Le général à la retraite Hocine Benhadid honoré    TRIBUNAL DE SIDI M'HAMED : Ouverture du procès de Mahieddine Tahkout    Maroc: le journaliste et militant des droits de l'Homme Omar Radi arrêté    Barrage de la Renaissance : l'Ethiopie procédera au remplissage du réservoir "même sans accord"    463 nouveaux cas confirmés et 7 décès en Algérie    ERREUR DANS LA REMISE DE DEUX DEPOUILLES : Le directeur du CHU Oran limogé    Tizi-Ouzou: la cerisaie menacée par les maladies cryptogamiques    CONSTANTINE : Arrestation de l'auteur d'une vidéo attentatoire à l'EHU    Le général-major Hassan Alaimia inhumé au cimetière d'El-Alia    Football / Transferts : la FAF veut "assainir" le métier d'agent de joueurs    Nâama: des projets pour désenclaver les zones d'ombre de Moghrar    Sport/Coronavirus: les pouvoirs publics rassurent les athlètes bloqués à l'étranger    Le Président Tebboune présidera une séance de travail sur l'élaboration du plan de relance socioéconomique    Le RCD plaide pour un «débat adulte et loyal»    Onze personnes tuées dans une embuscade dans le Nord-Est    À propos de la loi portant règlement budgétaire pour 2017 (1re partie)    Tebboune s'exprime pour une dynamique de détente plurielle    «Tous les pourparlers sont reportés à la fin de saison»    Feu de forêt à Kef-Essebihi    Près de 700 logements tous types confondus attribués à leurs bénéficiaires    Funérailles solennelles à la hauteur des sacrifices    Un Pissarro définitivement restitué à une famille spoliée durant l'occupation nazie    Deux ministres évoquent un possible "changement de gouvernement"    LE MAMMOUTH À DEGRAISSER    La campagne de vendanges bat son plein à Aïn Témouchent    L'ADE de Médéa croule sous le poids des créances    "J'espère suivre les traces de Bougherara et Gaouaoui"    Israël accélère sa politique de colonisation en Palestine    Tirs de roquettes en direction de la Zone verte de Bagdad    5 000 ouvrages à livrer aux bibliothèques communales d'Oran    Vulgariser le jargon médical auprès du grand public    La situation sociopolitique et sanitaire décortiquée par un diplomate    Boumerdès : Réseau électrique dépassé    Aïn Témouchent : Le dispositif ANSEJ en question    Annaba : Sondage électronique sur les prestations de la CASNOS    Brèves    Tizi Ouzou : Villages historiques sans lieux de mémoire    Akli Kaci, l'homme des solutions justes    Manque de liquidités: Les explications du ministre des Finances    Un moment historique    Le dérisoire des murs    JSM Béjaïa: Un club complètement à la dérive    Meilleurs joueurs africains (2ème partie): Le subjectivisme toujours au rendez-vous    Grâce présidentielle pour près de 4.700 détenus    El Tarf: Agressions et drogue, une bande sous les verrous    Les gens de mon douar    Un jour sur la plage    L'infrangible lien...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Zone de Libre échange Continentale Africaine.. Djellab à Addis-Abeba
Publié dans Le Temps d'Algérie le 08 - 06 - 2019

«Le ministre du Commerce, Saïd Djellab participe à la 8e réunion des ministres du Commerce (AMOT) des Etats membres de l'Union africaine qui se tient les 07 et 08 juin courant à Addis-Abeba (Ethiopie)», a indiqué hier, le ministère dans un communiqué.
«Cette réunion s'inscrit dans le cadre de l'application de la feuille de route pour la finalisation des travaux en suspens en relation avec les négociations de la Zone de libre échange continentale africaine (ZLECAf) et ce, dans la perspective de la tenue du sommet extraordinaire des Chefs d'Etats et de gouvernements africains, prévu le 07 juillet à Niamey (Niger), au cours duquel il sera procédé au lancement de la phase de mise en œuvre de la ZLECAf», a précisé la même source. Lors du Sommet de Kigali tenu en mars 2018, les Etats membres de l'Union africaine signataires de l'Accord portant création de la ZLECAf ont donné un signal fort pour la consolidation et le renforcement des échanges commerciaux intra-africains dans l'objectif de la création d'un marché africain unique.
La zone de libre-échange continentale africaine, offre un espace très dynamique constitué d'un marché de plus d'1,2 milliard de personnes qui représente environs 2 500 milliards de dollars de PIB cumulé. En effet, entre 1990 et 2017, les échanges commerciaux de la région (importations et exportations de biens et de services) est passée d'environ 53% à 67% du PIB. La mise en place de ZLECAf permettra l'amplification du potentiel de transformation économique des pays africains, stimulera le commerce intra-régional et l'attractivité des investissements directs étrangers tout en facilitant la création de chaînes de valeur régionales.
Pour ce faire, il est prévu dans le cadre de cette zone, une élimination progressive des droits de douane et des obstacles non tarifaires sur le commerce intra-africain et une ouverture des secteurs de services, ce qui favorisera une fluidité dans les échanges intra-africains et permettra de répondre aux demandes croissantes du marché africain en matière de marchandises et de services produits par des pays africains. Les réunions des différentes institutions de négociation de la ZLECAf œuvrent actuellement pour la finalisation des mécanismes et des modes opératoires permettant la concrétisation de la mise en œuvre de cette zone de libre échange africaine. C'est dans ce contexte que s'inscrit la 8e réunion ministérielle, dont l'ordre du jour consiste en l'adoption, par les ministres africains du Commerce, des résultats et des recommandations issus des travaux des organes de négociation de la ZLECAf, à savoir, le Forum de négociation et les Hauts fonctionnaires. L'objectif principal escompté de cette réunion ministérielle consiste en l'adoption des instruments techniques permettant le lancement effectif de la Zone de Libre Echange.
Les deux organismes de négociation précités se penchent, depuis le 20 mai jusqu'au 05 juin 2019 sur les questions en suspens relatives, spécialement à l'identification des critères conférant l'origine africaine pour chaque produits à l'effet de bénéficier des préférences tarifaires, et la préparation de la soumission des offres tarifaires par les Etats membres. Les ministres africains du Commerce procéderont également à l'occasion de cette réunion à l'examen du projet du plan de mise en œuvre post lancement de la ZLECAf.
Les résultats des travaux de la réunion ministérielle seront soumis aux chefs d'Etats et de Gouvernements africains lors du Sommet extraordinaire devant se tenir, le 07 juillet 2019 à Niamey (Niger), ce qui constituera la fin de la première phase des négociations et le lancement officiel de la ZLECAf. La deuxième phase des négociations concernera les thèmes en relation avec la politique de concurrence, l'investissement et les droits de propriété intellectuelle. Cette phase sera entamée prochainement et devrait être clôturée au plus tard en juin 2020.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.