Arsenal - Özil : "c'est toujours de ma faute"    JSK: Les nouvelles recrues seront qualifiées face au Raja    Un enfant évacué vers Alger pour ... extirper une cacahuète    Courbis : «L'Algérie a fait honneur à son statut face à la Colombie, c'était presque un match abouti»    Campagne de solidarité en faveur de Dahmani Nour El-Houda Yasmine    Les préparatifs vont bon train    De nouvelles charges contre Donald Trump    Les députés exigent la démission de la cheffe de l'Exécutif    3 morts et une vingtaine d'enfants blessés dans un attentat    Le véritable maître de DAESH    Bedoui en Russie    Karim Tabbou devant le juge aujourd'hui    Quel sort pour le projet ?    Abdelkrim Zeghilèche de nouveau devant les juges    «On peut faire encore plus mal»    L'Algérie et le Gabon terminent sur une belle note    Hamroune : "Je serai prêt pour le match du CSC"    L'absence du wali inquiète la direction    Le compte facebook du CNLD bloqué jusqu'au 22 octobre    Constantine : quelle scolarisation pour nos enfants ?    Ecole : le sinistre au quotidien    Gâteau fondant aux poires    150 migrants secourus dans plusieurs opérations    4 idées pour pratiquer massages et gymnastique du visage    ACTUCULT    "Derb Cinéma" lance l'appel à candidatures jusqu'au 15 novembre    Lumière sur une terre et ses hommes    Tout en excluant la trêve : Ankara exhorte les Kurdes de Syrie à déposer les armes    Boukhalfa : Huit blessés dans un accident de la circulation    Respect des délais d'achèvement des travaux    Corée du Sud, Italie, Turquie et Autriche à l'honneur    300.000 Algériens ont visité la Turquie en 2018    Sonatrach est le nouvel actionnaire majoritaire de Medgaz    En réaction à l'appel du report des élections    Selon le MSP: « Les autorités responsables de l'échec de la transition démocratique »    Sortie de la 3ème promotion des officiers de brigade: Le DG des douanes insiste sur la probité et la rigueur    Rachid Sekak: Le redressement économique passe par le règlement de l'équation politique    Mila / Céréaliculture: Tout est fin prêt pour la campagne labours-semailles    Pompiers en colère à Paris : tensions avec la police, au moins 6 interpellations    AUTOMOBILE: Le futur patron de Renault ne sera pas forcément français, selon Pannier-Runacher    5ème édition du Prix littéraire " Katara ": Le talent algérien brille de nouveau dans le ciel de Katara    Belmadi et les Verts sur leur lancée    Renault reprendra en 2020    Le MSP hausse le ton    67 % ont moins de 40 ans    Le FMI augmente à 2,6 % sa prévision    Les chrétiens d'Algérie dénoncent    La France garde le secret    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les audiences s'enchainent.. Ouyahia, les frères Arbaoui et Hanoune devant le juge
Publié dans Le Temps d'Algérie le 17 - 05 - 2019

Ahmed Ouyahia avait été placé en détention provisoire au niveau de la prison d'El Harrach par le juge de la Cour suprême, suite à son accusation dans plusieurs affaires liées à la corruption ainsi que la signature de décisions illégales et l'octroi d'indus privilèges, dilapidation de deniers publics et abus de fonction.
Auditionné dans plusieurs affaires de corruption, l'ex-premier ministre Ahmed Ouyahia a comparu hier une nouvelle fois devant le procureur de la République dans l'affaire de l'assemblage automobile de marque Kia par Global Group, appartenant à la famille Arbaoui. Ouyahia est poursuivi dans cette affaire en compagnie des frères Arbaoui et des cadres du ministère de l'Industrie. Il s'agit des trois frères Arbaoui ainsi que de huit cadres et hauts fonctionnaires du ministère. Ainsi, Ouyahia a été auditionné pour la troisième affaire de montage automobile, après celles liées à Sovac et Cima Motor qui assemble les véhicules de marque Hyundai. Son dossier a été déféré devant la Cour suprême en sa qualité de Premier ministre étant donné qu'il jouit de la règle du privilège de juridiction, ainsi que l'ex-ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zâalane, présentement en liberté provisoire. Ahmed Ouyahia avait été placé en détention provisoire au niveau de la prison d'El Harrach par le juge de la Cour suprême, suite à son accusation dans plusieurs affaires liées à la corruption ainsi que la signature de décisions illégales et l'octroi d'indus privilèges, dilapidation de deniers publics et abus de fonction. Hier, le dossier de 10 personnalités, dont un ministre actuel, ont été transmis à la Cour suprême par le parquet général près la Cour d'Alger.
Il s'agit du dossier d'enquête préliminaire instruite par la police judiciaire de la Gendarmerie nationale d'Alger pour des faits à caractère pénal, à l'encontre de Mahieddine Tahkout et d'autres mis en cause, dans le volet relatif aux cadres et hauts fonctionnaires. Il s'agit notamment de l'ancien ministre de l'Industrie et des Mines, Youcef Yousfi, de l'ancien wali d'Alger, Abdelkader Zoukh et d'Abdelkader Benmessaoud, ministre du Tourisme en exercice. Au total, six walis dont deux en exercice (Mohamed Djamel Khenfar, wali d'El Bayadh et Sif El Islam Louh, wali de Saida) sont cités dans la même affaire. L'affaire de l'autoroute Est-Ouest sera également rouverte par la Cour suprême, selon des sources judiciaires. L'enquête concernant cette affaire a débuté en 2008. En 2015, le dossier a été transféré à la justice. Cette dernière a tranché en prononçant des peines de 7 à 10 ans à l'égard des principaux suspects. Plusieurs grands patrons ont été placés en détention provisoire, soupçonnés d'avoir obtenu d'indus avantages.
Le nom de l'ex-ministre des Travaux publics Amar Ghoul est notamment cité dans cette affaire. Des sources parlementaires ont fait état d'une procédure de retrait d'immunité parlementaire contre Ghoul dans les prochains jours. Le tribunal de Sidi M'hamed a pour sa part décidé de reporter le procès de Kamel Chikhi, dit El Bouchi, au 3 juillet prochain. Il est poursuivi dans des affaires liées aux documents, livrets fonciers et actes de propriété relatifs à sa société.
Hanoune devant le juge du tribunal militaire de Blida
Par ailleurs, Louisa Hanoune, secrétaire générale du Parti de Travailleurs (PT), a été entendue hier par le juge instructeur du tribunal militaire de Blida. Cette audition s'inscrit dans le cadre de la poursuite de la procédure d'enquête ouverte contre Saïd Bouteflika et les deux généraux Mohamed Médiene dit Toufik et Othmane Tartag. Les trois ex-responsables placés en détention provisoire sont accusés d'atteinte à l'autorité de l'Armée et à la stabilité des institutions du pays.
Louisa Hanoune, écrouée le 8 mai, est accusée d'avoir pris part à une réunion secrète avec les trois ex- responsables dans un contexte pré électoral confus. Quant au procès du général Benhadid, il a été reporté au 25 septembre. En effet, la cour d'appel du tribunal d'Alger a décidé de reporter le procès du général Hassan Benhadid, poursuivi pour atteinte à corps constitués. Le général à la retraite, Hocine Benhadid, a été placé le 12 mai dernier en détention provisoire par le tribunal de Sidi M'hamed. Son procès aura lieu le 25 septembre prochain, selon le même média.
L'avocat du général à la retraite Hocine Benhadid, Me Bachir Mecheri, a alerté sur l'état de santé de son client; en précisant que «le général Benhadid risque de mourir d'un moment à l'autre».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.