Générosité exceptionnelle    AADL: Dernière opération de choix du site au profit des souscripteurs    L'asymétrie des idioties    LE DECOMPTE DES MORTS    Iran: Rohani accuse Israël de vouloir semer le «chaos» en tuant un scientifique    Ligue des champions d'Afrique : CRB - Al Nasr, aujourd'hui à 17h00: Le Chabab pour renouer avec la tradition    Football - Ligue 1: L'ESS, la JSS, l'USB et le NCM s'installent    Ligue des champions d'Afrique: Le MCA impose le nul aux Buffles du Bénin    Chlef: Le deuxième pôle universitaire réceptionné fin janvier    Bouira: Un policier retrouvé pendu    Mercuriale: Des hauts et des bas    Arènes d'Oran: La rénovation des tribunes en phase d'achèvement    Droits de l'homme en Algérie: des partis et des organisations nationales condamnent le contenu de la résolution du PE    L'impuissance de la communauté internationale    Les souscripteurs invités à choisir leurssites    Les vaccins anti Covid-19 dopent le marché des hydrocarbures    Des tests PCR à moins de 9.000 DA    1.044 nouveaux cas et 21 mortsen 24 heures    La pénurie persiste    Le gouvernement déterminé à instaurer un "modèle énergétique durable"    Premier League : Everton chute face à Leeds    Covid-19: des contacts en cours pour l'acquisition du vaccin dés sa disponibilité    15 ans de prison requis contre Zoukh pour octroi d'indus privilèges à la famille Hamel    Le documentaire "Objectif Hirak" primé en Inde    Football / Ligue 1 : cinq autres clubs signent la convention tripartite    Le Maroc veut perturber une manifestation dénonçant l'agression à El Guerguerat    Zetchi donne des nouvelles de Belmadi    Groupe parlementaire FLN : la résolution du Parlement européen dépourvue du moindre fondement diplomatique    Energie: le gouvernement déterminé à instaurer un modèle énergétique durable    Lutte contre l'Islamophobie: L'Algérie réaffirme sa position "immuable"    PSG : Les mots forts de Neymar en hommage à Diego Maradona    Abiy Ahmed rencontre les envoyés spéciaux de l'UA    L'affaire de l'automobile sera rejugée    «Tant que le virus est là, il n'y aura pas de reprise»    «À Omar-Hamadi pour un résultat positif»    La semaine des procès en appel à la cour d'Alger    Beyoncé en tête avec 9 nominations aux Grammys, devant Taylor Swift et Dua Lipa    Réparation du grand orgue de Notre-Dame, un chantier très délicat    Cambridge lance un appel pour retrouver des carnets de Darwin «volés»    "La persistance des déficits éliminera toute marge de manœuvre"    Abdelkader Ouali placé en détention provisoire    L'armée s'implique dans la lutte anti-Covid    Parfaite lune de miel dans un climat de tempête géopolitique    Sit-in de soutien à Walid Nekkiche et aux détenus d'opinion    Vers la réalisation d'un théâtre de verdure et d'une bibliothèque    Lancement du concours "Ungal" du meilleur roman en tamazight    Les actrices intensifient la sensibilisation citoyenne    Suppression de visas pour les Emirats: Le ministère des Affaires étrangères dément    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Zone de Libre échange Continentale Africaine.. Djellab à Addis-Abeba
Publié dans Le Temps d'Algérie le 08 - 06 - 2019

«Le ministre du Commerce, Saïd Djellab participe à la 8e réunion des ministres du Commerce (AMOT) des Etats membres de l'Union africaine qui se tient les 07 et 08 juin courant à Addis-Abeba (Ethiopie)», a indiqué hier, le ministère dans un communiqué.
«Cette réunion s'inscrit dans le cadre de l'application de la feuille de route pour la finalisation des travaux en suspens en relation avec les négociations de la Zone de libre échange continentale africaine (ZLECAf) et ce, dans la perspective de la tenue du sommet extraordinaire des Chefs d'Etats et de gouvernements africains, prévu le 07 juillet à Niamey (Niger), au cours duquel il sera procédé au lancement de la phase de mise en œuvre de la ZLECAf», a précisé la même source. Lors du Sommet de Kigali tenu en mars 2018, les Etats membres de l'Union africaine signataires de l'Accord portant création de la ZLECAf ont donné un signal fort pour la consolidation et le renforcement des échanges commerciaux intra-africains dans l'objectif de la création d'un marché africain unique.
La zone de libre-échange continentale africaine, offre un espace très dynamique constitué d'un marché de plus d'1,2 milliard de personnes qui représente environs 2 500 milliards de dollars de PIB cumulé. En effet, entre 1990 et 2017, les échanges commerciaux de la région (importations et exportations de biens et de services) est passée d'environ 53% à 67% du PIB. La mise en place de ZLECAf permettra l'amplification du potentiel de transformation économique des pays africains, stimulera le commerce intra-régional et l'attractivité des investissements directs étrangers tout en facilitant la création de chaînes de valeur régionales.
Pour ce faire, il est prévu dans le cadre de cette zone, une élimination progressive des droits de douane et des obstacles non tarifaires sur le commerce intra-africain et une ouverture des secteurs de services, ce qui favorisera une fluidité dans les échanges intra-africains et permettra de répondre aux demandes croissantes du marché africain en matière de marchandises et de services produits par des pays africains. Les réunions des différentes institutions de négociation de la ZLECAf œuvrent actuellement pour la finalisation des mécanismes et des modes opératoires permettant la concrétisation de la mise en œuvre de cette zone de libre échange africaine. C'est dans ce contexte que s'inscrit la 8e réunion ministérielle, dont l'ordre du jour consiste en l'adoption, par les ministres africains du Commerce, des résultats et des recommandations issus des travaux des organes de négociation de la ZLECAf, à savoir, le Forum de négociation et les Hauts fonctionnaires. L'objectif principal escompté de cette réunion ministérielle consiste en l'adoption des instruments techniques permettant le lancement effectif de la Zone de Libre Echange.
Les deux organismes de négociation précités se penchent, depuis le 20 mai jusqu'au 05 juin 2019 sur les questions en suspens relatives, spécialement à l'identification des critères conférant l'origine africaine pour chaque produits à l'effet de bénéficier des préférences tarifaires, et la préparation de la soumission des offres tarifaires par les Etats membres. Les ministres africains du Commerce procéderont également à l'occasion de cette réunion à l'examen du projet du plan de mise en œuvre post lancement de la ZLECAf.
Les résultats des travaux de la réunion ministérielle seront soumis aux chefs d'Etats et de Gouvernements africains lors du Sommet extraordinaire devant se tenir, le 07 juillet 2019 à Niamey (Niger), ce qui constituera la fin de la première phase des négociations et le lancement officiel de la ZLECAf. La deuxième phase des négociations concernera les thèmes en relation avec la politique de concurrence, l'investissement et les droits de propriété intellectuelle. Cette phase sera entamée prochainement et devrait être clôturée au plus tard en juin 2020.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.