3 principaux bienfaits des sardines    Le Benfica officialise un accord avec Man City pour Ruben Dias    Aïn Defla : 9 000 logements distribués au courant des prochains mois    Rationaliser le régime des transferts sociaux    Selon l'ONM, le 2 novembre il fera beau    Sites expropriés pour l'implantation des logements AADL à Es-Sénia: Des exploitants agricoles non indemnisés en appellent au ministre    Mascara: Le foncier industriel inexploité sera récupéré    Combats meurtriers au Karabakh: L'Azerbaïdjan et l'Arménie au bord de la guerre    Mutisme !    En solidarité avec le bâtonnier Sellini: Des avocats protestent à Alger    Adrar: Des promesses pour le secteur de la jeunesse et des sports    CA Bordj Bou-Arréridj: Vers une autre saison ratée    USM Bel-Abbès: Chérif El-Ouazani ne fait pas l'unanimité    Une délégation en visite à la Zone industrielle d'Es-Senia: La Chambre du Commerce apporte son soutien aux opérateurs économiques    Protection des consommateurs: «Les Associations sont empêchées d'accomplir leur mission»    Pluies orageuses sur le Centre et l'Est    Djelfa: Trois morts dans une collision    LE BIENFAIT D'UN VIRUS    De pays de demain et de l'Algérie post-novembriste    «Le vent du sud ou ouargla la sultane des oasis»    Sit-in des avocats à Alger    Report du procès en appel    Les propositions des uns et des autres    Les contaminations continuent de baisser    Guardiola encense de nouveau Mahrez    Les avis des partis et des personnalités    L'Algérie a besoin d'un baril à 157 dollars    Liban: appels à s'attaquer aux raisons de l'obstruction pour surmonter l'impasse politique    L'opération de révision des listes électorales s'est déroulée dans de bonnes conditions    Sahara occidental: mise en garde contre l'escalade marocaine    Rentrée scolaire 2020-2021: la date pas encore fixée    EMIGRATION CLANDESTINE : Sauvetage de 755 personnes durant la dernière semaine    Alger : sit-in des avocats pour réclamer le règlement de leurs problèmes professionnels    Ces nids à problèmes    Algérie-Mexique, le 13 octobre à La Haye    CONDOLEANCES    Le FFS refuse de cautionner le référendum constitutionnel    Le leader du Mouvement M5 rappelle le rôle primordial de l'Algérie    23 morts dans le crash d'un avion militaire    40 terroristes présumés tués par l'armée    Programme dense par le TNA et les théâtres régionaux    Ouverture de la galerie "Diwaniya Art Gallery" à Alger    Sommes-nous tous victimes de l'abstraction sélective ?    Et si on causait d'érotisme dans Les Mille et une Nuits ?    Robes noires    Vers l'abandon progressif de l'essence super à partir de 2021    Règlement de la crise malienne: les efforts de l'Algérie salués    Importation: Pas de retour aux licences    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les audiences s'enchainent.. Ouyahia, les frères Arbaoui et Hanoune devant le juge
Publié dans Le Temps d'Algérie le 19 - 06 - 2019

Ahmed Ouyahia avait été placé en détention provisoire au niveau de la prison d'El Harrach par le juge de la Cour suprême, suite à son accusation dans plusieurs affaires liées à la corruption ainsi que la signature de décisions illégales et l'octroi d'indus privilèges, dilapidation de deniers publics et abus de fonction.
Auditionné dans plusieurs affaires de corruption, l'ex-premier ministre Ahmed Ouyahia a comparu hier une nouvelle fois devant le procureur de la République dans l'affaire de l'assemblage automobile de marque Kia par Global Group, appartenant à la famille Arbaoui. Ouyahia est poursuivi dans cette affaire en compagnie des frères Arbaoui et des cadres du ministère de l'Industrie. Il s'agit des trois frères Arbaoui ainsi que de huit cadres et hauts fonctionnaires du ministère. Ainsi, Ouyahia a été auditionné pour la troisième affaire de montage automobile, après celles liées à Sovac et Cima Motor qui assemble les véhicules de marque Hyundai. Son dossier a été déféré devant la Cour suprême en sa qualité de Premier ministre étant donné qu'il jouit de la règle du privilège de juridiction, ainsi que l'ex-ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zâalane, présentement en liberté provisoire. Ahmed Ouyahia avait été placé en détention provisoire au niveau de la prison d'El Harrach par le juge de la Cour suprême, suite à son accusation dans plusieurs affaires liées à la corruption ainsi que la signature de décisions illégales et l'octroi d'indus privilèges, dilapidation de deniers publics et abus de fonction. Hier, le dossier de 10 personnalités, dont un ministre actuel, ont été transmis à la Cour suprême par le parquet général près la Cour d'Alger.
Il s'agit du dossier d'enquête préliminaire instruite par la police judiciaire de la Gendarmerie nationale d'Alger pour des faits à caractère pénal, à l'encontre de Mahieddine Tahkout et d'autres mis en cause, dans le volet relatif aux cadres et hauts fonctionnaires. Il s'agit notamment de l'ancien ministre de l'Industrie et des Mines, Youcef Yousfi, de l'ancien wali d'Alger, Abdelkader Zoukh et d'Abdelkader Benmessaoud, ministre du Tourisme en exercice. Au total, six walis dont deux en exercice (Mohamed Djamel Khenfar, wali d'El Bayadh et Sif El Islam Louh, wali de Saida) sont cités dans la même affaire. L'affaire de l'autoroute Est-Ouest sera également rouverte par la Cour suprême, selon des sources judiciaires. L'enquête concernant cette affaire a débuté en 2008. En 2015, le dossier a été transféré à la justice. Cette dernière a tranché en prononçant des peines de 7 à 10 ans à l'égard des principaux suspects. Plusieurs grands patrons ont été placés en détention provisoire, soupçonnés d'avoir obtenu d'indus avantages.
Le nom de l'ex-ministre des Travaux publics Amar Ghoul est notamment cité dans cette affaire. Des sources parlementaires ont fait état d'une procédure de retrait d'immunité parlementaire contre Ghoul dans les prochains jours. Le tribunal de Sidi M'hamed a pour sa part décidé de reporter le procès de Kamel Chikhi, dit El Bouchi, au 3 juillet prochain. Il est poursuivi dans des affaires liées aux documents, livrets fonciers et actes de propriété relatifs à sa société.
Hanoune devant le juge du tribunal militaire de Blida
Par ailleurs, Louisa Hanoune, secrétaire générale du Parti de Travailleurs (PT), a été entendue hier par le juge instructeur du tribunal militaire de Blida. Cette audition s'inscrit dans le cadre de la poursuite de la procédure d'enquête ouverte contre Saïd Bouteflika et les deux généraux Mohamed Médiene dit Toufik et Othmane Tartag. Les trois ex-responsables placés en détention provisoire sont accusés d'atteinte à l'autorité de l'Armée et à la stabilité des institutions du pays.
Louisa Hanoune, écrouée le 8 mai, est accusée d'avoir pris part à une réunion secrète avec les trois ex- responsables dans un contexte pré électoral confus. Quant au procès du général Benhadid, il a été reporté au 25 septembre. En effet, la cour d'appel du tribunal d'Alger a décidé de reporter le procès du général Hassan Benhadid, poursuivi pour atteinte à corps constitués. Le général à la retraite, Hocine Benhadid, a été placé le 12 mai dernier en détention provisoire par le tribunal de Sidi M'hamed. Son procès aura lieu le 25 septembre prochain, selon le même média.
L'avocat du général à la retraite Hocine Benhadid, Me Bachir Mecheri, a alerté sur l'état de santé de son client; en précisant que «le général Benhadid risque de mourir d'un moment à l'autre».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.