Benhadid : «La solution est politique»    5 exercices bénéfiques pour les muscles de votre dos    Crise libyenne : L'armée de Haftar au bord de l'enlisement    L'Association des professionnels accentue la pression sur l'armée : Les Soudanais menacent de paralyser le pays    Affaires Sonatrach et Autoroute Est-Ouest: Les dossiers de Chakib Khelil et Amar Ghoul transmis à la Cour suprême    Affaire Rebrab: L'ambassade de France dément toute demande de renseignements    Nouvelle aérogare: Les travaux du parking à étages et la tour de contrôle achevés    Sécurisation des marches citoyennes: Gaïd Salah annonce l'arrestation d'individus soupçonnés de fomenter des troubles    Le porte-parole du gouvernement: «La justice est au-dessus de tous»    Le FFS dénonce une «démarche autoritaire»    Coupe d'Algérie - 1/2 finale-retour: JSMB - ESS, aujourd'hui à 17 h 00: Un âpre duel en vue    Football - Violence et arrangements: Des résultats complètement faussés    Division nationale Amateur - Ouest: Cinq clubs dans la tourmente    Chlef: Plus de 58.000 candidats aux examens de fin d'année    Les locaux commerciaux pour les jeunes au menu    Sûreté de wilaya: Plus de 3.000 permis de conduire retirés en trois mois    Restitution des projets financés par l'UE pour la sauvegarde du patrimoine : 5 associations oranaises présentent leurs bilans    KABYLIE 2001 : «HIRAK», SAISON I    Le pouvoir, ses manipulations et ses échecs catastrophiques (pour l'Algérie)    Ali Baba et les 40 voleurs    Un terroriste abattu dans la région du Kef    La guerre de l'espace a-t-elle commencé?    La Chine célèbre en grande pompe les 70 ans de sa marine nationale Xi Jinping propose de construire une communauté de destin maritime    "L'armée ne doit pas imposer son agenda"    Le prix du baril pourrait flamber    Justice : Deux dossiers de poursuites contre Chakib Khelil et ses complices transmis à la Cour suprême    Le temps des décomptes    Van de Beek, ça coûte cher    Renato Sanches veut vraiment partir    L'entraîneur du Kenya compte sur son collectif    Championnat d'Afrique de lutte : Les Algériens pour une bonne moisson et des points olympiques    Des pays africains exportateurs de pétrole et de gaz en 2022    Bourses : Les actions européennes se sont dégagées par le haut d'une séance terne    Décès : L'ancien fondateur du FIS Abassi Madani tire sa révérence    Tipasa : La commune de Tipasa maintient le nouveau plan de circulation "modifié" jusqu'à la fin l'été    Abdelaziz Rahabi à la Radio chaîne III: "La transition porte tous les risques de ne pas aboutir"    Relations russo/nord-coréennes: De nouveaux détails sur la prochaine rencontre Poutine-Kim    Libye: Al-Sarraj dénonce le soutien "non proportionné" de la France à Haftar    Houston rend hommage au cinéma palestinien    De Ala Eddine Slim à Robert Rodriguez, via... Zahra!    Comédie burlesque à l'algérienne    "Laissez la justice faire son travail"    Le long métrage "Abou Leïla" en compétition à la Semaine de la critique à Cannes    Festival d'Annaba du film méditerranéen : de la 4e édition au mois d'octobre    Sidi Bel-Abbés.. Saisie de kif et de psychotropes    Actions de solidarité durant le mois sacré.. Le mouvement associatif tend la main aux démunis    La Casbah pleure ses victimes dans le recueillement    APRES AVOIR COMMIS NEUF VOLS CONSECUTIFS : Trois dangereux voleurs, sous les verrous à Mascara    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tissemsilt commémore le 53ème anniversaire de la mort du martyr Djillali Bounaama
Histoire
Publié dans Le Temps d'Algérie le 06 - 08 - 2014

La wilaya de Tissemsilt a commémoré, mercredi, le 53ème anniversaire de la disparition du chahid Djillali Bounaama dit Si M'hammed, Commandant de la wilaya IV historique.
La cérémonie, abritée par la commune de Bordj Bounaama, localité natale du chahid, a été marquée par la présence des compagnons d'arme du chahid, les commandants Slimane El Ghoul et Hadj Slimane, ainsi que des moudjahidines venus de Chlef, Tiaret, Tipasa et Ain Defla, en plus des autorités locales et de représentants de la société civile.
Après la levée des couleurs nationales, la récitation de la Fatiha et la pose d'une gerbe de fleurs devant la stèle commémorative au carré des martyrs à Ain Baalache (commune de Bordj Bounaama), l'assistance a visité une exposition au centre culturel, comportant des photos du chahid Bounaama, des armes utilisées durant la glorieuse guerre de libération nationale. La famille du chahid et des moudjahidines ont été honorés à cette occasion.
Intervenant lors d'une conférence, organisée à cette occasion, le compagnon du chahid, le commandant Slimane El Ghoul, chef de la katiba "Karimia" de la zone 3 de la wilaya IV historique, a indiqué que le chahid Bounaama "se distinguait par sa bravoure, son courage, son patriotisme et son sens aigue de la discipline et de la responsabilité".
"C'est une personnalité vaillante qui a dirigé avec courage de nombreuses batailles dans le massif de l'Ouarsenis", a-t-il souligné.
Né le 16 avril 1926 au douar Beni Hendel, Si M'hamed a adhéré au MTLD à l'âge de 20 ans, avant de faire partie de l'Organisation secrète (OS).
Il participa, le 1er novembre 1954, au déclenchement de la lutte armée dans la région de l'Ouarsenis en compagnie du chahid Ahmed Allili dit "Si Baghdadi" sous la direction de Souidani Boudjemaa.
Arrêté puis assigné en résidence surveillée à Oran, à la fin de l'année 1955, il s'évada pour rejoindre le maquis de Djebel Bessa, dans la région de Ténès. Il prit ensuite le massif montagneux de l'Ouarsenis comme bastion pour lancer des attaques et mener des batailles contre les forces coloniales françaises.
Nommé commandant, il prit la direction de la wilaya IV après la mort du colonel Si M'hamed Bouguerra et entama un travail de réorganisation des rangs de l'ALN dans ces régions montagneuses.
Le martyr Djilali Bounaama choisit Blida comme siège de l'Etat major de la wilaya IV et organisa les manifestations populaires du 11 décembre 1960 et celles de juillet 1961.
Le héros Bounaama est tombé au champ d'honneur, en compagnie de quatre compagnons, les armes à la main, la nuit du 8 août 1961, dans le quartier de Bab Khouka, à Blida, dans une bataille inégale, face à des soldats français, en grand nombre et bien armés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.