Comment dit-on «t'zaguett» en espagnol ?    La démission de Sahli de l'APN toujours d'actualité    La marche des libertés violemment réprimée    5e édition du Salon international de la sous-traitance    Appel pour un fonds pour le développement de l'Afrique    L'armée reprend le contrôle sur l'ensemble de la province de Soueida    Le groupe Renault dans l'expectative    Le Sportage à l'honneur    Le dossier sur les bureaux de la CNRL    Les «Rouge et Noir» en conquérants    La déroute des Canaris «L'efficacité nous a fait défaut»    Le nombre d'accidents en baisse    Des essais d'armes chimiques français au Sahara algérien ?    Le progrès informatique au service des arts et lettres    La générale de la pièce Istirahat El mouharidjine début décembre    22 novembre 1999 : assassinat de Abdelkader Hachani, un homme de dialogue    Tizi Ouzou : 55% des foyers ont accès à l'internet    600 associations se partagent 20 milliards    Football - Ligue 1: Match à six points à Sidi Bel-Abbès, la JSK en appel à Bordj    Guitouni: Un plan d'investissements de 75 milliards de dollars d'ici 2022    Relizane: Plus de 32.000 pétards saisis    Centres de vacances, le boulodrome, des locaux commerciaux...: Des directives pour récupérer les biens communaux squattés à Aïn El Turck    Les Falaises: Deux blessés graves après une chute de plus de 40 mètres    Belgique: Le front «El-Moustakbel» en Vip politique    Israël en plein doute sur son invincibilité militaire    37.000 migrants nigériens rapatriés en 4 ans: L'Algérie dénonce les pressions internationales    Hamma Bouziane: Des logements pour les enfants des deux victimes des inondations    Mahrez dans l'équipe type de la 5e journée    Les locaux contribuent au succès de Lomé    Des tourments de l'Histoire ravivés par le Brexit    Le "Onze" gagnant de Belmadi    La formation à l'entreprenariat des jeunes, un moyen de lutte efficace    Violation des arrêts de la CJUE : La communauté internationale et l'UE interpellées    Le ministère du Commerce saisit la justice    Le terroriste abattu à Mila, identifié    Le wali Ben Touati en visite à Medroussa    L'association nationale des éleveurs d'ovins est née    La DGSN tarde à exaucer le vœu des citoyens    Education : Mme Benghabrit satisfaite de l'intérêt porté aux questions pédagogiques    Ouyahia bientôt face aux députés    11 cadres de Djezzy décrochent leurs M.B.A international à l'université Paris1 Sorbonne    Djezzy lance une promotion HAAARBA et offre 75 Go pour seulement 1500 DA    Le P-dg fait des révèlations    L'épure comme démarche artistique    Ecrivain et linguiste le plus prolifique de sa génération    Un art majeur comme mode d'expression    Deux Algériens lauréats    Opération menée par l'ANP entre Constantine et Mila: Quatre terroristes abattus et un militaire tué    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tissemsilt commémore le 53ème anniversaire de la mort du martyr Djillali Bounaama
Histoire
Publié dans Le Temps d'Algérie le 06 - 08 - 2014

La wilaya de Tissemsilt a commémoré, mercredi, le 53ème anniversaire de la disparition du chahid Djillali Bounaama dit Si M'hammed, Commandant de la wilaya IV historique.
La cérémonie, abritée par la commune de Bordj Bounaama, localité natale du chahid, a été marquée par la présence des compagnons d'arme du chahid, les commandants Slimane El Ghoul et Hadj Slimane, ainsi que des moudjahidines venus de Chlef, Tiaret, Tipasa et Ain Defla, en plus des autorités locales et de représentants de la société civile.
Après la levée des couleurs nationales, la récitation de la Fatiha et la pose d'une gerbe de fleurs devant la stèle commémorative au carré des martyrs à Ain Baalache (commune de Bordj Bounaama), l'assistance a visité une exposition au centre culturel, comportant des photos du chahid Bounaama, des armes utilisées durant la glorieuse guerre de libération nationale. La famille du chahid et des moudjahidines ont été honorés à cette occasion.
Intervenant lors d'une conférence, organisée à cette occasion, le compagnon du chahid, le commandant Slimane El Ghoul, chef de la katiba "Karimia" de la zone 3 de la wilaya IV historique, a indiqué que le chahid Bounaama "se distinguait par sa bravoure, son courage, son patriotisme et son sens aigue de la discipline et de la responsabilité".
"C'est une personnalité vaillante qui a dirigé avec courage de nombreuses batailles dans le massif de l'Ouarsenis", a-t-il souligné.
Né le 16 avril 1926 au douar Beni Hendel, Si M'hamed a adhéré au MTLD à l'âge de 20 ans, avant de faire partie de l'Organisation secrète (OS).
Il participa, le 1er novembre 1954, au déclenchement de la lutte armée dans la région de l'Ouarsenis en compagnie du chahid Ahmed Allili dit "Si Baghdadi" sous la direction de Souidani Boudjemaa.
Arrêté puis assigné en résidence surveillée à Oran, à la fin de l'année 1955, il s'évada pour rejoindre le maquis de Djebel Bessa, dans la région de Ténès. Il prit ensuite le massif montagneux de l'Ouarsenis comme bastion pour lancer des attaques et mener des batailles contre les forces coloniales françaises.
Nommé commandant, il prit la direction de la wilaya IV après la mort du colonel Si M'hamed Bouguerra et entama un travail de réorganisation des rangs de l'ALN dans ces régions montagneuses.
Le martyr Djilali Bounaama choisit Blida comme siège de l'Etat major de la wilaya IV et organisa les manifestations populaires du 11 décembre 1960 et celles de juillet 1961.
Le héros Bounaama est tombé au champ d'honneur, en compagnie de quatre compagnons, les armes à la main, la nuit du 8 août 1961, dans le quartier de Bab Khouka, à Blida, dans une bataille inégale, face à des soldats français, en grand nombre et bien armés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.