Du sens du patriotisme en Algérie    Agence CNAS : Une campagne d'information sur la plateforme numérique AraaCom    Les suppressions de postes chez Airbus : Une nouvelle «dévastatrice»    ONU: adoption d'une résolution exigeant "une cessation générale des hostilités" pour contrer le Covid19    Europe : L'Otan met en place un nouveau plan de défense    Pandémie de Covid-19 : La Tunisie impatiente de recevoir des touristes maghrébins    On vous le dit    Communiqué de l'AJSA    Hausse des contaminations à la covid-19 à chlef : Aménagement d'une nouvelle unité d'hospitalisation des malades    Tizi Ouzou : Défaillance dans l'alimentation en électricité    Oran: décès de l'artiste Tahar Refsi    L'hommage de son ancien élève Noureddine Melikchi, expert à la NASA    La mère des batailles    La tablette et les diplômés chômeurs    Après la fermeture des marchés à bestiaux: Plaidoyer pour une vente contrôlée des moutons de l'Aïd    Gouvernement: Les zones d'ombre et le reste    Chlef: Des souscripteurs AADL en colère    Le journalisme, ce « champ de mines et de ruines » !    Sidi Bel-Abbès : Une élue dévouée tire sa révérence    Le verdict du procès des trois activistes de Béjaïa renvoyé au 8 juillet    8 décès et 365 nouveaux cas en 24 heures    La FAF s'est fixé une date butoir    Les avocats dénoncent les conditions d'organisation du procès    Vers de profonds changements dans le secteur de l'énergie    Youcef Benmicia, nouveau président    Vu à Tizi Ouzou    Le coup de gueule du Pr Ryad Mahyaoui    Le pétrole progresse,    De lourdes peines de prison et saisies des biens    L'université pilier de l'économie du savoir ?    Biskra face au rebond inquiétant des contaminations    Poutine dénonce les nouvelles sanctions américaines    Répression contre l'opposition à Hong Kong    L'épreuve    L'infrangible lien...    La communauté internationale fait bloc derrière la Palestine    "La crise sanitaire a éveillé les consciences"    Mohamed Sari à la tête du Conseil national des arts et des lettres    "Senouci est un patriote qui a donné son cœur pour l'Algérie"    DGSN : 3000 logements location-vente pour la police    TRIBUNAL DE SIDI M'HAMED : Ali Haddad condamné à 18 ans de prison ferme    La libération de Karim Tabbou statuée aujourd'hui    Le procès de l'homme d'affaires Mahieddine Tahkout reporté à lundi prochain    Foot/Reprise des compétitions: Amar Bahloul appelle les clubs à faire preuve de "flexibilité"    ONU-Barrage du Nil: le Conseil de sécurité soutient l'UA pour régler la crise    Report de l'AGEx au 7 juillet    CAN-2021 : La compétition décalée à 2022    Zetchi : «Benzema est 100% algérien»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Foire internationale d'Alger.. Des exposants expriment leur intérêt pour le marché algérien
Publié dans Le Temps d'Algérie le 19 - 06 - 2019

En dépit de l'absence de beaucoup de pays étrangers à la Foire internationale d'Alger, des exposants étrangers, participant pour la première fois à l'édition de cette année, ont exprimé un vif intérêt pour le marché algérien, faisant fi du contexte politique actuel du pays.
Interrogée par l'APS, la représentante du pavillon «Afrique du Sud» à la 52ème FIA, a relevé l'opportunité que représente cette manifestation économique pour nouer des contacts professionnels, en s'appuyant notamment sur la proximité culturelle et historique entre l'Algérie et le pays de Nelson Mandela. Cependant, celle pour qui il s'agit de la première participation à cette manifestation, les acteurs professionnels sont «peu nombreux» en comparaison avec l'affluence du grand public, venu en force pour découvrir les nouveautés de cette nouvelle édition, tenue au Palais des Expositions des Pins maritimes. «Nos représentants diplomatiques en Algérie nous ont beaucoup parlé sur les opportunités de partenariat existant sur le marché algérien, notamment dans des domaines comme l'agroalimentaire, le tourisme et la filière des engrais», a-t-elle confié. «L'Afrique du Sud saisira toute mesure incitative en faveur de l'investissement en Algérie, un pays qui va certainement réussir sa quête pacifique vers le changement et la démocratie», a-t-elle soutenu. De plus, selon cette exposante, des «opérateurs algériens ont d'ores et déjà pris contacts avec leurs homologues sud-africains pour une éventuelle coopération dans la fourniture d'huile d'olive algérienne».
Rencontré sur place, Farid, le représentant d'une entreprise allemande commercialisant des machines automatiques de broderie, qui s'activait à mettre en service un prototype exposé spécialement pour la FIA au sein du pavillon «Allemagne», a dit: «Je suis content de voir autant de monde à cette foire. C'est de bonne augure». En ce deuxième jour de la Foire, Farid a exprimé, son enthousiasme, de rencontrer de potentiels collaborateurs algériens pour «discuter affaires». Pour sa part, Li Yu, la représentante d'une entreprise chinoise spécialisée dans la fabrication d'équipements spécifiques au secteur de la construction, a recommandé dans une déclaration à l'APS que des horaires de visite devraient être fixés uniquement pour les professionnels, afin de réserver un accueil particulier aux éventuels partenaires économiques. Selon ses aveux, sa première participation à la FIA, a été motivée par les «échos positifs» reçus à travers ces concitoyens opérateurs, sur cette manifestation, devenue un «carrefour mondial des affaires», ainsi que sur le potentiel du marché algérien, notamment dans le secteur de la construction, le qualifiant de «très dynamique».
Pour sa part, le représentant d'une entreprise turque de commercialisation de cuisinières et de hottes de cuisine, qui lui aussi participe pour la première à la Foire d'Alger, a estimé que les opportunités d'affaires en Algérie «restent très nombreuses», estimant que la législation algérienne actuelle en matière d'investissement direct étranger (IDE) était «encourageante». Il a souhaité que sa firme réussisse à intégrer le marché algérien à l'instar des nombreuses entreprises turques qui y travaillent déjà dans divers secteurs. La FIA constitue, selon lui, «un pas vers ce marché de l'Algérie, dont la situation politique actuelle n'est que passagère». Placée sous le thème «Algérie: diversification économique et opportunités de partenariat en perspective», cette édition de la FIA 2019 se tient du 18 au 23 juin courant au Palais des expositions à Alger.
Cette manifestation regroupe près de 501 exposants, dont 361 opérateurs nationaux et 140 étrangers. Les stands de la FIA-2019, occupent une superficie globale de 22.046 m2, dont 19.880 m2 seront animés par des exposants nationaux et 2.090 m2 par des étrangers. Le nombre total des participants s'élève à 501 opérateurs, dont 361 opérateurs nationaux et 140 étrangers. Cette nouvelle édition se déroule avec la participation de l'Allemagne, Turquie, Tunisie, Syrie, Soudan, Etats-Unis d'Amériques, Cuba, Brésil, Chine, Indonésie, Sénégal, Afrique du Sud, Ethiopie, Mali et de la France, qui sont considérés comme des invités d'honneur. Les exposants individuels représentent, pour leur part, des firmes de nationalité italienne, tchèque, allemande, pakistanaise, française, tunisienne et égyptienne. L'ouverture de la FIA se fera tous les jours de 11h00 à 19h00, durant toute la durée de la manifestation, à l'exception du samedi où la fermeture sera prolongée jusqu'à 21h00.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.