, en vue d'assurer une bonne distribution des produits durant ce même mois, qui connaît annuellement une hausse de la demande et des pratiques spéculatives contre lesquelles il faut lutter». Pour faire face à cette spéculation, «nous travaillons avec le ministère du Commerce à la mise en place de prix de références, notamment pour les produits agricoles de bases qui font objet d'une hausse de la demande», a rappelé le ministre. La mise en place du prix de référence est une première, une démarche nouvelle, précise le ministre, qui estime que cela permettra de veiller à l'équilibre des prix sur le marché et de lutter contre les «parasites».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.